image
image
image

Votre IP : 54.174.51.80
Dernier ajout : 24 juin
Visiteurs connectés : 19

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Voiles, carènes, gréements -forum- > remplacement bas étai

Rubrique : Voiles, carènes, gréements -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

remplacement bas étaiVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2015, (màj Janvier 2015) par : Jean S/Y Pfoumf  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour et meilleurs voeux à tous.

Je viens de découvrir que des torons du bas étai (inox 8mm) étaient cassés en sortie de sertissage.
Etant en Afrique, 2 solutions pour le remplacer :
1) un câble inox de récupération (gréement d’un bateau démonté) recoupé avec embouts Norseman.
2) un câble textile de même résistance à la rupture.

Ma question : quel type d’embout sur un câble textile ?

Merci.

Jean

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

12 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 2 janvier 2015 09:23, par Négofol écrire     UP Animateur

    Pour un bas étai, il faut un câble textile exotique, sans allongement et des embouts aussi exotiques, qui ne doivent pas être facile à trouver en Afrique. Une autre solution : recouper le câble, monter un embout Norseman et compenser le raccourcissement par une latte faite dans un bout de plat en inox.

    Répondre à ce message

  • 2 janvier 2015 19:54, par Nicodefreja écrire     UP

    Si c’était moi, pour un bas étai qui n’est pas structurel, je me ferais envoyer en express un bout de black technora, qui a une résistance au moins identique à celle d’un cable inox, avec une excellente résistance aux UV et pas de fluage, avec un kit d’aiguilles à épisser.
    Le black technora est hyper hyper facile à épisser (ça prend moins de 2 mn pour faire une épissure !)

    Ensuite, entre la chape et l’épissure, je ferais un lashing en dyneema, très facile aussi à réaliser. Ce lashing en dyneema, c’est ce qu’on appelle aussi un « ridoir textile ».

    On peut rajouter des cosses si on a peur de l’usure sur les chapes de fixation, ce n’est pas plus difficile.

    J’utilise du black technora sur certaine partie du bateau (sous barbe de bout dehors par exemple), j’en suis vraiment très satisfait.

    C’est un truc vraiment sympa à faire soit même, on a aujourd’hui à disposition des fibres textiles qui permettent beaucoup de choses simples et très efficaces.

    Pour l’approvisionnement en fibres et accessoires par internet, sans vouloir faire de pub, il y a Direct Cordage qui m’a prouvé qu’il était efficace (ce dont je pense on a besoin pour une expédition en Afrique). Mais il y en a d’autres bien sur.

    PS : à la place du lashing en dyneema, on peut mettre un ridoir bien sur, mais c’est moins classe et plus cher. Ma réponse était juste que, à part sur du PBO ou du carbone, sur du textile, on épisse tout simplement, comme dans le temps :-)

    Répondre à ce message

  • 3 janvier 2015 00:37, par Nicodefreja écrire     UP

    Ben malheureusement non, parce que quand je fais du boulot comme ça, ça n’intéresse pas grand monde, et c’est difficile de faire des photos ou des vidéos en même temps que le boulot :-(

    Un lashing, on est trouve plein de versions. En voici une par exemple :

    http://www.bigship.com/images/produ...

    Faire une épissure sur de la fibre comme du dyneema ou du black technora, le principe est hyper simple : je te pénètre, tu me pénètres, et je t’en rentre un bout de 50 ou 60 fois le diamètre. Pas plus compliqué. Il me reste du technora à bord, éventuellement je pourrais faire des photos.

    J’essaye de motiver des gens sur le matelotage sur fibres modernes, tellement il y a des choses sympas à faire, et tellement la créativité n’a pas de limite dans ce domaine dès qu’on a compris les bases (qui sont vraiment très simples), mais bon pour l’instant il n’y a pas foule, pour beaucoup de gens matelotage = encore noeud .....

    PS : je ne suis pas pro du tout dans ce domaine. Je m’amuse, c’est tout, j’aime améliorer mon bateau ainsi :-)

    Répondre à ce message

    • 3 janvier 2015 11:42, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Merci pour l’image, c’est bien ce que j’imaginai et (oh, le prétentieux) comme j’aurai sans doute fait

      Que plus grand monde ne s’intéresse au matelotage, on le dit, on le pense mais si l’occasion m’en est donné je tenterai de m’inscrire en faux. Bien sur, comme chez tout un, chacun les noeuds (et de chaise !) ont leur place à mon bord mais une épissure ... ça ne sert pas qu’a meubler les longues soirées d’hiver, et ça a de la gueule.
      En plus la littérature est disponible et souvent intelligible. Alors si tu lance un fil sur ce sujet, compte sur moi pour poser des questions de (presque) néophyte pas assez pratiquant.

      En ce moment je bute sur les phases finales de l’épissure sur gaine à fibres parallèles, et dont le résultat est si beau.

      Répondre à ce message

  • 3 janvier 2015 08:49, par ernestpt écrire     UP  image

    Puisque tu as un câble inox à disposition, amha, je prendrais.

    Si norseman dispo, vas-y (mais je ne connais pas cet embout, dont plusieurs fils ici ou ailleurs disent du bien).
    Sinon, cosses + serrage « normal » cf clôtures ou autres, selon disponibilités locales. Évidement, plusieurs dispos de serrage, pas un seul collier avec un boulon de chaque côté, mais au moins 2.

    Si je pouvais, je garderai l’ancien bas étai à poste (redondance du bricolage).

    En fait, je crains que ce soient les disponibilités d’approvisionnement local qui vont te dicter la solution la moins bancale ...

    Répondre à ce message

  • 3 janvier 2015 09:58, par Jean S/Y Pfoumf écrire     UP  image

    A part un câble inox, je peux tout faire venir ici par la poste (moins de 10 jours).

    Je peux disposer d’un câble inox récupéré d’un autre bateau, plus long et donc à recouper.
    Mais n’existe-t-il pas un risque à utilser un câble d’occasion dont on ne connait pas la « vie » ?

    J’étais tenté par un câble textile. J’ai déjà le jeu d’aiguilles à épisser, et une « toute petite » expérience de matelotage : manilles textile en dyneema.

    Coté mât, l’étai actuel est terminé par une boule type « SWAGELESS SHROUD TERMINAL » (je ne connais pas le nom en français, mais une boule qui entre dans le mât), et je devrai poser un pontet avec 4 rivets. Serait-ce assez solide pour résister à l’arrachement ?
    Et côté pont, la solution préconisée par Nicodefreja, un lashing en dyneema. Même s’il n’est pas trop souqué, le bas étai n’a pas besoin d’une tension extrême.

    Et je retiens qu’apparemment il n’existe pas d’ embouts prévus pour le textile.

    Jean

    Répondre à ce message

    • 3 janvier 2015 10:30, par Piou écrire     UP     Ce message répond à ...

      Restons simple... (KISS dirait YvesD) : la solution de Négofol me parait idéale : un embout Norseman sur le câble raccourci : au moins tu connais sa « vie antérieure ». Et trouver une latte d’inox pour rallonger, ça doit être possible partout.
      Et, gros avantage, tu n’as pas à « bricoler » une attache sur le mat !
      Sinon la solution du Technora + lashing est sympa et facile à réaliser, mais pas simple par contre d’arriver à une tension correcte si ton bas étai est structurel, sauf à garder aussi le ridoir d’origine.

      Pour info, STW fait des stages de matelotage à Pornic, mais ce n’est pas donné. Par contre le gars, vu au salon, est super sympa.

      Répondre à ce message

      • 3 janvier 2015 11:04, par Jean S/Y Pfoumf écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        oui, je connais une partie de sa « vie antérieure » puisque le gréement dormant était déjà en place quand j’ai acheté le bateau en ... 1999.
        La roulette russe est un jeu passionnant !
        Mais c’est vrai que c’est la solution la plus simple. Juste à vérifier (?) le sertissage côté mât.

        Le fait que le bas étai, relativement peu sollicité, ait cassé commence à me causer quelques inquiétudes quand au reste du gréement, surtout la partie non visible, l’étai caché dans l’enrouleur. A voir de près à la prochaine mise sur chariot.

        Jean

        Répondre à ce message

        • 3 janvier 2015 12:03, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Si, il existe différents types de terminaison pour câble textile.
          Par exemple, le système Zylight de Cousin.
          A noter que Cousin propose des haubans tout faits, qui doivent pouvoir être expédiés.

          http://www.cousin-yachting.com/fr/2...
          http://www.cousin-trestec.com/wp-co...

          Quant au problème constaté, je pense plutôt à une défaillance liée à la corrosion due au sel en limite câble-ridoir associée à la fatigue en flexion d’un bas-étai en général peu tendu et qui vibre.
          Mode de défaillance le plus courant pour un hauban serti....Le câble doit être sain 10 ou 15 cm plus loin...

          Répondre à ce message

        • 4 janvier 2015 06:17, par Piou écrire     UP     Ce message répond à ...

          Du fait que le bas-étai soit plus court que l’étai, il a moins d’allongement et du coup peut être très sollicité dans les fortes tensions... Voir les bateaux du Vendée Globe qui on très souvent des pb de bas-étai, sauf s’ils sont montés sur textile.
          Sûr qu’il faut contrôler ton attache au mat...
          La théorie veut qu’on change les haubans tous les 10 ans... mais qui le fait ?
          Bon courage pour tes travaux !

          Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales