image
image
image

Votre IP : 54.198.247.44
Dernier ajout : 19 septembre
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Recabler proprement les instruments et autres à la Table à cartes

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Recabler proprement les instruments et autres à la Table à cartesVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2014, (màj Mars 2015) par : scorseau   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bjr,
après 10 ans d’ ajout d ’instruments et autres aides électriques et électroniques , je souhaite recâbler proprement le tout .
Je recherche des idées générales, les + à faire les - à éviter , des photos de réalisations propres pour m ’inspirer ...
De plus je bute sur la recherche de borniers ( BUS) propres, plats , utilisables en un tel endroit ( modèles , marques, revendeurs ,) ?
d ’avance merci pour l ’aide .
Cdlt

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Difficile de donner des indications précises, car cela dépend du type de signaux :

    • 12V
    • bus spécifiques aux constructeurs
    • coaxial HF
    • paires torsadées (ethernet)
    • 230V
    • etc ....

    Répondre à ce message

  • Ca n’a pas valeur de vérité absolue, mais c’est juste pour donner des idées, j’avais indiqué ce que j’avais fait pour refaire l’électricité ici :

    http://www.plaisance-pratique.com/a...

    Rien de génial, je m’étais inspiré sur des installations d’autres bateaux. Les goulottes sont très pratiques pour faire passer les fils proprement. Les borniers sont très pratiques pour intervenir ou modifier l’installation J’ai pris tous les borniers ainsi que le tableau chez Blue Sea Systems. Bon matériel.

    Répondre à ce message

    • Mes dada :

      • prévoir (un peu) plus de borniers, de porte-fusibles, de taille de goulottes, d’espace ... est un moyen efficace contre les extensions sauvages et désordonnées ;
      • tout faire pour que toute extension ultérieure ne se traduise pas par l’apparition de fusibles un peu partout dans le bateau (pb de taille des goulottes et du tableau)
      • étiqueter chaque conducteur et le reporter sur un plan tenu à jour. Un intervenant sur ce forum suggère d’inclure le bilan (en A) de chaque conducteur, et sa fonction ;
      • une protection au départ des fils susceptibles à la fois de véhiculer du courant et de ragage à court-circuit ;
      • tie-wrap (les collier en plastique) et goulottes, rien ne bouge, et des points de test sans perforer l’isolant ;
      • s’imposer d’utiliser du pré-étamé, pas beaucoup plus cher que le cuivre nu mais beaucoup plus difficile à trouver (mais trouvable, voir ailleurs sur les fora), et tellement plus commode lors d’une reprise 10 ans (euh, quelques années) plus tard ;
      • (très perso) utiliser les fusibles AKO (ceux des voitures) qui ont un très bon contact et qui vieillit plutot bien. Il en existe des re-amarbles, à 15€ plutôt qu’à 0,2 € ;
      • et tant qu’à faire, avoir un départ dédié et protégé pour chaque consommateur (câblage en étoile plutot qu’en série). Tellement plus agréable de ne pas avoir à corréler la VHF HS avec la liseuse de couchette qui vient de sauter mais dont on est pas déjà informé ;
      • peut-être prévoir de l’espace autour des départs pour y insérer la pince ampèremétrique, au ca où ;
      • avoir un thermomètre électronique (ceux à « visée laser »), très utile pour identifier les surchaufes et bien moins cher que les caméra infrarouge, prohibitive pour nos utilisations.
      • vérifier, D.240 et AYBC en main qu’on ne fait rien d’incompatible avec les états de l’art et les normes.

      Mais bon, je me répète ;-) et en plus c’est dit ailleurs sur les fora de plaisance-pratique.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales