image
image
image

Votre IP : 3.95.23.35
Dernier ajout : 24 avril
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Entretenir le bateau -forum- > quelle « qualité » de nitrile pour découper un joint ?

Rubrique : Entretenir le bateau -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

quelle « qualité » de nitrile pour découper un joint ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juillet 2014, (màj Juillet 2014) par : kerponant   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
La trappe de visite de mon réservoir semble actuellement collée (et vissée) au mastic métal contre métal.
Devant l’ouvrir, je voudrais y interposer un joint mais suis perplexe devant le choix de feuilles disponibles sur le marché.
Que choisir ?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 21 juillet 2014 09:14, par Négofol écrire     UP Animateur

    Un joint découpé dans une feuille de caoutchouc nitrile devrait donner satisfaction.
    Dans le commerce on trouve plusieurs types de mélanges dans le choix de feuilles, à savoir :

    • nitrile normal (NBR)
    • nitrile haute température (HNBR)
    • nitrile haute tenue à l’abrasion (XNBR)
    • nitrile alimentaire (souvent noté FDA NBR et de couleur blanche).

    La version alimentaire est nettement plus chère, vu le coût des composants certifiés et le process spécifique. Ça n’offre aucun intérêt dans le cas présent.

    Les trois autres nuances sont utilisables en fonction des disponibilités, mais la version de base est largement suffisante.
    Une dureté de 60 à 65 Shore A est adaptée pour l’usage envisagé. C’est d’ailleurs la plus courante.

    A noter qu’il convient de ne pas trop serrer le joint (« compression » de l’ordre de 25 à 30 %) et surtout de ne pas reserrer par la suite : le caoutchouc peut être extrudé de la zone de joint par un resserrage répété et entraîner une perte d’étanchéité.
    Contrairement à ce que pense 99% de la population, le caoutchouc n’est pas compressible, mais assimilable à un liquide très visqueux. Le mettre en compression le force à se conformer à la surface des plaques en contact et à pénétrer les crevasses, ce qui assure l’étanchéité. Trop le comprimer force le caoutchouc à sortir de la zone de joint (on peut parfois voir apparaître des bourrelets à la périphérie), au point de compromettre l’étanchéité.
    Pour avoir une bonne étanchéité, il convient que les surfaces des pièces à étancher soient raisonnablement planes et rigides et en bon état. Choisir une épaisseur suffisante pour le joint (au moins 3 fois le défaut de planéité).
    Attention, si le montage était au mastic, il se peut qu’aucune précaution n’ait été prise pour éviter une fuite par le filet des vis (têtes soudées à l’intérieur ou trous filetés borgnes). Un joint plat découpé n’apporte pas de solution satisfaisante à ce problème.
    L’idéal reste cependant à mon avis le NEBAR (granules de liège à agglomérant NBR) qui assure une meilleure tenue dans le temps et aux vibrations par la présence des granules de liège qui assure une meilleure tenue à l’extrusion.

    Répondre à ce message

  • Ta réponse est digne d’une encyclopédie.
    Le mastic est sur la trappe d’arrivée des tuyaux qui a du être démontée.
    Quel mastic pourrait bien avoir été employé ?

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales