image
image
image

Votre IP : 54.161.108.158
Dernier ajout : 23 novembre
Visiteurs connectés : 11

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > Sondeur/speedo/anemo > loch-speedo, sondeur FOCUS de B&G

Rubrique : Sondeur/speedo/anemo

__________________________________________________________________________________________________________________

loch-speedo, sondeur FOCUS de B&GVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2013, (màj Mai 2013) par : vincent-last  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum que j’ai découvert en cherchant comment remettre en service mon loch-speedo.
J’ai trouvé un fil de discussion de septembre 2012 qui parlait des mêmes genres de soucis que ceux que je rencontre mais pas cela ne me donne pas exactement la solution.

Voici de quoi il s’agit.
J’ai sur mon first 18QR un loch speedo sondeur et température de la marque FOCUS de chez B&G des années 1980.
L’afficheur fonctionne, la sonde de profondeur et température aussi mais rien pour la vitesse et les miles parcourus, l’écran affiche éternellement 000 ;00 même si je débranche complètement la sonde.
La roue du capteur tourne parfaitement. 5 fils sortent du capteur : la tresse, un rouge, un vert, un blanc et un marron.

Comment puis-je tester le capteur ? En branchant un testeur sur les différentes couples de fils possible et en faisant tourner la roue, je ne vois rien changer... Je ne vois pas non plus d’alimentation du capteur en testant les connexions. L’alimentation 12 volt va à l’afficheur d’où repartent 8 fils, 5 pour le loch, 3 pour le sondeur.

Comment peut-on simuler les impulsions du capteurs pour vérifier le bon fonctionnement de l’afficheur ?

J’ai fait des recherches sur le net, notamment sur le site de Christian Couderc « Voiles et électronique », il parle de la possibilité de généré des impulsions mais n’explique pas la pratique.

Il existe une société qui commercialise un interface qui, depuis un GPS, simule les impulsion du capteur pour pouvoir employer l’afficheur du loch. Quelqu’un connait-il ce produit et qu’en pense-t-il ?

Merci d’avance,

Vincent,

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

22 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 11 mai 2013 20:33, par Robert écrire     UP

    Les sondes du « Focus Network » de B&G sont dans le PdF ci joint.

    Il y a encore des vendeurs qui s’occupent de l’ancien réseau « Focus » : http://www.mainstaymarine.com/bandg... Peut-être sont ils réactifs au mails ? service@mainstaymarine.com

    Voir aussi http://www.ybw.com/forums/showthrea...

    Ce document indique des transducteurs compatibles des deux réseaux Hydra-Focus : http://www.bandgservice.co.uk/docum...

    Pour tester le loch, il faudrait brancher un oscilloscope sur les fils du loch paires par paires, car sur les vieux systèmes c’est un petit aimant qui passe devant une bobine en générant de petites impulsion de quelques dizaines de mV. Il est possible également que les fils du loch soient intervertis sur l’afficheur (ça m’est arrivé !)

    Répondre à ce message

  • 11 mai 2013 22:40, par Alien écrire     UP  image

    C’est pas la peine d’acheter un oscilloscope !
    Si les autres fonctions fonctionnent c’est que le capteur est mort .
    Les capteurs de cette génération avaient une durée de vie limitée.
    Essentiellement en raison de problèmes d’étanchéité et de fragilité.
    La partie active est l’équivalent d’une tête de lecture de magnétophone avec des bobinages en fil de qq centièmes de mm dans lesquels circulent qq microampère

    Un bon hackeur pourrait adapter une sonde moderne à effet hall .

    Mais sans être compliqué, c’est quand même pas simple.

    Faut pas espérer grand chose de B&G France alias Simrad.

    En ce moment, il y a du destockage chez raymarine ;-) ..
    .

    Répondre à ce message

    • Que pensez-vous de ce produit : http://www.aragon-electronics.com/f...
      Quelqu’un l’a-t-il tester ?

      Est-ce une solution pour garder l’affichage de la vitesse dans le cockpit, ce demandera évidement d’acheter un GPS ;-)

      Répondre à ce message

      • 12 mai 2013 04:23, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Lu sur la fiche technique :

        Montage avec un boîtier d’interfaçage nmea loch speedo. La sonde traversante n’est plus utilisée. Le loch speedomètre utilise la vitesse par rapport au fond fournie par le GPS.

        Heu… ??? Est-ce une blague ??? Tous les GPS, y compris les portables le font, tous les programmes, et même les gratuits Open Source, le font !!! et gratuitement !!!
        On nous propose là une dépense de 250 à 300 $, qui me semble totalement inutile. Sauf si je n’ai rien compris…
        Michel

        Répondre à ce message

      • Je me garderai bien d’affirmer que la sonde est morte sans avoir d’autres tests, particulièrement avec du materiel B&G...

        Le convertisseur Nmea -analogique speedo est original et interessant. Mais il faudrait savoir si l’entrée de l’afficheur Focus est compatible.

        B&G est très efficace en Sav même pour les systèmes anciens et cela vaut le coup de les solliciter pouquoi pas en UK ou ailleurs.

        Répondre à ce message

      • J’utilise ce type de boitier sur mon bateau. La sonde de loch est morte depuis des années et j’étais fatigué de voir le répétiteur de cockpit indiquer 0. Le GPS et l’ordinateur sont a la table a carte et donc pas bien visible du cockpit. J’ai donc installer ce boitier et c’est OK j’ai maintenant la vitesse dans le cockpit et le loch fonctionne.

        Serge

        Répondre à ce message

        • 12 mai 2013 14:47, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          J’ai donc installer ce boitier et c’est OK j’ai maintenant la vitesse dans le cockpit et le loch fonctionne.

          Bonjour Serge
          Une précision, ton loch fonctionne en répétiteur des données du GPS ??? C’est bien çà ???
          Michel

          Répondre à ce message

          • Pour préciser : cette interface convertit les phrases NMEA du GPS en un signal standard de capteur loch qui est un signal périodique dont la fréquence est proportionnelle à la vitesse du bateau.

            On peut alors injecter ce signal de vitesse provenant du GPS dans n’importe quel afficheur, centrale de navigation , ou calculateur qui a une entrée au standard signal de loch.

            A mon avis, bien pratique pour le cas où on a une centrale de navigation ancienne pour laquelle on ne peut plus trouver un capteur loch.

            Répondre à ce message

            • 12 mai 2013 16:47, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              bien pratique pour le cas où on a une centrale de navigation ancienne pour laquelle on ne peut plus trouver un capteur loch.

              Ce qui est mon cas, avec ma centrale B&G Hydra 330 (la même que toi je pense, Robert), ou suite à un foudroiement, seul le sondeur/thermomètre fonctionne. Ce qui pour moi est essentiel.
              J’avais pensé plus tard me ré-équiper, mais je refuse obstinément à me séparer des superbes répétiteurs ronds B&G !!!

              • Il me faudra alors dédier un GPS au répétiteur
              • Acquérir le multiplexeur NMEA
              • Question :
                • comment alimenter le répétiteur ???
                • Quel type de GPS bon marché conviendrait, mon autre GPS est dédié à l’AIS sur OpenCPN...

              Michel

              Répondre à ce message

              • Tu peux tout de même auparavant voir le coût de du capteur loch chez B&G car autant que je me souvienne les nouvelles sondes Hydra 3000 sont compatibles avec Hydra 330 :-)

                C’est un des avantages de B&G, il y a diverses de compatibilités ascendantes.

                Ce serait beaucoup moins cher (190€) ... et plus performant :
                http://www.tyboat.com/achat/P-11348...
                http://www.tyboat.com/achat/P-11349...

                Et surtout tes 4 afficheurs analogiques sont indestructibles (les miens on 25 ans, des verres en verre et des boitiers en métal, et un équipage mobile analogique 360° piloté en déphasage, de la High Tech !) et valent toujours encore une fortune : 4x700€ = 2800€ , ça laisse rêveur et permet d’envisager sereinement 190€ pour le capteur loch ... http://www.tyboat.com/achat/P-11320...

                Répondre à ce message

                • 12 mai 2013 17:38, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                  Merci pour le lien avec le breton TyBoat... ;-)
                  Ils sont excellents... çà laisse rêveur.
                  Ce sera pour cet hiver, il se peut que le calculateur actuel est souffert. Mais il semble que l’on ai de multiples possibilités...
                  Michel

                  Répondre à ce message

                  • 12 mai 2013 17:47, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                    Une petite digression sur les jolis répétiteurs analogiques B&G…
                    Celui du sondeur, se trouve juste à côté du speedo… Il y a 3 ou 4 ans, en entrant sur la pointe des pieds dans un port qui s’ensable, (2 à 3 m )et je cale 1.80… Je jette un coup d’œil sur mes afficheurs… Je lis 3… ho purée !!! J’étais loin encore… je ralenti… coup d’œil rapide sur les répétiteurs analogique… l’aiguille flirte avec 2 voire, moins… je ralenti encore… Nouveau coup d’œil : moins de 1.5 Là, je me dis que j’ai un bon pied de pilote….
                    Puis d’un coup la douche froide… je contrôlais le speedo… pas le sondeur…
                    Je sais, çà n’arrive pas qu’aux autres !!!
                    Michel

                    Répondre à ce message

  • 12 mai 2013 08:39, par Robert écrire     UP

    Sur les sondes actuelles de B&G, la mesure de température est assurée par la sonde du loch, ce qui est peut-être le cas de la vôtre également puisqu’elle a 5 fils.

    Si vous ne voyez pas l’alimentation vers la sonde à la sortie de l’afficheur, il est possible que la panne provient de l’afficheur ou du moins d’une connexion défectueuse à ce niveau.

    Je joins le brochage des sondes actuelles (loch + T°)

    Pour tester si le loch délivre des impulsions, on peut tenter de brancher sa sortie sur l’entrée micro du PC et vérifier si la rotation de la roue produit un son assez grave. Mais il faudrait pour cela que la sonde soit alimentée !

    On trouve les anciennes notices B&G (dont la « Focus ») ici : http://myleselectronics.com/bgmanua...
    Ce qui suggère que cette entreprise pourra peut être répondre à quelques questions.

    GIF

    Répondre à ce message

    • Mon système FOCUS possède deux capteurs, un sondeur/température et un loch à roue.
      C’est vrai que je ne comprends pas pourquoi 5 fils sortent de ce capteur loch alors que 3 seulement sortent du sondeur (Tresse, Bleu et Rouge).

      En cherchant sur le net, je vois qu’on peut simuler un détecteur pour les basses fréquences en entrant sur la carte son d’un Mac. Quelqu’un sait-il si le voltage induit par l’aimant du capteur loch pourrait griller la carte mère de l’ordinateur ? Cela remplacerait un oscilloscope que je n’ai pas.

      Merci pour vos contributions.

      Répondre à ce message

  • 12 mai 2013 17:47, par vincent-last écrire     UP  image

    En alimentant le système FOCUS, l’afficheur affiche la température et la profondeur mais rien pour le loch. En testant les connections du capteur de loch, je ne trouve aucune tension entre les différents fils (tresse, brun, blanc, rouge ou vert)quelque soit les parités que je teste, cela laisse à penser que le capteur n’est pas alimenté mais alors, pourquoi 5 fils ?
    Quand je teste la continuité des circuits avec le multi-mètre, je vois un passage entre la tresse et chacun des fils blanc, rouge, vert.

    Miles de chez B&G me répond ceci : "Paddle wheel sensor testing.
    If you can access the wires at a junction box or splice, with power to the instrument and sensor, +5 to 12volts on the red – 0 volts on the black, you can take a dc voltage reading on the green wire to black. Expect to see about 4.5 to 12 volts dc switch on and off as you turn each blade past the sensor body. Turn, don’t spin it.
    I stock new sensors. $320 USD plus shipping "

    Répondre à ce message

      • Attention, en testant la continuité, il faut mettre le multimètre sur la gamme la plus basse (p.ex. 200 Ohms) et tester dans les deux polarités de branchement (inverser les fils du contrôleur) , car la continuité de court circuit apparente pour l’une des deux polarités peut être l’effet d’une diode de protection. Si en inversant les fils du multimètre on a 1 ou 2 Ohms (sur la gamme 200 Ohms) dans les deux sens, alors c’est un court circuit franc.
      • débrancher le capteur de son afficheur qui l’alimente, et voir si la sortie de l’afficheur donne alors une tension d’alimentation sur 2 fils. Si oui, cela signifie qu’il y a dans le capteur un court circuit entre les deux fils d’alimentation (ou une inversion du branchement des fils) , ce qui fait tomber l’alimentation à zéro lorsque le capteur est branché.
      • enfin, d’après Miles s’il n’y a pas de court circuit franc sur le capteur, on peut donc le tester en l’alimentant avec une pile (4.5V) et lire au multimètre si la sortie bascule quand on tourne la roue doucement.

      Répondre à ce message

  • 12 mai 2013 18:29, par vincent-last écrire     UP  image

    Merci pour ces éclaircissements.
    J’ai déjà répondu à Miles car je n’ai pas de fil noir mais un brun qui était libre dans le boitier de connexion.
    Si je vois au multimètre une résistance dans les circuits du sondeur, je ne vois une mesure qu’en sélectionnant le testeur de diode ou l’item représentant des demi-cercles concentriques. En inversant la mesure, le signe change.
    Sur le sondeur j’ai une résistance qui oscille entre 0,1 et 0,6 sur la plus petite mesure de Ohm entre le fil blanc et la tresse et entre le fil noire sur le boitier (rouge sur le capteur) et la tresse.
    Sur le loch, entre la tresse et les fils blanc, ou rouge ou vert je lis 4,7

    J’ai tester la recherche d’une tension quand le capteur est débrancher, je n’en ai pas trouvée.

    Ne trouvant aucune tension entre les fils du loch, je m’interroge sur la réalité de l’alimentation du capteur loch. A moins que l’alimentation que proposes Miles ne soit que pour pouvoir tester ?

    Répondre à ce message

    • Il est probable que Miles a donné les indications pour un capteur des séries actuelles car cela correspond bien au dessin que j’ai mis dans ce message http://www.plaisance-pratique.com/l... . Peut-être va-t-il s’apercevoir avec votre réponse concernant les fils que les capteurs ont changé (au moins changé la couleur des fils !) ?

      On peut donc craindre que c’est l’alimentation de l’afficheur loch vers le capteur loch qui est peut-être déficiente ? Si c’est le cas, ça sent la boite en sapin ...

      J’avoue que c’est la première fois que j’entends parler de la série « Focus » de B&G, elle doit être très ancienne, car avant « Hydra » (datant de 1985 environ) il y a déjà eu la série « Hornet » qui elle aussi est déjà très ancienne.

      Répondre à ce message

      • Miles vient de me répondre et effectivement il s’agit d’un vieux capteur mais qu’il vend encore à 214$
        "I see you have an old blue paddle sensor, not the one I quoted. There is no black so connect the -0 Volts to the shield or braid as you call it. The brown wire is for temperature.
        Green wire is speed input which needs +ve pulses from the sensor.
        This is the correct modern replacement for your old blue sensor."

        La série FOCUS est reprise dans les listes de matériel B&G que vous avez mis en ligne.
        Ci-joint le manuel pour information : http://www.hanimation.be/Divers/foc...

        Reste ma question, comment tester mon système avant de me décider à remplacer le capteur...

        Répondre à ce message

        • Donc ce capteur loch contient également la mesure de température (fil brun)

          Le test imparable est très difficile à faire en l’absence de schéma électrique puisqu’on ne sait pas avec certitude quelles sont les tensions que l’on doit trouver sur les divers fils. La seule méthode sûre serait de faire un échange standard pour test ... :-/

          Ce que Miles propose (si je comprends bien) c’est de monter un nouveau capteur (190€ en France) à la place de l’ancien car il indique la correspondance des fils. Mais alors le problème est que l’afficheur ne sort pas la tension d’alimentation nécessaire au capteur !

          Il resterait à tester le capteur avec la méthode Miles en l’alimentant en 4.5V avec une pile entre la tresse (-) et le rouge (+) et en lisant le vert (ou le blanc ou le brun) sur le multimètre en tournant doucement la roue. Vérifier que la pile tient la tension quand elle débite dans le capteur, ce sera un premier test qui montre si la consommation du capteur reste faible (pas de court circuit interne).

          Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales