image
image
image

Votre IP : 54.198.247.44
Dernier ajout : 19 septembre
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Le confort à bord > Le froid à bord > Les évaporateurs à accumulation eutectiques

Rubrique : Le froid à bord

__________________________________________________________________________________________________________________

Les évaporateurs à accumulation eutectiquesVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2013, (màj Mai 2013) par : tilikum   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Un évaporateur à accumulation est un évaporateur enfermé dans un caisson métallique rempli d’une vraie, ou fausse solution eutectique.

Le but du jeu est d’accumuler « du froid » et de le restituer à l’arrêt du compresseur.

Une vraie solution eutectique est un savant mélange de saumures et de produits inhibiteurs de corrosion, qui a la particularité d’avoir un écart de température de 6 ou 7 degrés entre le moment où elle est congelée et le moment où elle va décongeler. Il faut bien sûr que tous les composants métalliques du réservoir soient de la même nature, et de bonne qualité.

Le risque sanitaire :

Peu de fabricants se donnent la peine de faire ce produit de qualité, et 6 ou 7 degrés de variation de température sont acceptables dans un conservateur, mais discutables dans un réfrigérateur.

La plupart des autres fabricants produisent de magnifiques plaques en inox polis, mais l’évaporateur est en tube de cuivre. Ou alors l’ensemble est en aluminium. Dans ces deux cas, il est impossible d’utiliser des saumures. Miracle : il y a l’antigel de nos moteurs, qui n’est pas du tout corrosif. Et l’ensemble coûte beaucoup moins cher à fabriquer.

Seul problème : l’écart de température est trois fois plus grand que pour une saumure.

Ceci provoque d’importants écarts de température au fil des cycles de marche et d’arrêt du compresseur, ce qui d’un simple point de vue sanitaire, est inadmissible.

Le mauvais rendement :

Deuxième problème, sans danger sanitaire : le rendement.

On trouve sur le marché des petites « plaques eutectiques » (au glycol !) fonctionnant avec un petit compresseur Danfoss.

Si vous avez ce genre de système, et que le compresseur tourne 20 heures par jours, faites remplacer la « plaque eutectique » par un simple évaporateur, et vous verrez votre consommation électrique divisée par deux ! Avec des glaçons en prime...

Le discours marketing des fabricants qui prétendent qu’on économise de l’énergie avec une plaque eutectique est faux ! Pour s’en convaincre, il suffit pourtant de mesurer les consommations électriques sur 24 heures... l’explication est simple : il faut obligatoirement plus d’énergie pour congeler de l’antigel !

Conclusion : un système frigorifique utilisant des évaporateurs à accumulation n’est crédible qu’avec des compresseurs puissants, et de vraies plaques eutectiques.

Néanmoins, ces systèmes ne pourront jamais égaler le rendement et surtout la stabilité de température d’un système utilisant un compresseur électrique associé à un évaporateur direct, et si possible un condenseur à circulation d’eau, si l’on navigue en climat tropical.

Historiquement, les plaques eutectiques ont été mise au point il y a plusieurs décennies pour les véhicules terrestres qui faisaient leur « plein de froid » au hangar durant la nuit, pour faire leurs livraisons durant la journée sans faire tourner un compresseur. Il y a longtemps que ça n’existe plus, les groupes frigorifiques embarqués étant plus performants et plus légers, et la réglementation sur la stabilité en température durant le transport s’est (heureusement) durcie pour respecter la chaîne du froid.

Même en plaisance, les systèmes à accumulation avec gros compresseurs en 230 volts (made in France) tout comme ceux avec compresseur attelé au moteur (made in Italy) ne sont plus installés par aucun chantier de nos jours, et ont d’ailleurs quasiment disparus des catalogues faute de clientèle...

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

2 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales