image
image
image

Votre IP : 23.20.129.162
Dernier ajout : 23 novembre
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > AIS/VHF/GPS > GPS AIS transpondeur

Rubrique : AIS/VHF/GPS

__________________________________________________________________________________________________________________

GPS AIS transpondeurVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2014, (màj Mars 2014) par : aikibu  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Je viens d’acquérir un GPS AIS transpondeur, avec écran....pour la modique somme de 390 USD evidement en chine, mais à ce prix là il serait difficile de l’avoir ailleurs...

Marque : Matsutec , sous marque de « onwa » au meme titre que « seatec » et certains appareils « furuno »
Type : HP 33A
Voir doc plus complete sur gogol

La seule ombre au tableau, pour l’instant, la rentrée du n° MMSI, j’attends la réponse du constructeur, il semblerait que l’on puisse rentrer ce n° soi meme... ?? ou le font il eux meme directement ???

C’est un renseignement dépourvu de toute publicité mal placée, le prix defiant toute concurrence européenne
Ce constructeur a d’autres produits dans son catalogue.......onwa ou matsutec

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

26 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 5 mars 2014 11:43, par yoruk écrire     UP Animateur

    La seule ombre au tableau, pour l’instant, la rentrée du n° MMSI, j’attends la réponse du constructeur, il semblerait que l’on puisse rentrer ce n° soi même... ?? ou le font il eux même directement ???

    Non, logiquement c’est à toi à rentrer ton n° MMSI. N° que tu obtiendras de l’ANFR. Il ne faut pas se planter pour entrer le numéro, il est protégé et de mémoire on n’a pas le droit à beaucoup d’erreurs.
    Si tu plantes, il faut retourner l’appareil chez le fabricant (ou le revendeur) qui lui seul est autorisé à faire la mise à jour…
    Un bon lien, mais en anglais : YBW Matusec HP 33a
    Pour l’ANFR : Licence stations de bord

     
    Voilà pour le peu que je saches, dans ce qui n’est pas ma tasse de thé !!!
    Michel

    Répondre à ce message

    • 5 mars 2014 19:03, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Dans le cas d’un Simrad AI50 que j’ai doté d’un MMSI anglais jusqu’à ce que je francise le bateau, j’ai pu, courtoisie de simrad, procéder à un reset to factory default et MMSI erase en rebootant le bestiau avec un fichier cabalistique présent là où il faut et quand il faut (un truc d’informaticien).
      Ca m’a évité les 50€ de frais que j’ai déboursé pour la VHF AIS, elle aussi doté d’un MMSI britanique puis français, malheureusement pas d’une marque complaisante.

      Répondre à ce message

  • 5 mars 2014 12:00, par Nicodefreja écrire     UP

    Ca dépend pour quel marché l’appareil a été configuré : si en Europe la législation permet à l’utilisateur de rentrer son n° MMSI lui même (mais pas de le changer), aux US cela lui est formellement interdit, et le n° MMSI doit être entré par un atelier agréé.

    Normalement, le fabricant doit avoir un soft de configuration différent pour les US et pour l’Europe.

    Répondre à ce message

    • 6 mars 2014 19:20, par aikibu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Effectivement, c’est à l’acheteur (français) de rentrer le MMSI, confirmé par le vendeur , Susan de « matsutec ».
      Ca ne me gène pas particulièrement, etant donné que j’ai deja un n° MMSI, je n’aurai qu’à rentrer le meme dans le HP 33A, de façon à n’avoir qu’un seul numéro pour le bateau

      Répondre à ce message

      • en 2001 le MMSI était strictement affecté à la coque et suivait celle-ci au gré de ses propriétaires successifs (sauf changement de nationalité).
        En 2013 ça semble encore vrai, mais alors comment est géré le cas de la balise qui se balade d’une coque à l’autre, si c’est devenu autorisé (rumeur entendue)

        Répondre à ce message

        • Je pense que ce n’est qu’une rumeur ou bien il y a confusion entre EPIRB et PLB.

          Une EPIRB est effectivement attachée à une coque (sauf changement de pavillon qui implique un changement de MMSI) et le tout suit les différents propriétaires. Un changement de pavillon implique une reprogrammation de l’ensemble du matériel ayant reçu un MMSI (AIS, EPIRB, etc)

          A l’inverse, une PLB a un code hexadécimal (qui n’est pas un MMSI) qui ne peut être reprogrammé et qui est affecté à un propriétaire. Si le cession d’une PLB n’implique qu’un changement d’enregistrement de l’affectation du propriétaire, la PLB peut suivre le propriétaire au grès de ses navigations sur les BDA ou bien de ses voyages terrestres (selon les pays et les destinations pour ce dernier point). Elle peut même être prêtée, en avisant l’autorité d’enregistrement (en théorie, car je ne pense pas que les autorités d’enregistrement apprécient de modifier les fichiers tous les WE .....).

          C’est ce qui fait que certains (comme moi) se sont fait avoir en achetant une PLB à prix canon au UK : le numéro hexadécimal a un code pays qui fait que l’on doit l’enregistrer dans le pays où elle a été vendue (bon truc des fabricants pour verrouiller leur marché !!!). J’ai donc du l’enregistrer auprès des coast guard british, ayant heureusement l’adresse d’une amie perfide albionne à donner (et qui était consentante, heureusement !). A l’inverse, pour l’achat d’une EPIRB, on donne son MMSI au vendeur qui l’enregistre dans la balise avant l’expédition. On peut donc ensuite enregistrer la balise auprès des autorités dont dépend son pavillon (en France, sur le site du CNES je crois).

          Enfin il y a des pays qui autorisent l’usage terrestre d’une PLB, d’autres pas, comme le UK, où j’ai en théorie l’interdiction formelle de l’utiliser au Sahara, ce qui était pourtant une motivation pour l’équipement d’une PLB ....... :-(

          Logique tout cela ? Oui, c’est selon ..... ;-)

          Répondre à ce message

  • 14 mars 2014 17:51, par aikibu écrire     UP  image

    Gros bemol au prix du HP 33A de Matsutec GPS AIS avec ecran...
    Aux 390$ initiaux, pour avoir le materiel chez vous ; il faut en plus débourser 96€ de taxes diverses....ce qui nous fait 376€ pour l’appareil sur votre bateau.....
    Les douanes comptent en gros un tiers du prix, transport compris, en frais variés, dixit l’employé de DHL le transporteur...
    A bon entendeur .....
    Quant au MMSI je vais voir comment le rentrer dans l’engin.....et peut etre faire appel à votre sagacité, s’il se montre reticent...

    Répondre à ce message

    • 14 mars 2014 18:17, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Les importations et autres achats fait à l’étranger doivent acquitter des taxes douanières, sauf si le produit et le pays en est exempt, ce qui est fréquent.
      Par contre la TVA est toujours à acquitter, elle porte sur le prix du produit, du transport et des frais (de transitaire, taxes douanières) associés à l’importation.
      Rien de bien nouveau de ce coté là, et il st bien connu que certains transporteurs sont également transitaires et « déclarent systématiquement en douane », c’est le cas de DHL, mais à contrario pas de USPS (paquets de la poste US).mais mes pratiques ont 10 ans maintenant.

      Enfin, les envois de très faible valeur (je l’ai constaté pour moins de $20) passent sans douane, c’est le cas des petits envois chinois par Aliexpress (led, ...) mais ça peu changer.

      Je n’ai pas trouvé la méthode pour déclarer volontairement ces importations là et acquitter volontairement la TVA (et rien d’autre)

      Répondre à ce message

  • 20 mars 2014 14:35, par Schnaps écrire     UP  image

    Bonjour,

    Pour « entrer » le n° MMSI, la doc du MATSUTEC est claire, me semble-t-il....

    ci-dessous en c/c mais plus explicite (avec schéma) sur la doc.

    " 2.7.1 Setting MMSI
    1. Select MMSI item, Press ENT to enter the MMSI code setting mode.
    2-16
    2. Press ^ or V key to input the specific 9-digit MMSI code.
    3. Push < or > key to move the cursor forward or backward.
    4. Push MENU/ZOOM key to cancel the modification, or press ENT to confirm the
    modification.

    Pour les taxes, elles s’appliquent sur la valeur déclarée.
    (Dis, tonton, pourquoi tu tousses ?)

    Répondre à ce message

  • 13 novembre 2014 23:43, par Captain Achab écrire     UP

    ce transpondeur recepteur AIS est il homologué CE ? et accepté par l’ANFR ?

    Répondre à ce message

    • 15 novembre 2014 19:17, par aikibu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      L’ANFR n’a pas voulu entrer mon HP 33A dans la feuille de declaration des instruments electroniques (VHF et autres) bien qu’il ai la marque CE au dos comme beaucoup d’appareils
      Au telephone, j’ai eu un grand blanc, quand je lui ai dit que l’appareil etant à bord,branché et tout et tout ,j’allais m’en servir puisque c’est de la securité.....
      Il a fonctionné de la Vendée au Havre cet ete, et les CROSS ne m’en ont pas cherché, bien qu’ils aient du me reperer, puisque nous avons ete suivi par des amis....
      Maintenant que faut il faire... ???
      Il semble, sur les blogs en face, que l’appareil serait en cours d’homologation,, le tout au conditionnel tres futur....
      Wait and see, car je ne prends pas la mer de sitot....

      Répondre à ce message

  • 26 novembre 2014 23:45, par Captain Achab écrire     UP

    peut on déclarer à l’ANFR l’achat d’un matériel homologué (sans l’acheter réellement) afin d’obtenir un N° mmsi qu’il sera possible d’introduire dans le Matsutec HP33A

    doit on fournir à l’ANFR une preuve d’achat du materiel pour lequel on demande un N° MMSI ?

    NB j’ai une licence pour une VHF fixeSailor et pour un radar Furuno

    merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 6 décembre 2014 22:59, par pacolarame écrire     UP

    L’AFNR fonctionne a l’anglosaxonne.
    Il suffit de declarer un équipement radio (vhf asn par exemple) pour obtenir un MMSI qui restera attaché au bateau et non aux propriétaires successifs. (site AFNR). Personne ne vérifiera à priori vos déclarations de matériel embarqué.
    Pour autant, dans le même esprit, il me parait bien de déclarer un matériel en note jointe , s’il ne figure pas dans le menu déroulant.
    _Pour coder le MMSI, sur une vhf, on a droit à un essai soit même, en cas d’erreur, c’est technicien agrée.

    Pour un transpondeur, Matsutec , je ne sais pas, mais par exemple, pour True Heading (le mien CTRX) , le paramétrage est accessible via le logiciel , accessible en support sur le site du fabricant..
    En fait, à l’achat, pour ce qui me concerne, le paramétrage a été fait à l’usine.

    On peut admettre, que compte tenu des conséquences en termes de moyens humains, tecniques et fianciers, engagés à tort, en cas de fausse alerte, des précautions soient prises pour sévérifier le codage. _

    Répondre à ce message

  • 14 décembre 2014 22:06, par Captain Achab écrire     UP

    question //

    savez vous s’il est possible de rentrer le n°mmsi soit même dans le ICOM IC-MA-500TR ?
    acheté directement aux US par un amis, il serait dans mes prix

    Répondre à ce message

  • 19 janvier 2016 18:31, par xenophon écrire     UP  image

    bonjour a tous !
    moi aussi je viens d’acquérir un matsutec hp 33 A avec une notice en anglais........ mais je ne suis pas un expert dans la langue de Shakespeare et je me demande si quelqu’un l’aurait en français ? cela me dépannerais bien:’-(
    merci et de bons bords en 2016 !!!!!
    B-)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales