image
image
image

Votre IP : 54.198.210.67
Dernier ajout : 22 novembre
Visiteurs connectés : 17

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Livres > François Sergent : Architecte naval

Rubrique : Livres

__________________________________________________________________________________________________________________

François Sergent : Architecte navalVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2011, (màj Mars 2014) par : Négofol   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

François Sergent est l’un des grands architectes français de la période de démocratisation de la plaisance.
Depuis l’époque des bateaux en bois de construction classique, petits comme le Loctudy (toujours construit 50 ans après) ou grands comme certains superbes cruiser-racers de la jauge RORC, sa carrière couvre l’apparition des bateaux en contre-plaqué et en plastique (qui se souvient du 1000 Lanaverre, premier grand bateau de croisière en verre-polyester ?) jusqu’aux bateaux métalliques à bouchains des années 80-90, en passant par les premiers biquilles français (Sargue).

Une carrière très riche, magnifiquement illustrée de nombreux plans grand format et photos, retracée dans ce livre par Claude Sergent, sa veuve.

Un livre passionnant, paru au Chasse-Marée, pour les soirées d’hiver pour les anciens qui reverront les célébrités de leur jeunesse (Eloise I et II) aussi bien que pour les jeunes qui n’ont pas connu cette époque.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

11 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 12 août 2011 03:50, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonjour
    Mon 1er voilier de croisière fut un « Pirate », concurrent à l’époque du « Corsaire », plan François Sergent.
    La photo jointe permet de mesurer l’évolution de la plaisance : le bateau est au sec, seul à marée basse dans le port de Piriac.
    A l’époque, le président de l’association des plaisanciers (nous devions être une trentaine) m’avait dit : tu installes tes chaînes entre deux chaînes mères à cet endroit là, et tu fais bien attention de ne déranger personne, surtout pas les pêcheurs.
    Aujourd’hui, à Piriac, le port est en eau avec une retenue, il doit y avoir 6 ou 700 bateaux, 5 ans de liste d’attente... et plus aucun pêcheur...
    Michel

    Répondre à ce message

  • 12 août 2011 04:06, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonjour,
    Merci de ce rappel qui me réchauffe le cœur. Notre 1er voilier de croisière, fut un plan Sergent : le Pirate (concurrent à l’époque du Corsaire de JJ Herbulot)
    La photo jointe du « Pirate » permet de mesurer l’évolution de la plaisance. Prise en 1975 ou 76, à Piriac, à l’époque port d’échouage, le président de l’association des plaisanciers de Piriac m’avait dit : tu installes tes chaînes à cet endroit, entre deux chaînes mères, tu fais bien attention de ne déranger personne, surtout pas les marins-pêcheurs…
    Aujourd’hui, il doit y avoir 5 à 600 bateaux à Piriac, entassés dans un port à retenue, cinq ans de liste d’attente, et plus aucun pêcheur…
    Cordialement
    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • bonjour à tous
    si vous souhaitez en savoir plus sur François Sergent ,il faut absolument rencontrer mon ami Jean Chevalier , maitre voilier , qui a usé ses fonds de culottes avec lui (et ses coudes sur les planches à dessin à l’époque de la belle plaisance )
    Jean est un personnage formidable et un un conteur fascinant et érudit
    je je peux vous passer ses coordonnées en MP ,(il est dans le val d’oise)
    prévoir du temps , il est intarrissable , faites vite , il n’est plus très jeune !..............non , Jean , je déconne !!! ( 87 ans quand mème ...)

    Répondre à ce message

  • 19 août 2011 14:57, par PEREZ écrire     UP  image

    Bonjour

    Pour completer : cette année ,Claude Sergent et le Club nautique de la Rochette fête cette année le centenaire de la naissance sa naissance à travers des rencontre de plan Sergent et de regate du Chalange de l’Atlantique.

    Ci joint Calypso2 construit en 68 serie Fantasque

    josé

    Répondre à ce message

    • 29 mars 2013 19:02, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Le Musée Maritime de La Rochelle vient de mettre en ligne de nombreux et magnifiques plans de François Sergent.
      Avis aux amateurs et nostalgiques.........

      http://www.histoiresmaritimesrochel...

      Répondre à ce message

      • 29 mars 2013 22:28, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Le coup au cœur
        Double coup au cœur d’ailleurs, voire triple… Déjà çà avait commencé avec l’article de Négofol, et des réminiscences piriacaises vieille de plus de 40 ans…
        Puis mon frère, qui a l’œil, et de la mémoire qui m’a retrouvé un Pirate merveilleusement entretenu, sur les pontons de Concarneau, l’été dernier. Ce sont les cinq images jointes dans le PDF ci-dessous. Je ne suis pas certain qu’il s’agisse du mien, bien qu’il ait été reconstruit sur Piriac… Mais pour un bateau de 50 ans… il porte beau…
        Et puis, cette rétrospective à la Rochelles et ces plans de ce qui fut mon premier croiseur… A l’époque, pas de moteur, la puissance auxiliaire se faisait à la godille. Faire le tour de l’île Dumet relevait de l’aventure… Je n’ai pas oublié…
        Ce bateau a maintenant probablement plus de 50 ans, et répond parfaitement à la question que posaient quelques étudiants ici, il y a peu de temps… Que faites-vous de vos bateaux quand ils sont trop vieux ??? Hé bah… la réponse est là…
        Merci

        Répondre à ce message

        • 30 mars 2013 09:12, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Pan sur le bec

          Ce n’est pas mon Pirate plan Sergent... En faisant des recherches, j’ai retrouvé cette trace sur Concarneau :

          C’est en fait un Corsaire, plan Herbulot, le cousin très, très proche du Pirate de Sergent...
          C’est quand même de la belle ouvrage
          Michel

          Répondre à ce message

          • 30 mars 2013 09:59, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            En fait, dans les deux cas, il y a eu un Pirate et un Pirate JOG et un Corsaire et un Corsaire JOG, la stabilité de la version de base et la taille du cockpit ne correspondant pas aux règles de course de l’époque. Le Musée de la Rochelle mélange les plans des deux versions qui sont très différentes : F. Sergent avait totalement redessiné son bateau avec une nouvelle carène et une nouvelle forme d’étrave, contrairement à Herbulot qui avait juste remplacé la quille/dérive du Corsaire par un bulbe (et Herbulot avait lancé la mode des tontures inversées, qui faisait paraître le Pirate standard « vieux jeu »). . Ceci était facilité par la construction « classique » du Pirate, contrairement au Corsaire construit sur un moule et prisonnier de ses outillages.

            Le Corsaire ci-dessus est neuf et en verre-epoxy ! C’ est un Corsaire standard.
            Le risque avec les bateaux CTP de cet âge est le collage dont le vieillissement est imprévisible.

            Voir photo : cockpit de Corsaire JOG (noter les cadènes de pataras)

            JPEG

            Répondre à ce message

          • 30 mars 2013 12:29, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Lequel blog évoque ce n° du chasse marée fin 2012 qui cause fort bien (comme d’habitude) du corsaire, de ses versions et des jauges de l’époque.

            Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales