image
image
image

Votre IP : 54.225.54.120
Dernier ajout : 19 septembre
Visiteurs connectés : 17

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > Sondeur/speedo/anemo > Enregistrement données sondeur

Rubrique : Sondeur/speedo/anemo

__________________________________________________________________________________________________________________

Enregistrement données sondeurVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2013, (màj Mars 2013) par : Lebardemelon  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,
je suis nouveau et j’essaie devoir si je peux utiliser open CPN sur mon timonier pour enregistrer mes lignes de sonde et enrichir régulièrement ma carte électronique du coin.
premiere question : ce logiciel peut il lire les cartes Navionics ?
deuxieme question : j’ai un combo lowrance 512c, je me demande si c’est possible de reproduire sur la carte , gérée par open CPN , les lignes de sondes enregistrees lors d’une sortie. Il existe plusieurs logiciels qui font cela mais ils ne sont pas libres ( mac sea 3D, Dr Depth, etc...)
merci de,vos réponses
Eric

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 2 mars 2013 17:40, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonsoir
    Pour la lecture des Navionics, c’est clairement non
    Pour l’interfaçage et la lecture des donnée du sondeur, si elles sont donnée en NMEA, techniquement se doit être faisable avec la dernière version 3.2 Maintenant, çà dépasse mon niveau d’expertise actuel, mais c’est quelque chose qui m’intéresse furieusement
    Cordialement
    Michel

    Répondre à ce message

  • 2 mars 2013 19:47, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Bonsoir,
    Les Phrases du sondeur arrive sur l’écran suivant ce montage :

    http://www.plaisance-pratique.com/o...

    dans ce cas la profondeur affiche 0 (j’étais dans le port), c’est normal, si pas de données l’affichage sera : ----

    Avec un petit programme qui reste à faire, on pourra donc récupérer les données.
    jp

    Répondre à ce message

  • 3 mars 2013 11:28, par Lebardemelon écrire     UP  image

    Bonjour et merci de cette première réponse....qui en appelle d’autres...car je n’ai vraiment que très peu de connaissances dans ce domaine.
    tout d’abord, est-ce que les « phrases NMEA » sont spécifiques à un équipement particulier ? Ou s’agit il d’un standard ? L’exemple montre l’utilisation d’un raymarine or,j’ai un Lowrance.
    l’interface PC/seatalk/etc... Est il logiciel ou est-ce du matériel qu’il faut installer ? Mon sondeur est compatible NMEA2000 et je comprends, selon la pub qu’il ne faut qu’un Té de raccordement pour créer un « réseau » et y ajouter un autre équipement ( PC, loch, radar, etc....).
    ensuite, je comprends qu’elle câblage est simple,mais existe t il un schéma pour montrer comment seront les raccordement sur les prises ( db9 et USB)
    enfin, est il possible de recevoir les recopie d’écran séparément car je travaille sur un écran d’ipad et à l’agrandissement les caractères deviennent flous et ne sont pas lisible
    merci encore
    eric

    PS : dans le pseudo le retrouve « iorana »..... Cela me rappelle des bons souvenirs.

    Répondre à ce message

    • 3 mars 2013 11:38, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Bonjour
      Si ce sont des NMEA 2000, je ne suis pas certain que OpenCPN sache les lire... A dire vrai mon niveau d’expertise est vite dépassé à ce niveau de technologie... Mais d’autre vont venir, bien meilleurs que moi :: :
      Pour Iaorana... (bienvenue, en tahitien, voir le fameux Ia Orana Marie de Paul Gauguin) C’est le nom du bateau donné par le premier propriétaire. On n’a pas voulu le débaptiser (mon frère est co propriétaire)... Je voulais le renommer « La belle danseuse » ... mon frère m’a fait comprendre que celà lui posait problème, il avait réussi à convaincre sa femme qu’il faisait un placement...
      Michel

      Répondre à ce message

      • 4 mars 2013 11:59, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        NMEA2000 utilise un bus (plusieurs parleurs non synchronisés ==> pb de collision à résoudre) sur un support ethernet.J’imagine que le protocole est ethernet également, inutile de re-inventer la roue, c’est un protocole de gestion des collisions tout à fait ... validé et largement utilisé en 1990.
        Quel protocole (type ip et tcp par exemple) est ensuite utilisé pour véhiculer l’information. Là, je n’ose espérer car le 2000 me fait craindre un comité autour de 1990 et la cause n’était pas encore entièrement gagnée pour ip-tcp, il y avait d’autre candidat (xerox-pup, ip-iso, decnet x.25, ...).
        Il reste qu’il me parait probable qu’un logiciel écouteur sur PC existe, à trouver.
        Qu’ensuite un gestionnaire de port virtuel (à la manière de celui évoqué récemment) puisse injecter, ce que l’écouteur a entendu, dans un port série pour openCPN
        On peut réver.
        C’est en tout cas la piste que vais tenter de suivre, histoire de réver ;-)
        Mais ça m’étonnerait que je sois le premier.
        Idée ?

        Répondre à ce message

        • 4 mars 2013 12:03, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          C’est pas de l’ethernet, c’est du CAN, comme sur votre twingo.
          voir wikipedia, comme d’hab

          Répondre à ce message

        • Le protocole utilisé par NMEA 2000 est une couche supérieure du bas CAN qui est extrèmement répandu, en particulier dans l’automobile.
          http://en.wikipedia.org/wiki/CAN_bus
          http://en.wikipedia.org/wiki/NMEA_2000
          Il y a des centaines de composants permettant de lire et d’écrire un bus CAN
          Il y a aussi des cartes et des adaptateurs USB et autres.
          http://www.maretron.com/products/us...
          Là où ça se complique c’est au niveau logiciel !
          La documentation nmea 2000 n’est pas dans le domaine public.
          Mais il y a quand même quelques bidouilleurs. .

          Répondre à ce message

          • 4 mars 2013 13:56, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            La messe est presqu’entièrement dite, pas trop de pb du coté hard de récupération des infos et gros problèmes en vue pour en comprendre le codage. Une lueur d’espoir :

            Mais il y a quand même quelques bidouilleurs.

            C’est comme internet, l’info y est, suffit de la trouver. Tu en as trouvé ? .

            PS : on regrettera, comme d’hab, le choix du comité de l’époque : y avait ethernet, 10Mbit/s et le 100 pointait le nez en 1990, il a fallu qu’ils choisissent le protocole lent (qq centaines de kbit/s à 1 Mbit/s). Bon, ils auraient pu choisir pire, bluetooth par ex. Rarement déçu avec les comités.

            Répondre à ce message

            • C’est un choix industriel et commercial.
              La NMEA est une association de constructeurs qui visent simplement à satisfaire leurs actionnaires.
              Le bus CAN est ses multiples évolutions nous environne de façon transparente.
              En premier lieu dans l’automobile.
              Avec ma Krasukette, et son transpondeur qu’est dans ma poche :
               dés que je m’approche de l’auto, les portes se déverrouillent -> CAN ,
               entre la position de mon pied sur la pédale d’accélérateur et l’ouverture des injecteurs -> CAN
               etc..., etc...

              Les majors (Raymarine, Simrad et Furuno) ont cherché à rajouter leur couche pour conserver un clientèle captive.

              Les deux premiers sont à vendre au plus offrant ;-)

              Entre Temps de « petits » constructeurs ont développés des capteurs intelligents qui parlent NMEA2000.

              AIRMAR par exemple.
              http://www.airmartechnology.com/
              Il y a même des français qui ont développé une girouette anémomètre.

              On est en train d’assister à une explosion du système.

              Capteurs autonomes, logiciels indépendants voire libres.

              Pour l’instant, c’est un peu la pagaille mais on va bientot assister à l’explosion.

              Open CPN pourra jouer un rôle majeur si il sait prendre le tournant.

              .

              Répondre à ce message

  • 3 mars 2013 14:47, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Bonjour,
    Concernant les phrases NMEA 2000 c’est non, elle ne sont pas lu par opencpn.
    Pour les copies d’écran il faut demander à Robert car j’ai bien les originaux, mais ils sont en Corse.
    Pour le logiciel de récupération des des données je ne suis pas compétent

    En dehors de ces considérations quel est ta configuration et tes appareils ?
    jp

    Répondre à ce message

  • 5 mars 2013 00:43, par Lebardemelon écrire     UP  image

    Merci pour toutes ces réponses, mais je crois que c’est sans espoir compte tenu de mon niveau en informatique....je vais donc peut être me tourner vers « drdepth » à moins que quelqu’un de compétent de la communauté open CPN ne s’y mette... ?
    bonne continuation à tous
    eric

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales