image
image
image

Votre IP : 54.80.148.252
Dernier ajout : 20 octobre
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Les motorisations (brèves) > Emmancher une pièce en caoutchouc dans (ou sur) une pièce en métal

Rubrique : Les motorisations (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Emmancher une pièce en caoutchouc dans (ou sur) une pièce en métalVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2011, (màj Juin 2011) par : jp   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

montage/démontage des pièces caoutchouc ( élastomères)

Dans quel contexte ?
 

Un moteur de bateau contient des pièces en élastomère soumises à des mouvements tournant (bague hydrolube, joint tournant d’arbre d’hélice, impulseur de pompe à eau de mer..) qui peuvent nécessiter un montage ou un démontage.

Pour monter et démonter :
 
Pour lubrifier en vue de faciliter le montage ou le démontage sans abîmer l’élastomère en risquant de le déchirer, le produit le plus adapté et commun est le liquide vaisselle utilisé pur ou légèrement dilué

Le liquide vaisselle aide beaucoup aussi à l’emboitement des durits et autres tuyaux caoutchoutés.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • La vaseline est aussi très efficace pour cet usage. C’est en outre un lubrifiant très utile en mécanique générale pour faciliter les montages et démontages. Acheté chez le pharmacien, elle est chère au kilo. Mais on la trouve à un prix beaucoup plus faible dans certaines coopératives agricoles : elle sert aux éleveurs à lubrifier le pis des vaches pour la traite.

    Répondre à ce message

    • La principale difficulté dans le choix du lubrifiant c’est l’éventuelle sensibilité de l’élastomère (caoutchouc) aux produits chimiques qui sont rarement neutres et ont tendance à gonfler le caoutchouc en le rendant plus fragile à la déchirure. Or cette sensibilité dépend complètement de la nature du caoutchouc lui-même, dont il existe des centaines de variétés de synthèse ayant des résistances chimiques très différentes les unes des autres. Et surtout, cette sensibilité peut être longue à se manifester, donc on ne perçoit les effets que des mois ou des années plus tard.

      Si le constructeur de la pièce caoutchouc ne précise rien, le plus sûr est d’éviter tous les lubrifiants dérivés du pétrole, donc contenant des hydrocarbures. C’est en cela que le savon est plutôt conseillé en l’absence d’autre renseignement de sensibilité du caoutchouc.

      Ceci n’enlève rien aux qualité de la vaseline ou des autres lubrifiants réputés neutres comme les silicones. A propos des silicones sous forme d’huile très fluide, ils peuvent gonfler à la longue certains élastomères.

      Ceci dit, pour une turbine de pompe à eau par exemple, cela importe peu, car l’eau va rapidement évacuer le lubrifiant utilisé pour le montage de la turbine en caoutchouc

      Répondre à ce message

      • On peut ,en plus de tous les corps gras organiques (vaseline,savon) utiliser le suif,facile à se procurer chez son boucher preferé...
        Bien sur, pour avoir du bon suif bien blanc il faut separer les residus organiques (tendons et bouts de barbaque divers ).Pous ça il faut un grand espace libre car l’odeur, quand l’ensemble fond et grille ,est des plus desageable...mais....
        Et sur un bateau le suif sert à tout meme parfois à etancher une virrure eprise de liberte ..

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales