image
image
image

Votre IP : 54.161.91.76
Dernier ajout : 22 septembre
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Bricolages (brèves) > Écrou frein

Rubrique : Bricolages (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Écrou freinVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2011, (màj Juin 2011) par : GilusBleu [R.I.P.]   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Un écrou frein inattendu


Évidemment, c’est toujours le week-end que cela arrive : Vous avez des « grower », des « nilstop »s des « éventails » même des plaquettes arrêtoirs dans toutes les dimensions sauf... celle qu’il vous faut impérativement pour naviguer en sécurité.

Mode d’emploi :

  • Prendre un écrou H
  • Le couper sur un peu plus que la moitié avec la scie à métaux.
  • Un petit coup de lime ou de brosse métallique pour les bavures.
  • Il est préférable de repasser un coup de taraud surtout pour l’inox.
  • Et un bon coup de marteau un peu de travers pour le refermer.

Avantage : cela soulage quand on est est énervé !

Il ne reste plus qu’à le visser. Graisser si c’est de l’inox.


Je l’ai expérimenté il y a longtemps sur le tendeur de chaine de ma mobylette : Écrou et contre écrou se dévissait régulièrement.
L’écrou fendu a résolu définitivement mon problème.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

10 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 5 novembre 2011 11:14, par aikibu écrire     UP  image

    Serais tu aussi affirmatif sur l’ecrou qui tient l’helice en bout d’arbre.....
    Ca m’arrangerait bien car il n’y a pas grand chose à faire avec des « plaquetes frein » tout est rond et un nylstop de cette dimension je n’en ai pas encore vu.....faut dire que je n’en ai pas vraiment cherché mais ça doit valoir .....son prix !!

    Répondre à ce message

    • 5 novembre 2011 11:36, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      L’écrou de fixation de l’hélice, en bout d’arbre...
      Je le souque à mort, hélice calée par une pièce de bois contre le bordé, clé rallongée par un prolongateur...
      C’est pour le desserrer, que çà peut devenir «  »«  »Sportif«  »«  »:-((
      Michel

      Répondre à ce message

      • 5 novembre 2011 13:04, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        La solution traditionnelle por le bout d’arbre est écrou + cpntre-écrou, un mince et un normal.
        Attention, c’est contre-intuitif, mais il faut mettre le mince d’abord et le normal ensuite....

        La bonne procédure en aéronautique est :

        • graisser l’arbre,
        • monter le premier écrou, le serrer à 90 % du couple recommandé,
        • attendre 10 mn pour laisser à la graisse le temps de s’extruder,
        • resserrer à 90 % du couple,
        • monter le second écrou, le serrer au couple recommandé,
        • vérifier le serrage après 10 min...

        Et pour être tout à faut tranquille, percer un petit trou dans un angle du second écrou et passer un fil frein.

        JPEG

        Répondre à ce message

        • 5 novembre 2011 13:37, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Coincé... j’ai une anode en bout d’arbre... Je suis bien obligé de serrer comme un âne :-(

          Répondre à ce message

          • 7 novembre 2011 19:55, par aikibu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            Est ce que par hasard l’anode de bout d’arbre pourrait servir de contre ecrou en faisant la methode de « negofol » que d’ailleurs je ne connaissait pas ....ou le zinc ne serait pas assez costaud... ???
            Bien sur ne pas graisser sous l’anode...

            Répondre à ce message

            • 7 novembre 2011 20:06, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              Je pense qu’il y a une possibilité de contre serrer l’écrou principal avec l’anode de bout d’arbre. Du moins pour on arbre.
              L’anode se serre par une vis traversant l’anode et se logeant à l’intérieur de l’arbre. Si l’on utilise une vis à 6 pans creux, on peut alors bloquer sérieusement l’anode avec une clé Allen, bien plus puissante qu’un tournevis.
              Il faut quand même tenir compte de l’usure de l’anode, et surveiller de près.
              Cordialement
              Michel

              NB le surveillance de l’arbre et de l’hélice, ici en Turquie avec une eau à 26°c ne pose pas trop de difficultés.... B-)

              Répondre à ce message

          • 2 février 2015 19:07, par Batosurlo écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            Bonjour,
            La première fois que j’ai voulu démonter l’hélice VOLVO (pour changer la bavette du sail-drive) : impossible pour moi, sans risquer d’abîmer la tête 6 pans ou y tordre la clef :’-( ; j’ai dû demander l’aide d’un mécano.
            Depuis, j’utilise une mini-goutte de frein-filet LOCTITE 271. Je n’ai pas perdu mon hélice (pourvu que ça dure !) et je n’ai pas à forcer outre mesure pour démonter.
            NB : aussi une mini-goutte de colle type « Super-Glue » (nettement moins chère) sur tous les pas de vis de ce qui se dévisse inutilement, dont l’ampoule du feu à retournement, axes des réas des avale-tout des écoutes de génois, etc.

            Répondre à ce message

            • 3 février 2015 07:58, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              Attention, la Loctite 271 (rouge) est normalement prévue pour un assemblage définitif et l’assemblage peut s’avérer difficile à démonter par la suite.

              La Loctite à utiliser normalement pour des assemblages démontables est plutôt la référence 242 (bleue), prévue pour un assemblage démontable avec des outils normaux.

              En cas de démontage diffcile, notamment avec la Loctite 271, il suffit de chauffer la pièce à 250 °C (chalumeau gaz par exemple).

              Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales