image
image
image

Votre IP : 54.226.33.117
Dernier ajout : 22 février
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Au mouillage > Croc de dégagement, pour relever un mouillage

Rubrique : Au mouillage

__________________________________________________________________________________________________________________

Croc de dégagement, pour relever un mouillageVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2011, (màj Juin 2011) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Croc de dégagement, pour relever un mouillage

En méditerranée, c’est souvent un sport infernal, un malheureux étourdi a mouillé sur votre chaîne… Au moment de partir, il faut dégager sa chaîne que votre ancre a accrochée.

  • Forcément çà agace…
  • Puis çà lasse…
  • Puis on acquière de l’expertise…

Mode opératoire :
 
Remonter votre ancre et la chaîne de l’autre bateau, au guindeau si vous en possédez un, sinon en bossant une main de fer sur votre chaîne, et en vous servant d’un winch.

Une fois votre ancre remontée au plus près de votre davier, vous avez deux solutions
 

  • 1) La solution technologique,
     
    Celle du croc en photo ci-dessus, méthode pouvant se faire depuis l’étrave. Le croc est dessiné pour suspendre une chaîne, tout en gardant une ouverture d’angle suffisante pour faciliter le largage
    Deux bouts permettent la manœuvre : celui du haut, relié par un cordage solide, que vous amarrerez à un taquet, via l’un de vos chaumards. Il faut qu’il soit assez costaud, pour tenir pendant un court instant, les mouillages des deux bateaux.
    Tirer sur le bout du bas, relié à une petite chaînette inox (20 cm suffisent), ouvrira l’angle du croc et permettra de larguer la chaîne de l’autre bateau,
    Donc :
     
    • Engager le croc sous la chaîne, puis raidir le bout d’amarrage
    • Relâchez votre mouillage, à ce moment vous ne tenez que par le petit bout du croc passé sous la chaîne de l’autre bateau
    • Remontez votre ancre à poste
    • D’un coup sec avec le petit bout et la chaînette, larguez la chaîne, qui tombe à l’eau
       
      Vous êtes libre, mais… Si c’est une technique, propre, quelque fois efficace… C’est aussi dangereux, l’équilibre de tenue du croc est fragile, çà peut se décrocher accidentellement, avec une centaine de kilo de mouillage qui rappelle brutalement, on peut très bien y laisser un doigt…
      Alors, il y a une autre solution :

 

  • 2) La méthode du bout à sacrifier :
     
    • Remontez votre ancre et l’autre chaîne au maximum
    • Amarrez le bout à sacrifier un taquet
    • Passez-le via un chaumard, sous la chaîne qui vous bloque, et retour par le même chemin au taquet…
    • Souquez tout çà très solidement
    • Relâchez votre mouillage…
    • Remontez votre ancre…
      Vous ne tenez plus à la chaîne de l’autre bateau que par votre bout
    • Larguez une des extrémités de votre bout, qui file sous le poids de la chaîne
    • Votre bateau est libre…
       
    • Deux observations sur le bout à larguer
       
      • Le larguer à la main peut présenter des risques, si le bout fouette sous le poids du mouillage. Dans ce cas de figure, mieux le couper à l’opinel.
      • Passer le bout, déborder votre ancre de l’autre chaîne, la guider pour la remonter est bien plus facile depuis votre annexe. J’ai toujours mon annexe à poste quand je relève mon mouillage, et à bord un petit bout à sacrifier. Ce qui peut être fort utile au cas où un autre bateau connaîtrait ce genre de problème : deux coups d’avirons, et vous pouvez le dépanner.

 
Michel
Laorana

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 15 décembre 2011 13:23, par 30 daniel écrire     UP  image

    Une solution qui peut aussi servir en cas d’ancre engagée, j’explique, à l’arr de l’ancre il y a souvent deux trous, un de chaque coté:-O, si non il suffit de les faire, un boot de 1 à 2m et deux flotteurs de filet de pêche. Un coté du boot bloqué dans un des trous,:-O 50cm environ plus loin faire un nœud et mettre un flotteur , 10/15cm faire un autre nœud, laisser 40/50cm, refaire un nœud, puis mettre le deuxième flotteur, puis 10/15cm un autre nœud, et relier le bout du boot au deuxième trou de l’ancre:o). Quand l’ancre est au fond, engagée,:’-( et que l’on a oublié de mettre un orin:-((, il suffit de venir à la verticale de l’ancre de descendre un grappin ou le fameux crochet de le passer dans le boot qui flotte soutenu par les flotteurs et de faire la manœuvre de désengagement classique de l’orin. :-)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales