image
image
image

Votre IP : 54.81.108.205
Dernier ajout : 18 octobre
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Grand Voyage > Turquie et Grèce > Côte turque, Mer de Marmara-Est, les marchés

Rubrique : Turquie et Grèce

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte turque, Mer de Marmara-Est, les marchésVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2013, (màj Décembre 2013) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: Traditions_cultures Cet article est géolocalisé.

Mer de Marmara, les marchés…

Les marchés, tradition ancestrale en Turquie, prennent un style très particulier quand ils s’établissent sur un port. C’est le cas à Esenkoy, également nommé Katirli, sur la côte Sud Est de la mer de Marmara.
Chaque mardi les quais se vident de leurs pêcheurs, puis, s’animent et se parent d’un phénoménal marché :

Mardi, à Esenkoy, 5 H du matin, les bateaux de pêche laissent la place {JPEG}Le marché s'installe, il reste quelques bateaux, plus une seule voiture !!! {JPEG}Tout est en place... manque les clients... {JPEG}Typiquement turc : le bazar... {JPEG}Et typiquement turc, la mosquée bienveillante... {JPEG}

 

Les hommes des marchés

Non, pas des marchands, pas seulement des marchands, mais surtout des négociants, des commerçants, dans la tradition nomade des turcs. Ils tournent sur plusieurs marchés, et reviennent chaque semaine, le même jour, sur le même emplacement… très vite ils deviennent familiers… ils ne peuvent pas être mauvais… pour survivre ils doivent vraiment être très bons…

5 H du matin, les nomades dorment encore... {JPEG}5 H du matin le quai est encore vide {JPEG}6 H du matin, la mise en place {JPEG}6 H du matin les homme au boulot {JPEG}le chef des nomades... c'est lui {JPEG}

 

Les produits... les formes et les couleurs

Montagne de pêches {JPEG}persil, chou-fleur, chou blanc, chou rouge, aneth, salade {JPEG}Courgettes en éventail {JPEG}Karpouz en turc, mais aussi pastèque en français... {JPEG}Radis, carottes, courgettes, salades, roquette, persil, aneth, et tout, et tout... {JPEG}
Cerises, framboises, fraises et... petits champigons blancs... {JPEG}Olives, huile d'olive faite maison et embouteillée comme on peut... {JPEG}Magie turque : des fleurs, des fleurs et le port... {JPEG}de bric et de broc, autre magie turque : des tomates séchées et le port {JPEG}Des poivrons comme ci, des poivrons comme çà, des citrons, des haricots vert {JPEG}
Des haricots comme ci, des haricots comme ça, derrière : des tomates {JPEG}des tomates, des poires, des cerises, des oranges, des framboises... {JPEG}de l'ail, des citrons et des melons {JPEG}Montagnes de pommes de terre, montagnes d'oignons... {JPEG}des cerises, des framboises, des tomates, des fraises... et ... une main gourmandes !!! {JPEG}
des fraises ; des cerises, du raisin et des brugnons... {JPEG}du raisin... {JPEG}Gambos et citrons... {JPEG}Montagne de tout... fraises, cerises, citrons, framboises, etc... {JPEG}et pour finir... deux ou trois choses simples à bord... le bonheur... {JPEG}

Les marchés, les marchands, leurs clientes et ... les mémés turques

Mémés, turques... ce n’est pas péjoratif, c’est rien que du bonheur... D’abords elle tchatchent... et les marchands ont intérêts à être de bons négociateurs

  • d’abord elles regardent, jaugent et apprécient les produits... Le marchand passe en second rang... elle le connaissent déjà
  • Puis elle discutent de la qualité du produit... même sans défaut, elles en trouveront un
  • Puis on parle argent
  • Puis on discute du poids du kilo. Un kilo normal peut peser jusqu’à 1.300 gr voire plus, si la mémé est en forme...
  • Alors, on goute
  • Et seulement après çà... on achète
  • Les mémé turques estiment que nous sommes de foutus barbares à nous présenter sur le marché dans la matinée... Comment voulez vous négocier convenablement à une heure pareille... non, la bonne heure, c’est en fin d’après midi, quand les marchands commencent à désespérer de pouvoir écouler leurs produits. Alors là... les prix baissent et les grammes augmentent !!!

Marchands heureux... {JPEG}un vrai bazar... {JPEG}On regarde, on teste, on goute, rien n'est encore traité {JPEG}On est d'accord sur le pix au kg, pas tout à fait, sur le poids du kg !!! {JPEG}autre vision des mémés turques, la plongée dans la mêlée des sous vêtements {JPEG}
toujours les mémés en action... {JPEG}Là... sûr et certain... le marchand s'est trompé sur le prix... {JPEG}Là manifestement, c'est encore trop tôt pour commencer à acheter {JPEG}La mêlée dans les soutient gorges... {JPEG}et pour finir, une vision rassurante de la vie ordinaire sur les marchés turcs... Tout ce petit monde vit en harmonie {JPEG}

Michel, Laorana décembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales