image
image
image

Votre IP : 54.226.33.117
Dernier ajout : 22 février
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Instruments > Utilisation de l’AIS > Connecter Opencpn à l’AIS

Rubrique : Utilisation de l’AIS

__________________________________________________________________________________________________________________

Connecter Opencpn à l’AISVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2011, (màj Juin 2011) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Installer l’AIS sans trop de douleurs

Complément de la VHF, véritable sécurité, l’AIS (Automatic Identification System), complément de l’ASN (Appel Sélectif Numérique, système de détresse et de repérage automatique) font irruption dans nos bateaux. Les as du marketing se sont précipités sur le fromage, proposant une multitude de solutions, souvent onéreuses, toujours très complexes à installer.
Ces appareils peuvent recevoir, ou émettre et recevoir. L’émission-réception étant destinée aux professionnels et aux grands navires, nous traiterons ici que des récepteurs, avec deux options d’installation :
 
  • Un récepteur simple équipé d’un petit écran, permettant de suivre les cibles détectées
     
  • Un récepteur interfaçable avec l’écran d’un programme de navigation, tournant sur un PC. Nous avons choisi l’option ‘’Opencpn’’ pour deux raisons : sa fonction AIS fonctionne facilement, et… Opencpn est… gratuit.

Préambule : si l’AIS/ASN est un élément de sécurité indéniable, il faut garder en tête que vous ne serez jamais vu (sauf à vous équiper d’un émetteur), et que tous les bateaux que vous croiserez n’en sont pas tous équipés. L’AIS ne dispense pas de veiller votre route… N’oubliez pas non plus les limites de réception, et de portée, ce sont celles de la VHF, dépendant de la qualité et de la hauteur de votre antenne, et de celle de vos cibles.
 
Nous sommes partis de notre expérience menée sur deux bateaux, et deux types de matériel quasi identiques :

  • VHF AIS/ASN : les matériaux basiques, mais de qualité, développés récemment par Furuno, via deux distributeurs reconnu pour leur sérieux : Radio Océan et Navicom
     
  • GPS : notre option privilégiant le choix d’un matériel dédié, nous avons opté pour un GPS portable basique : Garmin 72. Une autre option moins onéreuse, serait le choix d’un GPS « sirf3 USB », beaucoup moins cher et très efficace. Mais, le Garmin 72 offre une sécurité certaine, pouvant fonctionner sur piles avec plusieurs heures d’utilisation, véritable sécurité en cas de crash du système PC/AIS…

Coût du système

  • On part du principe que le PC est déjà acquis. Sinon, prévoir # 300 euros pour un Asus 1000 ou équivalent qui va très bien
  • Et vous avez déjà Opencpn.
    • GPS Garmin 72H : 120 à 150 euros
    • Data câble : 30 euros
    • RT 650 AIS ou RO 4800 basique : 260/300 euros
    • Convertisseur RS 232/USB : 40 euros
    • Câbles, prises DB9, etc… 20 euros
    • Le reste, petit matériel de soudure, etc... y compris le champagne (qui peut avoir son importance), vous en disposez déjà dans vos soutes
  • Au final : plus ou moins 500 euros… Si vous possédez déjà le PC.

Les Principes de connexion

Câblage Type Garmin 72H
Interface NMEA Garmin 72
Câblage Garmin vers RS 232 DB9

Le matériel

 

  • Plan d’installation, les pré-requis :
     
    • 1 GPS Portable Garmin 72 H
    • 1 Câble d’alimentation et de données
    • 1 VHF ASN/AIS
    • 1 Convertisseur RS 232 / USB
    • 1 Ordinateur portable, ou mieux ‘’fanless fixe du bord en 12v’’
       
  • Non indispensable mais fort utile :
     
    • 1 bouteille de champagne, au minimum un bouchon de champagne, voir, à la limite son armature métallique. Deux aiguilles à coudre peuvent aussi faire l’affaire, mais çà a moins de charme…
    • Un multimètre.
    • Matériel de soudure et fers adaptés
  • GPS Portable Garmin 72 H
     
    • Prix (2011) : 120/150 €
    • Portable, autonome, connectable NMEA 0183 sans problème
    • Fonctionne sur piles, ou sur le 12 v du bord
    • Sauf pour les bateaux en métal, ne nécessite pas d’antenne extérieure
    • Équipé d’une mini prise USB, permettant une connexion directe à Opencpn, doublant les sorties NMEA , assure une sécurité en cas de crash de l’AIS
  • Interface PC avec câble allume-cigare
     
  • Les VHF ASN/AIS
     
    • Prix (2011) : 260/300 €
       
    • Navicom RT 650/AIS ou RO 4800
       
      Quatre fonctions dans un seul boitier et avec une seule antenne !
      • Appel Sélectif Numérique (ASN ou DSC)
      • Réception des messages AIS
      • un combiné sans fil (optionnel, + 100 €) permet le contrôle total des fonctions de la VHF à distance et jusqu’à 200m fournissant également un réseau de communications privées confidentielles à bord et jusqu’à 200m autour du bateau.
      • Des bracelets MOB lors de la chute d’équipier par-dessus bord (optionnel, + 200 €)
        Toutes sont équipées d’un logiciel avec alarme CPA et TCPA de signalant un bateau émetteur, sur un cap d’intersection.

Connexion à un GPS NMEA0183 et un PC via une VHF

  • 1 GPS
  • 2 VHF/AIS
  • 3 Convertisseur RS 232/USB
  • 4 Connexion RS 232 femelle-mâle GPS/VHF
  • 5 Connexion RS 232 femelle-mâle VHF/convertisseur RS 232-USB
  • 6 Fil USB vers PC et Opencpn.
     
  • Schéma de connexion descendante depuis le GPS vers le PC, fabrication de connexions GPS/VHF
     


 

  • Le GPS sera livré avec un faisceau de 4 fils
     
    • Soit 4 fils dénudés qu’il vous faudra souder aux connexions de la VHF/AIS, suivant les indications données ci-dessous pour les faisceaux pré-câblés avec une DB9 RS 232 thermo moulée.
    • Soit une DB9 pré-câblée et thermo-moulée.
    • 2 fils, pour l’alimentation, un rouge pour le plus, un noir pour la masse
    • 2 fils pour les entrées et sorties NMEA. Un marron correspondant à la sortie des données NMEA (Tx pour ‘’émission’’) et un fil blanc pour les entrées NMEA (Rx pour ‘’réception’’). Ce fil blanc ne sera connecté que si vous souhaitez récupérer des données depuis Opencpn, sans passer par la VHF/AIS. C’est le cas pour les transferts de Way Points depuis le PC vers le GPS. Cette récupération ne fonctionne pas aujourd’hui. Ou alors, nous ne savons pas la faire fonctionner.
    • Il vous faudra connaître avec certitude la fonction de chaque câble, avant de câbler la DB9 que vous allez fabriquer. En fait vous câblerez directement, l’alim depuis votre tableau de bord, en respectant les recommandations de sécurité pour le fusible, et la sortie NMEA, directement avec le câble recommandé pour la VHF. En l’occurrence le jaune de la VHF sur le pin 2 de votre DB9 mâle. Et une connexion (le vert de la VHF) pour la masse au pin 5
  • Il y a une solution pour tester votre DB9 thermo-moulée dont les orifices sont difficiles d’accès … Pour pouvoir les vérifier sans douleur, vous pouvez utiliser la méthode ‘’champagne’’ décrite plus bas.
    • Vous pourrez avec un multimètre mesurer votre alim, vous trouverez normalement 12/13 v, et le sens du positifs,
    • et si vous allumez votre GPS, le pin 2 dédié à la sortie NMEA du GPS, ‘’bagotera’’ entre 8 et 9 volts… C’est bon signe vous êtes sur le bon pin. Il vous faudra tout de même investir dans une bouteille de champagne…
  • Si vous avez un GPS et une connexion et les 4 fils dénudés, il vous faudra souder (meilleur), ou placer des dominos… Là vous n’aurez pas besoin d’investir dans du champagne… Vous aurez juste a ajuster les couleurs des fils du GPS, de l’alim et de la VHF. Nous vous recommandons tout de même de tester au multimètre avant de souder.
  • Câblage type vers GPS Garmin 72 et convertisseur RS 232/USB
    Source Radio Océan
     
  • Fabrication de connexions VHF/convertisseur RS 232-USB
     
  • La Vhf est livrée avec deux faisceaux de câblage
  • Un pour câbler l’alimentation, même process que pour le GPS
    • Un fil rouge, équipé d’un fusible portable (bravo Furuno)
    • Un fil noir pour la masse
  • Pour câbler les données NMEA

Depuis le faisceau NMEA, vous aurez 4 câbles à connecter.
Si votre ordinateur est équipé d’une RS 232, vous pouvez brancher directement.
Si vous êtes équipé uniquement que de ports USB, il vous faudra passer par le convertisseur RS232/USB. Dans ce cas :

  • Deux sont déjà connectés au GPS : le jaune et le vert
  • Deux fils seulement seront à connecter au convertisseur
    • Le fil bleu (sorties de données NMEA de la VHF) sur le Pin 2
    • La tresse métallique sur la masse au pin 5
  • Le convertisseur est livré avec une DB9 RS 232 mâle. Il vous va falloir fabriquer une DB9 femelle.
  • Branchez l’antenne VHF
  • Réglez les variables de la VHF comme indiqué sur le schéma de connexion descendante depuis le GPS vers le PC
     

Fabrication d’une DB9 femelle avec la méthode “champagne”

 

  • Prenez une bouteille de champagne…
  • Ouvrez là en conservant soigneusement le bouchon…
  • Vous pouvez boire le champagne, çà de fait pas de mal, mais ce n’est pas le but de la manœuvre
     
     
     

 

  • Avec une pince, découpez deux tiges du fil métallique du bouchon. Environ 3 cm de long c’est suffisant
  • Redressez les tiges, biaisez les coupes
  • Si vous avez bu le champagne, vous pouvez balancer le bouchon, il ne sert plus à rien…
  • Vos deux tiges ont le bon diamètre pour les fiches femelles RS 232, malléables, mais suffisamment fermes, elles sont très conductrices…
  • Bravo vous venez d’inventer un connecteur de contrôle RS 232…

 
 

  • Vos connecteurs de contrôle RS 232 sont en place
     
     
     

 

  • Au contrôle, le multimètre vous montre le bagotage du fil bleu (sorties de données NMEA de la VHF) sur le Pin 2
  • Vous pouvez brancher c’est correct
     
     
     

Méthode champagne :
 des esprits chagrins feront remarquer que le contrôle peut aussi se faire avec des aiguilles à coudre…
 Oui, oui… ce sont des esprits chagrins….
 

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

50 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 28 avril 2012 12:54, par solive écrire     UP  image

    Merci pour faire péter les bouchons par ce temps pluvieux B-).
    Une précision que j’ai certainement ratée dans l’article : Si la VHF est éteinte, le PC recevra-t-il les données GPS ?

    Répondre à ce message

  • 3 juin 2012 20:00, par celou3pa écrire     UP  image

    Bonjour,
    Pensez-vous que le GPS Garmin 12 ,qui date d’une dizaine d’années ,soit connectable et utilisable avec un AIS ,écran dédié ,branchement DIN 3 PINS( + ,-,et données NMEA.) ?
    Les interfaces optionnelles sont:none /none ;rtcm/nmea ;nmea/nmea ;none/nmea ;garmin/garmin.
    Il fonctionne très bien avec maxsea.
    J’ai les cables préconisés dans l’article.

    Répondre à ce message

  • 19 février 2013 10:46, par sodalis écrire     UP  image

    Bonjour tout le monde,

    je voudrais connecter mon VHF avec un ordinateur equipé d’une antenne GPS USB ;
    ayant regardé plusieurs messages dans les forums, il me reste des doutes a l’ègard
    de la fabrication de la connexion RS-232 entre le VHF et PC (via adaptateur RS-232/USB).
    Voilà ce que j’ai compris a l’égard des connexions :

    cables VHF <=> connecteur rs-232 PC
    jaune <= broche 3
    bleu => broche 2
    tresse + vert <=> broche 5

    Est-ce correct ?
    Je me demande que faut il faire avec le reste des cables (orange, gris, blanc, noir) qui sortent
    du VHF. Ne sont-ils pas à connecter ?

    Merci bien pour votre rèponse !

    Sodalis

    Répondre à ce message

    • 19 février 2013 13:24, par Alien écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      http://www.discount-marine.com/club...

      La meilleures solution est quand même de brancher le GPS à la VHF puis la VHF au PC.
      Cela permet à la VHF d’avoir l’information de position quand le PC est éteint ou en veille.
      Mais il faut un gps avec une sortie NMEA.

      Répondre à ce message

      • 19 février 2013 13:32, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Bonjour, et merci, j’étais en train de m’y coller...
        Tout d’abord, parce qu’il faut peu de chose pour me déstabiliser en matière de technologie... On parle bien de la RO 4800 ??? Celle qui a servi pour la demo du dossier ???
        Ensuite, le schema GPS => VHF => PC c’est aussi celui qui a été proposé pour la démo (et qui marche sur plusieurs bateaux ici) ???
        Dans ce cadre, tous les branchements sont bons... ici !!! ;-)
        Michel

        Répondre à ce message

      • 21 février 2013 12:26, par sodalis écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Merci à tout le monde !

        Je n’ai pas encore vérifié si OPENPCN permet d’envoyer les données GPS du PC vers VHF. Je comprends quand meme que brancher le GPS directement au VHF est mieux pour ne pas etre obligés a toujours maintenir l’ordinateur allumé.
        En fait, au moment je ne possède qu’un GPS USB (modèle : globalsat usb bu353). Si la seule manière (ou la préférable) de connecter les appareils est GPS->VHF->PC, il me faudrait acheter un second GPS avec sortie NMEA. Dans ce cas, est-ce que vous avez des conseils à me donner (modèle, où répérer ça, etc) ?

        Sodalis

        Répondre à ce message

        • 21 février 2013 12:36, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Bonjour
          J’ai vu votre post sur H&O… En fait, vous venez de parfaitement définir le problème.
          Si vous souhaitez pouvoir travailler sans ouvrir le PC, Vous avez une vHF/AIS qui va bien (RO 4800)… J’ai la même…
          Il faut maintenant la relier en amont à un GPS… J’ai personnellement opté pour un petit GPS portable, alimentable par le 12 v du bord… c’est le schéma qui est donné dans ce dossier …
          Il doit exister d’autres solutions, ais celle-ci a un avantage, elle existe, elle n’est pas trop chère, et offre la garantie d’un GPS de secours (qui peut aussi servir à terre)
          Voilà
          Cordialement
          Michel

          NB mon GPS portable est le Garmin 72 H donné en référence plus haut... chez tous les ship

          GIF

          Répondre à ce message

        • 21 février 2013 12:41, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

          Un des meilleurs GPS NMEA et utilisé par les « pros » est peut être le Furuno GP32.

          Mais le prix n’a rien à voir avec celui d’un GPS-USB ! pas loin de 400€, mais ça s’explique ...

          Répondre à ce message

          • 21 février 2013 20:08, par Alien écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            J’ai en secours un petit boitier Holux qui peut se raccorder soit en USB soit en NMEA+allume cigare.
            Il m’a servi quelques temps après la défaillance d’un convertisseur série/usb .
            Les adaptateurs cheap sont le maillon faible du système.
            Quand ils ont rendu l’âme, le PC ne peut plus rien voir : ni GPS, ni AIS.

            Répondre à ce message

    • 21 février 2013 10:03, par Nevermind écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Bonjour,
      Quel le type de VHF ?
      Si j’ai bien compris vous voulez envoyer la sortie NMEA du GPS de la VHF/ GPS (modèle très récent) vers le PC.
      JP

      Répondre à ce message

  • 29 juin 2013 22:09, par Cybermyrly écrire     UP  image

    Bonjour, j’ai fais pas à pas tout ce qui est inscrit dans la procédure, et voila ou j en suis :
    j’ai un GPS Garmin 72H, VHF-AIS Navicom RT-550AIS, PC Lenovo.
    Le problème est le suivant je n’ai pas de reconnaissance du GPS sur le Navicom,
    le Garmin est branché via le câble interface PC/Allume cigare, la prise RS 232 est branchée sur le Navicom en pin2 fil jaune et pin 5 fil vert.
    Quand j’allume le RT-550AIS, j’ai le message pas de GPS, voici ma question :
    Dois-je faire une reconnaissance sur le Navicom, ou est ce que celui-ci devrait avoir le signal a l’allumage ?

    Répondre à ce message

    • 30 juin 2013 16:57, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Bonjour
      Je vais essayer de répondre, mais je vous demanderai un peu de patience... Il m’est arrivé un incident stupide (chute à l’eau en sautant au quai)...et là je suis un peu démantibulé
      Michel

      Répondre à ce message

      • 1er juillet 2013 19:37, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Ah, ces bretons et l’eau, une longue histoire de haine et d’amour ?
        Mais j’imagine qu’un raki fissa à remis de l’ordre dans tout ça et qu’il est inutile de te souhaiter un prompt rétablissement ;-)

        Répondre à ce message

        • 1er juillet 2013 22:02, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Merci Yves... mais non, jamais d’alcool à bord en navigant (c’est thé glacé) :-O

          Pour en revenir au problème de notre ami, il faudrait qu’il vérifie si :

          • La VHF/AIS reconnait bien la position que lui donne le GPS
          • puis, si le convertisseur RS232/USB bagote (les leds témoins indiquent la lecture des phrases NMEA
          • Après on vérifiera si la vitesse des ports est bien paramétrée...

          C’est vrai que c’est un peu usine à gaz... mais c’est aussi le tribu à payer pour la quasi gratuité du système :-)

          Michel

          Répondre à ce message

          • 1er juillet 2013 22:10, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Au temps pour mo i... (ma chute a dû être plus sévère que je ne le pensais....)

            C’est la VHF/AIS qui ne reçoit pas les phrases NMEA...

            Il faut vérifier tout de suite le paramétrage des vitesses de transfert (sur OpenCPN et sur la VHF)...
            Puis je vérifierai avec les miennes...
            Michel

            Répondre à ce message

  • 1er juillet 2013 23:12, par Cybermyrly écrire     UP  image

    Mon souci est que quand j’allume le Garmin et le Navicom celui-ci me dit pas de gps ! Est ce que vous savez sur le câble tout fait du Garmin (RS232/allume cigare) quel pins raccorder sur les deux fils (vert/jeune) du Navicom RT-550AIS ?

    Répondre à ce message

    • 2 juillet 2013 13:16, par L’Adret écrire     UP     Ce message répond à ...

      Bonjour,
      Question idiote, ton Garmin est-il bien paramétré pour envoyer du NMEA0183 et non le protocole Garmin ? (voir dans les menus du GPS)

      Répondre à ce message

      • 18 juillet 2013 18:39, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Question idiote, ton Garmin est-il bien paramétré pour envoyer du NMEA0183

        Hé bah question pas si idiote que çà... En fait, Paramétrer le G72H en mode NMEA n’est pas suffisant... Il y a des finesses, je viens de m’en rendre compte après avoir acheté un nouveau G72H ( mon vieux de 7 ans fatiguait de l’antenne)...
        Dans les options de paramétrage NMEA par défaut l’appareil était livré avec un règlage de toutes les sentences cochées... En décochant les deux premières et en ne gardant que la troisième, (Garmin Propriétaire), comme indiqué dans la copie d’écran jointe, çà fonctionne...

        Le paramétrage des connexion OpenCPN « Utilise le mode Garmin » est coché.. ;

        Michel

        GIF

        Répondre à ce message

    • 2 juillet 2013 15:43, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Bonjour
      Si ce schéma est le vôtre, et si… Garmin n’a pas changé la couleur de ses câbles, vous devez avoir

      • En « 1 » le blanc câblé sur rien (il faudra l’isoler)
      • En « 4 » le marron câblé sur le jaune de la VHF. On peut le souder, mais on perd la mobilité d’alimentation du GPS
      • En « 2 » le rouge câblé au 12 v du bord. C’est bien mieux que l’horrible allume cigare
      • En « 3 » le noir câblé au négatif de la batterie. C’est aussi bien mieux, que l’allume cigare et il est possible que ce soit une des raisons de votre problème. Lorsque nous avons testé ce type de connexion, nous avions remarqué qu’il fallait que le négatif noir du GPS soit en dérivation avec le négatif vert de la VHF

      Pour le câblage type d’alimentation du GPS, vous pouvez vous appuyer sur les schémas indiqués à ce lien (premier schéma à gauche chapitre « Les Principes de connexion » : http://www.plaisance-pratique.com/c...
       
      Voir le plan joint… Si çà ne marche pas il faudra effectivement vérifier les options logicielles (celles du GPS, de la VHF et d’OpenCPN)
      Cordialement
      Michel

      GIF

      Répondre à ce message

  • 4 juillet 2013 11:06, par pam écrire     UP  image

    Bonjour,
    je voudrai connecter ma souris GPS USB Haicom à ma VHF via un convertisseur usb/rs232
    Comment faire pour l’alimenter en 5V DC.
    Merci pour vos réponses

    Répondre à ce message

  • 9 juillet 2013 18:00, par eirwan écrire     UP  image

    Bonjour, et merci pour cet article.
    J’aurais juste une question : vous parlez de fabriquer une DB9 femelle avec le bouchon de champagne, mais au final sur vos illustrations on en voit une bien en plastique, donc en fait si je comprends bien l’armature du bouchon de champagne sert juste à tester les soudures de la DB9 femelle ? Donc il faut bien s’en procurer une ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • 9 juillet 2013 18:18, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Avec une pince, découpez deux tiges du fil métallique du bouchon.

      • Environ 3 cm de long c’est suffisant
      • Redressez les tiges, biaisez les coupes
        • Si vous avez bu le champagne, vous pouvez balancer le bouchon, il ne sert plus à rien…
      • Vos deux tiges ont le bon diamètre pour les fiches femelles RS 232, malléables, mais suffisamment fermes, elles sont très conductrices…
      • Bravo vous venez d’inventer un connecteur de contrôle RS 232…

      Bonsoir et merci de votre apport à notre dur combat pour traquer la phrase NMEA...0183;-)

      Non bien sûr le bouchon de champagne ne sert pas à fabriquer une DB9 femelle... les tiges de ce bouchon peuvent permettre de tester le bagotage de la femelle, via un multimètre
      On obtient le même résultat avec deux aiguilles à coudre... mais, comment dire... cà n’a pas le même charme...
      Michel

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales