image
image
image

Votre IP : 23.20.183.212
Dernier ajout : 29 mai
Visiteurs connectés : 165

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Entretenir le bateau > Construction - Réparations > Comment réparer un vérin de pilote T2 Raymarine

Rubrique : Construction - Réparations

__________________________________________________________________________________________________________________

Comment réparer un vérin de pilote T2 RaymarineVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2013, (màj Septembre 2013) par : Nevermind   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: électronique

Comment réparer un vérin de pilote T2 Raymarine

  • Les symptômes :
    • le pilote est enclenché, la barre reste libre
    • Le moteur du pilote tourne sans effet sur la barre
    • Message d’erreur sur l’écran
  • La cause :
    • Le clutch ou l’électrovanne ne s’accouple plus, le moteur tourne
  • Temps :
    • Compter environ une heure pour la dépose et la pose du vérin

  • Matériels : Seulement 3 clés sont nécessaires pour démonter le vérin :
    • Une six pans de 3mm
    • Une six pans de 5mm
    • Une clé plate de 8mm
  • Démontage :
    • 1- Dévisser le capot : clé de 3mm
    • 2- Dévisser les deux tiges : clé plate
    • 3- Dévisser les deux vis : clé de 5mm
    • 4- Retirer le fil d’alimentation du passe fil
    • Dévisser la vis centrale du clutch : clé de 3mm
    • 5- Attention à ne pas perdre le ressort central
    • Retirer le clutch de son logement
1 2 3 4 5
  • Remontage :
    • Passer le câble d’alimentation dans le passe fil
    • Mettre le nouveau clutch dans son logement
    • Bien positionner le fil pour qu’il ne s’interpose pas entre les deux parties de l’électrovanne
    • Remettre la vis centrale avec son ressort
    • Bloquer les fils avec un collier
    • Remonter tout le reste
  • Détails pratiques :
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

7 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Exactement le même vérin électrique m’avait joué des tours en 2003 mais c’était le moteur électrique qui jouait des tours après une passage ventée du cap Ortegal en cata, sous pilote entre 10 nd et 17 nd, ou 10 et 20A selon le point de vue : La poussière de charbon accumulée facilitait le coincement des charbons dans leur logement.

    Après moult nettoyages, et démontage très simple comme tu le signales dans cet excellent papier, je me suis résigné à reprendre quelques dixièmes de mm sur les faces d’appuis des charbons et pour cela je devais déposer le bloc moteur de son socle (l’un des deux portant les charbons) et remonter ensuite sans inversion, donc repère au démontage.

    A l’époque j’avais hésité à avoir un moteur d’avance en spare, l’ayant trouvé un poil onéreux chez autohelm et n’en ayant pas trouvé son équivalent sur le marché. à l’époque PTP n’existait pas mais, de nos jours.

    Répondre à ce message

  • 24 septembre 2013 21:22, par DUNE écrire     UP  image

    Bonjour
    quelqu’un a t’il déjà remplacé les balais du moteur du pilote
    Je suis tombé en panne cet été au milieu du golfe
    le moteur à décroche , plus de pilote !!!
    Le diagnostic les balais du moteur usés
    Raymarine ne les commercialise pas les balais (uniquement le moteur complet 200€)
    je dois trouver des balais à adapter

    Merci pour le tuyau

    Répondre à ce message

  • 23 décembre 2013 15:22, par achab écrire     UP  image

    Bonjour,
    je découvre ce très intéressant forum. Voici ma contribution.
    J’ai un vérin Raymarine Type 2 long acheté d’occase et sans doute assez ancien (moteur Klaxon). Voici les ennuis que j’ai eu avec et les solutions mises en oeuvre :

     Barre très dure en Standby. Après vérification, la « clutch » fonctionne bien, le problème vient du bras lui-même. J’ai pensé à démonter, mais d’une part il y a un clip pas facile à atteindre, d’autre part une recherche sur les forums anglais fait penser que le remontage est loin d’être trivial. Solution : j’ai fait pénétrer généreusement du gas-oil, ce qui a vraisemblablement dissout des dépots de graisse épaisse. J’ai introduit ensuite de l’huile de boîte. La barre est maintenant très agréable.

     Porte -balais du moteur cassé en traversée de la manche, les vis de fermeture du moteur ayant pris du jeu. Réparation censée être provisoire à l’epoxy (résine +tissu), mais impossibilité depuis de trouver la pièce. (photo). La réparation tient depuis plusieurs années et quelques milliers de milles.

     Balais.
    Les balais coincent dans le porte balai et le moteur ne tourne plus. Classique : on peut essayer de taper un peu sur le moteur après avoir ouvert la partie correspondante. Sinon le démontage montage du moteur n’est pas très difficile.

    Remplacer les balais usés : ça c’est le gros problème. Il y a plein de posts desespérés sur les forums anglais. Il me semble qu’à un moment Raymarine vendait des balais de rechange (très cher), mais je n’ai pas pu avoir l’assurance qu’ils conviendraient pour mon moteur. D’autres utilisateurs évoquent la possibilité de faire fabriquer à l’unité. Là encore, hors de prix. En cherchant bien, j’ai trouvé des fournisseurs industriels ayant quelque chose d’approchant en catalogue, mais à chaque fois, ils m’ont opposé un minimum de commande.
    Solution : j’avais dans un coin de tiroir un jeu de balais de démarreur de 4L. A la scie et à la lime je les ai réduit pour avoir les bonnes dimensions. Ils fonctionnent sans problème au cours de 4 mois de navigation de Lorient en Sardaigne. Je garde les anciens au cas où.

    Dans l’ensemble ça paraît un matériel très robuste et pas trop sophistiqué. On trouve des moteurs ref. N001 (type 1) N002 (type2 12V) N003 (type 2 24V). cela peut être une précaution pour une longue navigation, mais il n’est pas évident de s’assurer qu’ils conviennent bien pour le modèle que l’on a.

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Je tiens à dire merci aux contributeurs de ce post, notamment à Nevermind.

    J’ai un pilote T1 de raymarine qui a déjà 10 ans et la barre est très dure comme pour achab !
    Je vais faire la même chose que lui .

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai un problème avec mon vérin autohelm T2, les engrenages du planétaire sont HS. Mais je n’arrive pas à démonter le petit plateau qui les bloquent sur l’axe (pièce 12 sur l’éclaté du verrin), il est bloqué par une espèce de goupille en spirale (pièce 11). De ce que je comprends il faut le chasser, mais y a t-il un sens et est-ce que je pourrais le remettre par la suite ?
    Si quelqu’un a déjà tenter la réparation, je suis preneur de renseignements.
    Merci

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright des logiciels, charte graphique, et images du bandeau supérieur : reproduction interdite sauf autorisation de reproduction de Robert Schirrer