image
image
image

Votre IP : 54.198.247.44
Dernier ajout : 19 septembre
Visiteurs connectés : 17

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Circuit électrique à déméler

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Circuit électrique à démélerVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2014, (màj Mars 2015) par : Max Hilaire  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,

J’essaye de comprendre un peu mon circuit électrique sur mon Perkins 65 sabre (il paraît que c’est compliqué chez Perkins) et je rame. Le bateau, un Atlantic 49, a 25 ans et tous les propriétaires successifs y sont allés de leurs modif’ (j’imagine). Du coup, je joins le schéma de mon circuit afin que les spécialistes puissent, peut-être, répondre aux questions que je me pose :
Question 1 : Lorsque le coupleur est sur 1 (batt service), les panneaux solaires ne chargent-ils que les batt de service (et sur la position 2, ne chargent-ils que la batt moteur ?) ?

Question 2 : La position du coupleur a-t-elle une incidence sur la charge (à partir de l’alternateur) des deux parcs de batteries (service et moteur) ?

Question 3 : Pourquoi la charge de la batterie moteur (en provenance de l’alternateur) passe-t-elle par la solénoïde, plutôt que directement du répartiteur de charge à la batterie ?

Quelqu’un peut-il me confirmer qu’il y a un cable en trop qui relie directement le 6 de la deuxième batt de service au - de la batterie moteur ; ce qui semble rendre inutile le coupe-circuit sur les - ?
Merci de vos lumières
Michel

P.S : je n’arrive pas à trouver comment joindre mon schéma à mon texte. Une idée ?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 26 août 2014 17:02, par Négofol écrire     UP Animateur

    Il suffit de faire une réponse au sujet.. Une case « ajouter un document » est prévue (< 2 MO).

    Répondre à ce message

  • 26 août 2014 17:15, par ernestpt écrire     UP  image

    Certaines de tes questions n’ont rien à voir avec le moteur (cf coupleur et panneaux solaires), d’autres relèvent peut être du Perkins (le solénoïde). Il faudrait faire le tri, amha et très amicalement.

    Répondre à ce message

  • 26 août 2014 18:57, par Max Hilaire écrire     UP  image

    voilà le circuit qui , peut-être, n’est pas conforme à la page 21 du manuel d’installation (pas mal de propriétaires se sont succédés et ont bidouillé à qui mieux mieux (vous me direz si c’est « mieux »).
    Merci d’avance
    Michel

    Répondre à ce message

    • je recommence, car mon fichier n’apparaît pas en pièce jointe.En espérant que cette fois-ci ça fonctionne
      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

      • j’en ai un autre plus lisible
        Michel

        Répondre à ce message

        • 27 août 2014 07:59, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Si le schéma est exact, un premier pont me saute aux yeux : sur le schéma Perkins le (+) sortie alternateur est relié à la batterie moteur via l’alimentation du solénoïde du démarreur, et le relais alimente directement la batterie de servitude, ce qui revient à les mettre en parallèle seulement lorsque lorsque le moteur tourne, solution tout à fait acceptable. Sur votre schéma, si je comprends bien, un répartiteur de charge a été rajouté : dans ce cas le relais est inutile et le câblage incompréhensible : il faut choisir une solution ou l’autre. Suivant le schéma, le relais va shunter la diode du répartiteur vers la batterie moteur, ce qui va empêcher une charge complète de la batterie de servitude (présence d’une diode en série qui abaisse la tension de charge de 0,7 V).

          Un autre point obscur est le coupe circuit au milieu du schéma, qui ne semble servir à rien, car coupant la liaison au ( - ) de la batterie moteur, alors qu’une autre liaison permanente existe via le (-) de la batterie de servitude.

          Par ailleurs, sur le schéma, le panneau solaire ne charge que la batterie de servitude et en permanence, quelle que soit la position du sélecteur. Ce schéma n’est pas anormal.

          Par contre, le câblage du coupleur est bizarre sur le schéma : tel que dessiné, il permet d’alimenter le bateau au choix sur la batterie de servitude ou la batterie moteur mais pas de démarrer sur la servitude : je suppose qu’il y a une position 1+2...

          Le câblage est-il vraiment comme sur le schéma ? Les deux schémas ne sont d’ailleurs pas exactement identiques.

          Répondre à ce message

          • Bonjour Négofol,

            Tout d’abord merci de prendre le temps de me répondre. Pouvez-vous me préciser un peu ce que vous voulez dire lorsque vous écrivez « le relais va shunter la diode du répartiteur vers a batterie moteur, ce qui va empêcher la charge complète des batteries de servitudes » (je sais bien qu’il y a une diode dans le répartiteur et que cela fait baisser la tension de charge). Ce que je ne saisis pas c’est le lien entre le fait que le répartiteur soit shunté vers la batt moteur par le relais et l’impossibilité de charger complètement les batt de servitude.
            D’un autre coté, pas sûr que j’aie compris ce que vous écrivez à propos du shunt, car la sortie B+ de l’alternateur passe bien par le relais puis par le répartiteur.
            D’accord avec vous sur le coupe circuit sur les - (il ne sert à rien en l’état).
            Sinon, il y a bien une position « Both » sur mon coupleur qui n’apparaît pas bien sur le schéma.
            Le schéma plus lisible a été fait par quelqu’un a qui j’avais envoyé mon schéma fait à la main : S’il y a des différences, je vous serai reconnaissant de me les indiquer (je n’ai rien vu).
            Merci encore
            Michel

            Répondre à ce message

            • 27 août 2014 11:36, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              Lorsque le moteur tourne, le relais est collé et la tension du (+) de l’alternateur va aller directement au (+) de la batterie moteur sans passer par la diode du répartiteur, la tension de la batterie moteur sera donc utilisée comme référence pour la régulation de l’alternateur. Par contre la batterie servitude est alimentée à travers la diode du répartiteur et voit donc une tension inférieure de 0,7 V environ, empêchant la charge complète.
              Si le responsable de cette installation a prévu de compenser cette chute de tension du répartiteur, c’est la batterie moteur qui risque une surcharge dangereuse.

              C’est pourquoi il faut choisir entre solution à relais de charge Perkins (sans décalage de la référence alternateur) et la solution répartiteur, amha.

              Le câblage du coupleur et du tableau est incompréhensible : il y aurait 3 (+) différents allant au tableau et pas de (-)...

              Dans le schéma dessiné, il n’y a pas de connexion entre le solénoïde du démarreur et le (+) de la batterie. Tableau électrique ou tableau de bord (moteur) : ce n’est pas du tout pareil.

              Répondre à ce message

              • Vraiment cet échange n’aura pas été inutile pour moi. Vous avez raison, les deux schémas ne sont pas identiques et le bon est celui que j’ai fait à la main.Il s’agit bien d’un retour au tableau électrique et non au tableau de bord. Pour les trois + qui retournent au tableau, je suis sûr de mon dessin. En revanche, je n’ai pas dû mettre encore la main sur le - qui y retourne (je retourne sur le bateau ce week end et je m’y mets). Par ailleurs, dans le schéma « fait main » (le bon), il y a bien une connexion entre la solénoïde et le plus de la batt moteur, via le coupe-circuit moteur.
                Sinon, je ne comprends pas bien votre première remarque, car le + de l’alternateur qui passe par le relais (collé, donc, quand le moteur tourne), passe ensuite par le répartiteur et sa diode. En fait, je crois que j’ai compris mon erreur : le boitier-relais que j’ai dessiné est infiniment plus compliqué dans la réalité que dans mon dessin : il n’y a pas seulement deux plots qui se colleraient comme le dessin le laisse entendre (je pense qu’ils ne font pas contact). C’est une succession de plaques CPU (transistors divers...). En fait, il y a une arrivée au répartiteur (sens de la flèche sur le schéma dessiné) et deux retours : l’un aux batteries de service, via le coupleur et l’autre à la batterie moteur, via un retour sur le boitier-relais, puis la solénoïde, puis le coupe-circuit moteur. Pourquoi ce retour via le boitier-relais plutôt que directement sur le + de la batterie moteur ?
                Merci encore
                Michel

                Répondre à ce message

                • 28 août 2014 07:44, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                  Je pense qu’il vaut mieux attendre un schéma plus précis avant de poursuivre.

                  Répondre à ce message

                  • 28 août 2014 09:43, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                    C’est ce que j’avais envie d’écrire dès le début, même si pas très constructif dans l’immédiat.
                    C’est un peu le prix à payer avec des bateaux pas trop neuf dans lesquels chacun des propriétaires successifs a rajouté une couche : il faut faire un relevé précis du circuit électrique tel qu’on l’observe réellement. C’est à ce prix qu’on sera à même d’intervenir rapidement sur n’importe quel problème cocasse, mais ce prix est assez élevé, du genre à occuper les longues journées de pluie de l’hiver en Europe ...

                    Et tant que j’y suis (et je me répète), en profiter pour reporter le même numéro (adhésif 3M par ex° au deux extrémités du même conducteur. Un autre intervenant sur ce fil parlait même de relever le diamètre du conducteur et le budget intensité qu’il supporte de manière opérationnelle. Je n’ai pas été jusque là.
                    Tout ça est long, très long, mais retour sur investissement rapide ;-)

                    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales