image
image
image

Votre IP : 54.198.247.44
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 16

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Ampérage moteur désalinisateur

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Ampérage moteur désalinisateurVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2014, (màj Mars 2014) par : milan  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour à toutes et à tous.
Je suis en train de m’installer un désalinisateur, un Selmar d’occas, 12V.
Pour des raisons pratiques je dispose certains éléments séparément alors qu’ils étaient groupés.
Après avoir démonté et nettoyé l’objet. J’ai fait tourner le moteur seul, j’ai eu la surprise de constater qu’il ne consomme plus que 5.9A alors qu’avant bidouillage il en exigeait 18, à vide, sans entrainer la pompe.
Serait-il possible qu’une petite résistance(cramée) entre les 2 fils d’entrée du relai qui envoie le jus au moteur soit incriminée ?
Je l’ai cramée en essayant de retrouver les branchements, car, dans le boitier de commande il y a un gros mélange de couleurs, d’origine.
Serait-il possible que ce soit le même moteur utilisé en 12 et en 24V, et que cette résistance change le voltage(comme Fred le signalait au sujet d’un ventilo dans un fil précédent)
Auquel cas le moteur serait maintenant en 24v, et ne fonctionnerait pas à sa vitesse ? mystère
Merci de votre attention
Georges

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 25 mars 2014 10:50, par Robert écrire     UP

    « J’ai fait tourner le moteur seul, j’ai eu la surprise de constater qu’il ne consomme plus que 5.9A alors qu’avant bidouillage il en exigeait 18, à vide, sans entrainer la pompe »

    A priori, il me semble qu’un moteur non chargé sur son arbre ne devrait pas consommer 18A ! Si donc il n’en consomme plus que 5.9, c’est que le nettoyage a été efficace, l’arbre étant probablement partiellement grippé avant nettoyage ? Même 5.9A à vide semble encore beaucoup, mais je n’ai pas d’expérience personnelle en dessal’ .

    Répondre à ce message

    • 25 mars 2014 12:47, par milan écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Bonjour,
      Merci robert pour ta réponse.
      En fait j’ai retrouvé les morceaux explosés de la résistance : c’est une diode...
      Avec du mal j’ai lu son code : 1N 1007 N10 . Pas trouvé de référence sur le net, par contre la 4007 existe. J’en ai soudé une, entre les bornes d’alimentation du relai (sur les fils) Il paraîtrait que sa fonction est de protéger le circuit électronique lors des arrêts moteur(je ne t’en dis pas plus, je ne comprend pas très bien tout ça)J’ai demandé des explications à Fred mais j’ai l’impression de commencer à le gonfler avec mes questions béotiennes:-((
      J’essaie de rendre ce dessal modulaire, c’est-à-dire moteur et pompe sous mon établi, dans un cocon, très accessible et ventilé si nécessaire, et les membrane décalées pour un accès plus facile, et boitier de commande sur le tableau électrique.
      Une dernière chose : moteur attelé, sans eau, environ 16A(pendant 10 secondes) J’imagine qu’avec les membranes, et la pression, plus la pompe de gavage, j’arriverai aux 28A annoncées par le fabricant.
      Merci de ton intérêt.
      J’ajoute ceci : une fois démonté un dessal(mis à part l’électronique qui n’est pas nécessaire) est très facile à réaliser, et revient certainement 4 fois moins cher que le même chez un fabricant. La pompe, pas de problème, la mienne doit coûter 200€ à la louche, le moteur 12V, je n’ai pas idée du prix, car je ne connais pas sa puissance(mais sur le net des moteurs 12V entre 1/3 et 1 cv, ne coûtent pas très cher) et entre les 2 un réducteur, (je n’ai pas de compte tours) un tube pour la membrane et une membrane. Une petite pompe de gavage, les connections, tuyaux, manos de pression, et un testeur de salinité, et voilà.
      La plupart des pièces se trouvent aux USA, beaucoup moins cher qu’en France.
      Je parle de 12V, car j’ai un hors bord sur mon cata, et 825w de solaire.

      JPEG

      Répondre à ce message

      • En effet une diode peut servir à protéger soit un relai mécanique soit un relai électronique au moment de la coupure d’un moteur ou d’un transformateur.

        Répondre à ce message

      • j’arriverai aux 28A annoncées par le fabricant

        D’où on peut déduire que la production effective tourne autour de 28 litres par heure (pour du 12V), grosso très modo, effective signifiant techno classique sans récupération d’énergie en sortie (le modèle de base, pas révolutionnaire), et en plus les chiffres constatés, pas ceux des plaquettes commerciales.

        Curieusement les éléments basiques d’un déssal sont effectivement très basiques, très modulaires, peu nombreux. Reste à ajouter tous les éléments liés à la sureté de fonctionnement et à la durabilité de l’ensemble, ce qui complique pas mal les choses et rend moins injustifiés les prix élevés des modèles robustes et durables.

        En tout cas c’est ce que j’avais compris du temps ou j’en avais un : facile à faire démarrer, très dur de le conserver 10 ans.

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales