image
image
image

Votre IP : 54.161.91.76
Dernier ajout : 22 septembre
Visiteurs connectés : 16

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Bricolages (brèves) > Achat d’une perceuse electro-portative autonome : Quelle tension choisir ?

Rubrique : Bricolages (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Achat d’une perceuse electro-portative autonome : Quelle tension choisir ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2011, (màj Septembre 2011) par : annaig  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Achat d’une perceuse electro-portative autonome. Quelle tension choisir ?

Un critère : Penser à la reconversion du matériel lors de l’achat : acheter en 12 volts !

J ’avais acheté une perceuse portative bas de gamme avec une batterie de 12 V avec l’idée de pouvoir passer au besoin sur l’alimentation du bateau. Comme prévisible, ce sont les éléments de la batterie qui ont lâché après un certain nombre de cycles charge/décharge.

La reconversion s’imposait : j’ai ôté la batterie d’accumulateurs de son boitier, arrangé deux borniers et vissé dessus deux fils souples( un rouge, un bleu), fixé sur le boitier un porte-fusible et un fusible en verre de 16 A, soudé deux pinces crocodiles sur les fils pour me brancher sur la batterie du bateau et voilà.

Résultat : je dispose d’une perceuse 12 V alimentée par la batterie pour moins de 25 € ( moins de 20 € la perceuse, 5 € la modification ).

Ça valait le cou(t)p !.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

18 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Pas sûr que ça vaille le coup :

      • A 20 € la perceuse, faut pas rêver : c’est du jetable !
      • L’autonomie de la batterie permet de ne pas surcharger la machine : en effet, la batterie déchargée oblige l’utilisateur à la laisser refroidir ! :-P
      • En ce qui me concerne, je suis abonné chez Makita, (pub gratuite) depuis plus de vingt ans, c’est certes nettement plus cher mais les batteries survivent en moyenne quatre ou cinq ans...

    Mais le plus important est que l’avantage principal d’une perceuse sans fils... est de ne pas avoir de fils... n’est-il pas ? :o)

    Je serais très contrarié de devoir trimballer une batterie 12 volts ou de tirer 20 mètres de fil entre la batterie du bateau et la tête du grand mat 15 mètres au dessus du pont ! :-))

    Ceci dit, l’idée est parfaitement valable dans l’idée de recycler utilement du matériel condamné à être jeté alors qu’il peut encore servir ! ;-)

    _/)

    Répondre à ce message

  • Dans la même logique, j’envisage en dépannage une utilisation ponctuelle d’une perceuse sur winch pour hisser une voile ou border un génois (c’est pour femme qui est un petit gabarit).
    Je voudrais l’alimenter en direct sur le parc de servitude car je pense que les batteries de ces perceuses ne tiennent pas longtemps, le modèle le plus performant en 12 v est une Bosch gamme pro voir le lien, elle donne un couple de 60 nm au maxi ce qui correspondrait à un effort d’environ 24 kg sur une manivelle de winch ce qui me parait suffisant. On trouve facilement des machine plus puissantes en couple mais pas en 12 V (80 nm en 14.4 v ou en 18 v). J’envisage de l’utiliser avec une poignée supplémentaire sur des Winchs st avec un carré au dimension d’une manivelle de winch. En plus d’une utilisation plus classique de l’engin.
    voir ci-joint :
    http://www.guedo-outillage.fr/accue...
    Est-ce-réaliste ? Que pensez vous de l’idée.

    PS :Les manivelles de winchs sont hors de prix entre 1700 et 2000 € cela n’en vaut pas la peine.

    Répondre à ce message

    • Je pense que le couple donné correspond au couple de serrage max atteint en fonctionnement clef à chocs et pas à un vrai couple d’entrainement en continu : en effet, sur la petite vitesse à 500 t/mn on aurait : P = C x omega (C en N.m et omega en rd/s) soit P = 60 x (500 /60) x 2 x pi = 3 142 W, ce qui est totalement irréaliste pour ce type de machine, qui doit faire 150 W au plus.
      3142 W demanderait en 12 V, avec un rendement global de 60 %, 520 A de courant !
      C’est comme avec un marteau : taper est plus efficace qu’appuyer avec la tête sur le clou !
      Un variateur de vitesse n’augmente pas le couple, contairement à un réducteur, donc pas d’espoir de faire mieux à plus petite vitesse.
      Par ailleurs, si la perceuse développait 60 N.m, avec un bras de levier de la poignée de l’ordre de 10 cm, soit un effort de torsion de 60 kg,on verrrait une multitude de poignets cassés...
      Par ailleurs cette perceuse n’est plus au catalogue Bosch, remplacée par GSB 14.4. (d’où les soldes ?).

      Répondre à ce message

      • OK, merci pour la réponse mais je reste un peu sur ma faim, cette perçeuse n’est pas à choc et les deux vitesses sont mécaniques. OK pour la puissance en Watts. Par contre le couple que tu calcules me parait extrêmement élevé par rapport à ce qui est nécessaire.
        Par comparaison j’’ai essayé la manivelle de winch MODEA (utilisée par la Gendarmerie pour certaines interventions) . Le moteur fais seulement 350 w/12 v (j’ai discuté avec le fabriquant) il donne un couple maxi de 85 nm qui correspondrait au couple maximum acceptable selon les constructeurs de winchs.Un bon wincheur peut mettre(pas longtemps) 25 kG de poussée sur la manivelle de winch qui mesure 25 cm, plus souvent 15kg. Enfin, il existe aux US une grosse perçeuse sans fil a renvoi d’angle en 28 v (Milwaukee) qui borde un génois de 50 m2 dans la brise avec un couple de 100 Nm (poids 5 kg) ou hisse une personne en haut du mat sans difficulté.

        Répondre à ce message

        • Peut-être que le bug d’interprétation du couple et de la puissance irréaliste vient du fait que le couple maxi affiché est en réalité le couple de blocage dont la puissance est nulle puisqu’il n’y a plus de rotation :-)

          Pour décider si c’est possible ou pas avec une perceuse donnée, il faudrait le graphique de la vitesse de rotation en fonction du couple appliqué.

          Selon la qualité du moteur, de son aimant, du bobinage, (et des accus !) cette courbe peut avoir des allures très différentes d’une perceuse à l’autre.

          Répondre à ce message

          • La doc Modea dit :
            « La grande réduction par vis sans fin donnant une vitesse de rotation en sortie de 70 tours/mn permet d’obtenir un couple important pour une consommation normale de 15 A/h sous 12 volts ou 7 A/h en 24 volts. »
            Outre qu’une consommation en Ah est un peu bizarre, le terme de normale n’a aucune signification en physique, mais relève du marketing. On voit par contre que la démultiplication est beaucoup plus importante.
            P = 85 x 70/60 x 2pi = 623 W soit 75 à 80 A au blocage, on comprend qu’ils la branchent sur la batterie du bateau !
            Par ailleurs, un bras de levier de l’ordre de 400 mm permet de contrôler la bête (20 kg de traction au blocage...

            Répondre à ce message

        • La doc détaillée de la nouvelle version donne ces données surprenantes :

          Couple maxi. (vissage en force) 75 Nm

          Couple maxi. (vissage en douceur) 34 Nm

          C’est ça qui me fait dire que le couple max de serrage est obtenu en mode clef à chocs...
          Les documentations sont souvent à lire entre les lignes

          Répondre à ce message

          • Mon message précédent s’appliquait à la nouvelle Bosch.
            La doc Modea donne puissance moteur de 380 W, donc le couple donné de 75 NM est le couple au blocage, annonciateur de surchauffe rapide !
            J’ai jeté un oeil sur la Milwaukee M28 à renvoi d’angle, qui est donnée pour 1081 in-lbs, soit 130 NM, pas du tout la même catégorie.

            Répondre à ce message

            • Bonjour,

              Désolé de revenir sur le sujet mais il me semble que le couple maxi pour les perceuses sans fil n’est pas un couple de visseuse à choc, les visseuses à choc sont bien identifiées à part et leur couple est beaucoup plus élevé par exemple :

              Visseuse à choc 12 volts Makita
              Vitesse à vide 0 à 2 600 tr/min
              Couple de serrage 140 Nm
              Frappe 0 à 3 200 cps/min
              Batterie Ni-Mh 12 V
              Capacité batterie : 2,6 Ah
              Temps de recharge 1 heure
              Poids net 1,7 kg

              Reste donc à définir le concept de « couple élastique » et couple maximum.
              Voir le lien pour toutes les perceuses électroportatives :
              http://www.guedo-outillage.fr/accue...

              Pour la Milwaukee à renvoi d’angle (que j’ai vu fonctionner, elle est capable d’envoyer un pilier de rugby en haut d’un mat sans souci mais elle pèse plus de 6kg)
              Son couple est effectivement élevé mais je n’ai pas les même résultats que les tiens :
              1081 in.lbf = 122.14 N.m
              Conversion d’un couple en pouce/par livre force en N.M
              1081 in.lbf = 122.14 N.m
              122.14 N.m = 12.45 m/kg
              Effort sur la manivelle de winch
              12.45kg/0.254 m = 49 kg sur la manivelle de winch (c’est la mécanique des winchs qui va trinquer)

              Pour les perceuses sans fil dans la zone qui m’intéresserait :
              Conversion d’un couple en Nm en M.kg
              75 n.m = 7.65 m/kg
              Effort sur la manivelle de winch
              7.65kg/0.254 m = 30Kg (gros costaud)
              Avec la moitié environ 37 Nm en couple élastique ça fait quand même 15 kg sur la manivelle ce qui permet déjà de hisser une voile ou de border une écoute par vent moyen.

              Mais comme tu l’évoques j’ai des gros doutes sur la fonctionnalité de l’outil et sa solidité auquel il faut rajouter sa résistance à l’environnement salin.

              Sur les Bosch sans fil non à choc la fiche signalétique donne des moteurs de 260W à 350W pour les plus puissantes, idem pour la Makita.

              J’ai utilisé pour ne pas me tromper :
              http://www.technocalcul.com/FR/conv...
              Enfin j’imagine qu’une visseuse à choc sur la mécanique du winch aurait des effets néfastes donc il faut exclure ce type de mécanique.
              En tout cas merci pour tes réponses, et amitiés marines.

              Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    juste pour info. J’avais acheté une Bosch PSR Lithium 10.8V. (prés de 100€) Parfaite : jolie, légère, bonne ergonomie, vite rechargée. Et puis, au bout d’un an et quelques menus travaux, morte. Retour sous garantie : garantie refusée « moteur grillé, la machine a forcé ». J’explique que j’ai juste percé des trous de 5mm dans de l’alu de 4mm. « Ha mais c’est normal alors, ce n’est pas une perceuse, c’est une visseuse ! » m’a dit le gars SAV de Leroy Merlin . Pourtant sur l’emballage il y a bien marqué « perceuse visseuse ».
    Donc si vous avez des trous à faire, même petits, n’achetez pas les nouvelles petites Bosch, apparemment elles ne sont pas faites pour ça...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales