image
image
image

Votre IP : 107.23.129.77
Dernier ajout : 22 mai
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Divers > Variaton d’affichage de surpression d’huile

Rubrique : Divers

__________________________________________________________________________________________________________________

Variaton d’affichage de surpression d’huile Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Avril 2013, (màj Mars 2015) par : NERDEBAR  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
voici donc mon problème : mon mano de pression d’huile monte au taquet dès que je suis à 2000 trs par contre je n’ai pas d’alarme pression d’huile au voyant . Dès que je redescend en dessous de 1800 trs tout redevient normal
je pense à un problème elec. quel astuce existerait-il pour contrôler si ma pression d’huile est bonne .
Moteur Perkins Range 4 tw 135 hp.
Merci pour réponses.
A+
Bernard.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

18 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 22 avril 2013 11:38, par Négofol écrire     UP Animateur

    Une alarme pression d’huile indique un manque de pression, mais ne s’allume pas pour une pression trop forte.
    La seule solution me parait être, soit de connecter un manomètre mécanique (tube de Bourdon) à la place du transmetteur (simple et 100 % sur), soit d’échanger le transmetteur et l’indicateur. Pour lever le doute sur le circuit, vous pouvez aussi brancher le transmetteur sur l’indicateur en direct sans passer par le faisceau.

    Attention, ce peut être une vraie panne, par exemple clapet de décharge de la pompe bloqué... Il n’est pas sur qu’il s’agisse d’un problème électrique vus les symptomes !

    Répondre à ce message

  • 22 avril 2013 11:41, par yvesD écrire     UP Animateur

    Est-ce nouveau ? qu’est-ce qui est nouveau : l’absence d’alarme ou la montée au taquet ?
    Précédemment, cette montée au taquet s’accompagnait-elle d’une alarme.

    Le capteur d’alarme est généralement un contacteur tout ou rien du type normalement ouvert NO, bifilaire et qui met un des fils (en gros, celui relié au +12V du contact à travers l’ampoule rouge et le buzzer) en contact avec l’autre (le 0V) dès que la condition d’alarme est remplie (généralement : pression trop basse, mais tu sembles t’attendre à une alarme pression trop haute).
    Toujours généralement on peu tester capteur+buzzer en reliant les deux fils qui aboutissent au capteur d’alarme avec la lame d’un tournevis. A essayer tant que ça marche, pour valider/confirmer la méthode.

    Un des fils peut être déconnecté au niveau de la cosse (ça vibre, là)
    Ce genre de capteur peut defuncter.

    Répondre à ce message

    • 22 avril 2013 11:53, par NERDEBAR écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Merci pour la réponse.
      je vais également contrôler toute les connexions du circuit. j’espère que ce n’est pas le clapet de décharge.
      Affaire à suivre.
      A La semaine prochaine.
      A+
      Bernard.

      Répondre à ce message

    • 22 avril 2013 11:55, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Je n’ai jamais vu d’alarme pression trop haute sur un diesel courant : le transmetteur d’alarme est un simple switch à pression.
      Par contre, la pression en butée au dessus d’un certain régime et redescendant en dessous me fait penser à une pompe à huile qui ne régule pas et ça, ce n’est pas un problème électrique : sur un faux contact, l’indicateur part en butée ou reste au zéro...
      Je ne suis pas un spécialiste du Perkins. Attendons le guru...

      Répondre à ce message

      • 22 avril 2013 12:12, par NERDEBAR écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Aye !!
        Merci pour ta réponse,j’espère que ce ne soit pas ça.
        Néanmoins,le tourne bien ( fumée incolore à chaud et l’analyse d’huile n’a rien révélé a part un taux de souffre apparemment normal vu l’age du moteur.)
        Mais attendons le guru:-)

        Répondre à ce message

        • 22 avril 2013 12:24, par Pil-Poil écrire     UP     Ce message répond à ...

          Attention au niveau d’huile : si le niveau est trop haut on peut avoir des problèmes bizarres de ce genre. Et comme les moteurs sont souvent inclinés vers l’arrière, un niveau au maximum « nominal » peut être excessif à cause de l’inclinaison.

          Répondre à ce message

      • 22 avril 2013 12:31, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

        Le filtre à huile est-il bien de la référence d’origine ? Certains sont équipés de clapets de décharge, d’autres de clapets anti-retour, voir sans clapets...

        Sinon, le seul juge de paix, c’est bien un mano mécanique ! ;-)

        _/)

        Répondre à ce message

        • 22 avril 2013 17:53, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Le clapet du filtre à huile a une autre fonction : créer un by-pass permettant à l’huile de court-circuiter le filtre s’il est colmaté. Ce n’est pas lui qui régule la pression.
          Le circuit courant est le suivant :

          Accessoirement noter l’en-tête TM 9-8000 : c’est le meilleur livre que je connaisse sur la technologie des moteurs, boîtes, ponts automobiles : c’est le manuel de l’US Army :
          TM 9-8000 PRINCIPLES OF AUTOMOTIVE VEHICLES
          On le trouve gratos sur le net ! Allez-y !

          JPEG

          Répondre à ce message

      • 22 avril 2013 12:56, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        la pression en butée au dessus d’un certain régime et redescendant en dessous me fait penser à une pompe à huile qui ne régule pas

        Pour les détails, voir la page 54 du « Propulsion et diesel marin » de J.L. Palla, ed. ETAI, 1987 (en PJ)
        La pompe à huile est en général très accessible ... une fois le carter d’huile déposé, hélas pour les plaisanciers.

        Sa fonction est de puiser l’huile du fond du carter, d’y communiquer une pression (4 kg/cm2 est une valeur courante) en la faisant passer dans des volumes qui se réduisent (engrenages), d’en réguler la pression à travers un clapet de décharge (bille + ressort taré) et enfin d’envoyer l’huile vers le circuit de lubrification du moteur (arbre à came, pistons, embiellage, etc ...)
        Les deux défauts courants sont :

        • pression trop faible en régime de marche, constatable sur les très vieux moteurs lorsque le vide entre engrenage (cf schémas joint) a augmenté par usure. Vieux == de l’ordre de 400 000 km sur une voiture
        • pression trop forte, au délà du régime de ralenti, lorsque la bille du clapet de décharge a tendance à coller. Souvent ce collage est fugace, au démarrage, et un gymnastiquage de la manette des gaz peut ranger provisoirement le problème dans la pile des pas vu, pas pris, à faire en urgence dès que plus tard ...

        Il se peut que le clapet de décharge soit accessible sans déposer le carter, dépend du concepteur de la base.

        Ci dessous la page 54 du « Propulsion et diesel marin » de J.L. Palla, ed. ETAI, 1987 (en PJ) :

        Répondre à ce message

  • 22 avril 2013 22:05, par Alien écrire     UP  image

    Une pompe à huile ne régule rien du tout, elle pompe tant qu’elle peut.
    Un filtre à huile colmaté soit ne filtre plus rien quand la pression dépasse le seuil d’ouverture de sa soupape soit augmente la pression avant .

    La solution : rempllacer le filtre à huile par une référence constructeur neuve et faire une vidange avec l’huile préconisée..

    Si le problème subsiste c’est qu’il y a des trucs bouchés dans le moteur.
    Ou alors un filtre soit disant compatible.
    Ou bien encore de l’huile sale ou trop visqueuse.

    C’est moins grave que de ne plus avoir de pression !

    Répondre à ce message

    • 22 avril 2013 22:28, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      C’est complètement faux : c’est pour ça qu’il y a le clapet de décharge pour limiter la pression.
      Il vaut mieux avoir de la pression que pas du tout, mais une pression excessive peut endommager les joints spi du vilebrequin et le joint de culasse (vu sur une VW Polo dans les années 70...) et là, c’est beaucoup plus grave que réviser la pompe à huile.

      La soupape interne d’un filtre à huile s’ouvre entre 0.5 et 0.8 bars (2 bars dans quelques cas très rares) et ne peut expliquer une montée au dessus de 4 bars de la pression moteur. Par contre la plupart des pompes à huile peuvent atteindre 10 bars sans clapet de décharge et là, on risque de sérieux dégâts, y compris l’éclatement du filtre à huile !

      Répondre à ce message

      • 22 avril 2013 22:53, par jp écrire     UP     Ce message répond à ...

        En fait, il y a deux clapets de décharge dans une bonne installation

        Le premier en sortie de pompe protège la pompe et les circuits d’une surpression par rapport au tarage nominal

        Le second, dans le filtre protège la lubrification en empêchant que tout le débit passe par la décharge de pompe en cas de colmatage du filtre

        Une pompe à engrenage peut monter facilement à plusieurs dizaines de bars en fonction de sa résistance mécanique et de la puissance de l’entraineur ce qui rend le clapet bien nécessaire

        Répondre à ce message

      • 24 avril 2013 21:27, par Alien écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        on s’est mal compris !
        J’ai simplement voulu dire qu’il n’y avait pas de régulation.
        Il ne s’agit que d’une limitation comme dans tous circuits hydrauliques.
        C’est en général une bille et un ressort.
        J’ai découvert le problème des filtres colmatés précocement dans les circuits hydrauliques de tracteurs. Ce sont des circuits où la pression est de l’ordre de 100 à 200 bar et qui utilisent l’huile du pont arrière comme fluide (huiles dites multifonction).
        On s’est aperçu que certains filtres « compatibles » avaient un niveau de filtration trop élevé qui conduisait à une colmatation rapide dont la conséquence était une absence de filtration car le clapet de décharge des filtres s’ouvraient.
        En période de rodage, cette colmatation ainsi que la pression d’ouverture du clapet peuvent être critique,
        C’est pourquoi il est préférable de respecter les préconisations constructeur.

        Une anecdote ; les moteurs Volvo sortent d’usine avec un filtre à huile introuvable dans le commerce.
        En cas d’appel en garantie, le technicien envoyé par le constructeur commence par vérifier que ce filtre a bien été remplacé au nombre d’heures prévues.

        Répondre à ce message

  • 22 avril 2013 22:40, par jp écrire     UP

    Première règle à respecter : il faut faire confiance dans les indications données par une alarme tant qu’il n’est pas démontré qu’elle est HS

    Autrement dit, il est urgent de ne plus mettre ce moteur en route tant que la cause de cette surpression indiquée n’est pas établie

    Première chose à faire : la chasse au faux contact

    Ensuite, pour tester le mano, il suffit de le déposer, de le brancher sur un réseau d’air comprimé et vérifier le point de déclenchement de l’alarme et les valeurs de pression /indication du mano du compresseur

    Sur place, il est difficile d’avoir un compresseur, mais le réseau d’eau du port doit bien délivrer environ 3 à 4 bars et un mano d’eau coute quelques € à bricomachin
    Il suffit de brancher tout ça pour pouvoir vérifier la justesse du mano électrique sans prendre le risque de tuer le moteur

    Autre solution, le même mano de bricomachin peut se brancher à la place du manocontact pour lecture directe, mais dans ce cas, on ne teste ni le cadran, ni le manocontact, mais seulement le système de lubrification

    On peut aussi installer un T à demeure avec une vanne et le mano mécanique, ce qui permet de temps en temps de vérifier le mano électrique par comparaison avec le mécanique (ne pas oublier de fermer la vanne hors mesure test, vu la qualité des mano chinois)

    Si la pression est réellement trop élevée, on peut soupçonner le clapet de décharge et/ou des tubulures encrassées

    Avant de tout démonter, une vidange temporaire avec de l’huile la plus fluide possible additionnée d’un peu de gazole peut déboucher la situation avec un peu de chance ( il ne faut pas tourner des heures ou à haut régime dans cette situation)

    Bon courage

    Répondre à ce message

  • Bonjour a tous,
    mon problème de surpression d huile était dû à une cosse défectueuse .
    Merci à tous pour vos réponses pertinentes
    Cdlt.
    Bernard.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales