image
image
image

Votre IP : 34.204.202.44
Dernier ajout : 10 avril
Visiteurs connectés : 8

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Bricolages (brèves) > Un compteur-décompteur de chaîne

Rubrique : Bricolages (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Un compteur-décompteur de chaîneVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2018, (màj Novembre 2018) par : achab  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Mots-clés secondaires: sécurité , mouillage

Un compteur-décompteur de chaîne

Le choix du matériel

Certains navigateurs décrivent une réalisation à base d’odomètre de bicyclette. Cette solution est séduisante pour sa simplicité et la possibilité qu’elle offre d’afficher la longueur de chaîne grâce à un réglage adéquat du développement. J’ai cependant éliminé cette solution pour plusieurs raisons. Sur les dispositifs disponibles, le cadran principal donne la vitesse, ce qui n’est pas utile pour la chaîne et donc l’odomètre lui-même est sur un cadran secondaire dont les chiffres sont peu lisibles d’autant plus que le cadran doit généralement être placé près du capteur. Il n’est par ailleurs pas simple d’opérer une remise à zéro, opération essentielle pour la chaîne. Et enfin, il arrive assez souvent qu’on doive faire des opérations successives de montée et de descente, particulièrement dans le cas d’un mouillage arrière à quai comme cela se pratique en Méditerranée et dans ce cas le compteur est inutilisable car il additionne les montées aux descentes.
J’ai donc opté (1) pour un compteur-décompteur électronique à large affichage (2) pour un capteur auto construit.


Le compteur-décompteur

Les caractéristiques : https://fr.aliexpress.com/item/Red-...

  • Affichage : LED Rouge
  • Facile à installer
  • Une bonne stabilité
  • Découpe du panneau Dimension : Env. 76.5x39.2mm
  • Conserve la donnée après extinction

Le capteur

Il s’agit d’un Interrupteur à Lames Souples (ILS) qui va être actionné au passage d’un aimant.

JPEG - 144.4 ko
Chaque pole de l’ILS est soudé à un des fils d’un conducteur blindé assez long pour atteindre le compteur/décompteur
JPEG - 141.8 ko
L’ILS est ensuite enveloppé dans deux épaisseurs de gaine thermo rétractable.

- 


Branchement électrique

  • Pour la simplicité, un relais 12v oriente le signal de l’ILS vers le comptage en position repos et vers le décomptage en position travail.
  • La bobine du relais est donc connectée entre le pole négatif de la batterie et le signal de montée envoyé par la commande du guindeau.
  • L’ILS est connecté entre le contact d’entrée du relais et le pole positif de la batterie.
  • L’afficheur dispose de six fils.
    • Les fils d’alimentation sont à relier à la batterie par l’intermédiaire du disjoncteur d’alimentation du guindeau.
    • Les fils de comptage et décomptage sont à relier respectivement aux contacts repos et travail du relais.
    • Les deux fils de remise à zéro (reset) sont à relier à un interrupteur à action momentanée.

Positionnement des éléments


De façon à assurer le comptage lors de la descente libre (sans actionner le moteur), il importe de placer l’ILS de façon qu’il soit actionné par le mouvement du barbotin, et non par celui de la tourelle de cabestan. En effet, dans de nombreux cas, il est plus rapide de mouiller en mettant le barbotin en roue libre plutôt qu’en actionnant la commande électrique.
Une première difficulté est qu’il n’est guère possible de percer le barbotin pour placer l’aimant. L’autre difficulté est d’éviter que la chaine n’arrache l’aimant ou l’ILS. La solution que j’ai trouvée est la suivante (figure ci-dessus). L’aimant est collé sur la face extérieure du barbotin au Sikaflex. Il est de grandes dimensions (environ 5 x 2 cm) de façon à assurer une bonne surface de collage et aussi à pouvoir déclencher l’ILS à une distance de quelques centimètres. L’ILS est à l’intérieur du barbotin, hors du passage de la chaine. Une petite cornière en aluminium est boulonnée sur le boulon avant du doigt de séparation de la chaine. Un tube fendu de 6mm de diamètre intérieur 6 mm (chute de protège hauban) y est enfilé, avec l’ILS à l’intérieur.
L’afficheur doit pouvoir être lu de l’extérieur. Les grands chiffres rouges favorisent la lecture, mais cela reste difficile en plein soleil. Je l’ai positionné dans une boîte étanche transparente à l’entrée du panneau avant, qui est toujours ouvert au moment de mouiller, de façon qu’il soit visible de l’avant en se penchant un peu, et aussi du cockpit, via la descente.

Utilisation

La chaîne étant remontée en totalité, on actionne la remise à zéro. Ensuite, le compteur enregistre les tours de barbotin, en comptage pour le fonctionnement en roue libre ou avec la commande de descente, et en décomptage avec la commande de montée. Il convient de repérer le nombre de tours pour un mètre de chaîne. Dans le cas de mon guindeau (chaîne de 10), il faut exactement trois tours. On mémorise vite la table de multiplication nécessaire (30 tours pour 10 mètres, etc.) ou on se fait une table !

Quelques photos

JPEG - 219.2 ko
Aimant
JPEG - 198 ko
I.L.S
JPEG - 187.9 ko
Afficheur
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

15 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 30 novembre 2018 18:42, par Négofol écrire     UP Animateur

    On trouve sur le même site des compteurs similaires avec des affichage d’autres couleurs :
    https://fr.aliexpress.com/item/Comp...

    Le vert ou le bleu seront plus visibles à mon avis (oeil plus sensible)

    Répondre à ce message

  • 1er décembre 2018 07:23, par yoruk écrire     UP Animateur

    La très bonne idée, est d’alimenter uniquement par la commande « montée » Enfin, me semble t il...
    Michel

    Répondre à ce message

  • 20 janvier 2019 22:09, par Hub écrire     UP  image

    Bonjour,
    peux tu nous donner plus de précision sur l’ILS ?
    où en trouver, quel model, etc.

    Merci

    Répondre à ce message

  • 21 janvier 2019 13:41, par yvesD écrire     UP Animateur

    Selectronic était encore actif il y a peu, avec un magasin dépot place de la Nation à Paris 12ème et le central à Lille.
    Ils ont bien sur le téléphone et il y avait moyen d’éviter leur n° surtaxé (0892 !) :
    Selectronic 0970 82 01 66 / [0892 55 16 55] magasin Nation 0982 22 88 00

    Répondre à ce message

  • 9 décembre 2019 06:11, par Inconnu     UP  image

    Since 1999,Saking has focused on the development and manufacture of professional high-pressure perfusion machines, hardware tools, and leak-proof materials. In addition to marketing under the brand name of Saking, it also includes OEM/ODM for domestic and overseas clients for a wide variety of related products.
    saking.com/en
    saking.com/en/contact
    saking.com/en/product-series/grouting-machine

    Répondre à ce message

  • 8 mars 07:40, par DANY écrire     UP  image

    Bonjour
    Juste une question,ce compteur te donne le nombre de tours du guindeau,mais peut-on l’étalonner de façon a avoir une lecture directe de la longueur de chaine déroulée.
    Tres cordialement .
    Dany

    Répondre à ce message

    • Bonjour, merci pour la question.
      Non, il n’est pas possible de régler le compteur pour un étalonnage. Sur mon guindeau (chaîne de 10) trois tours font un mètre. On mémorise facilement la table de 3. Dans d’autres cas, il faudra faire une table.

      Il est certainement possible de faire un circuit électronique diviseur ajustable, mais si on veut se lancer dans une réalisation électronique, mieux vaut se tourner vers un arduino. Quand j’ai monté le compteur, je ne connaissais pas ces circuits programmables en langage C, mais après quelques essais, je trouve qu’ils sont très intéressants à mettre en oeuvre (voir mon post sur le baromètre, un de mes amis a monté aussi une commande pilote à distance et chez moi je commande les volets roulants avec ces petits circuits). Si le compteur était à refaire je me tournerais vers une solution arduino uno, avec un afficheur, un capteur et deux aimants, ce qui par programmation permet de savoir dans quel sens le guindeau a tourné.

      Je profite de ce message pour une mise à jour.

      1. le capteur auto-construit s’est révélé fragile à l’usage. Je l’ai remplacé par
      Capteur magnétique de proximité normalement ouvert/commutateur Reed PS-3150 AT10-30 haute vitesse parfait 220 V 500mA commutateur Stable
      https://fr.aliexpress.com/item/3275...

      2. pour le relais, plutôt que de souder un relais « nu », j’utilise un relais monté sur une platine avec led de visualisation,optocoupleur d’isolement et bornier de connexion.

      Un 1 Canal 12 V Module de Relais Avec Optocoupleur niveau Haut/Bas Trigger relais module solid state relais module Pour Arduino
      https://fr.aliexpress.com/item/3287...

      Bon courage, tenez nous au courant
      ACHAB

      Répondre à ce message

      • Bonjour,
        montage intéressant, merci du partage !

        En arduino, je mettrais un Nano plutot qu’un UNO mais c’est un détail, de taille ;-).
        Avec un arduino, on peut mettre un capteur à effet Hall :
        prix tout aussi dérisoire, existe en différentes versions packagées ou non.
        C’est moins fragile et plus sensible qu’un ILS (avec si besoin traitement anti rebond par arduino)

        par curiosité, comment gèrerais tu la configuration « un capteur/2 aimants »-> sens de rotation ? J’avoue que je ne vois pas comment obtenir le sens de rotation avec 2 aimants, même asymétriques ?
        (Sur mon schéma le | est un aimant et le 0 est un repère fictif mais invisible par le capteur) _|____|_0________|____|_0________|____|_0________|____|_0________|____|_ en morse : .-.—.-.— _|____|________0_|____|________0_|____|________0_|____|________0_|____|__en morse : .-.—.-.—
        J’ai peut être loupé qqchose et dans ce cas ça m’intéresse de comprendre !

        Avec 3 aimants asymetriques sur la circonférence je vois une solution.


        |__|____|_0________|__|____|_0________|__|____|_0________|__|____|_ en morse : .-.—.---.-.—.--- _|____|__|________0_|____|__|________0_|____|__|________0_|____|__|________0 en morse : ---.—.-.---.—.-

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales