image
image
image

Votre IP : 3.231.228.109
Dernier ajout : 19 octobre
Visiteurs connectés : 9

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Section de cable

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Section de cableVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2011, (màj Décembre 2011) par : jean marie   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour à vous...
Et déjà merci pour le boulot réalisé pour ce site.

Je suis en ce moment dans la conception des plans électrique de mon voilier. Et plus particulièrement sur le circuit de puissance.
J’ai lu l’article sur la section de câble et utilisé le tableau de calcul.
Mais des questions subsistent.

1ère question :
Il est indiqué, « l’évaluation de l’échauffement est ici limité au calcul pour un faisceau ne contenant que les deux fils d’alimentation » d’où
la nécessité pour les calcul de section de câble de multiplier par 2 la distance réelle entre les 2 extrémités du câble pour Aller et retour.

Mais qu’en est il pour les câbles mono conducteur ?
ex : 1 batterie/ 8 mètres/ guindeau de 1200W/ des câbles mono conducteur.

1 : avec distance réelle multipliée par 2 soit 16 mètres. Le résultat obtenu est une section de 70² pour 3.2% de chute de tension.
2 : avec distance réelle 8 mètres .Le résultat obtenu est une section de 35² pour 3.2% de chute de tension.

Faut il donc deux câbles de 70² ou deux câbles de 35².

2ème question :
Dans un circuit avec une batterie/coupe circuit proche de celle ci/ plusieurs consommateurs.
Faut il adapter la section de câblage entre la batterie et le coupe circuit sur celle du plus « gros » consommateur comme par exemple le guindeau ?

Merci et bonne fêtes.
Jean marie.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

7 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 23 décembre 2011 11:19, par Pil-Poil écrire     UP

    Si le guindeau est à 8 mètres de la batterie, il y a donc 8 mètres de fil pour le « + » et 8 mètres pour le « - ». Soit 16 mètres de fil d’alimentation. La chute de tension effective sera donc due à 16 mètres de conducteur.

    Les tables habituelles indiquent qu’un câble de 35mm² a une résistance de 0.55 milli-Ohm par mètre, soit 8.8 milli-Ohm pour 16 mètres. Avec un courant de 100A (soit 1200W sous 12V) cela fera une chute de tension de 8.8 milli-Ohm x 100 Ampères = 880 milli-Volts = 0.88 Volts.

    Evidemment, cela fera la moitié, c’est à dire 0.44 volts avec un câble de 70mm².

    Dans ces conditions, ce n’est pas l’échauffement du câble qui va vous préoccuper (30°C) d’autant plus que la durée de sollicitation est courte , mais la perte de tension. A mon avis, 0.88 volts est encore acceptable, évidemment 0.44 serait mieux avec 70mm²

    La norme prévoit que 35² supporte environ 100A jusqu’à une température ambiante de 60°C.

    http://www.groupe-omerin.com/data_p...

    Répondre à ce message

  • 23 décembre 2011 11:45, par yoruk écrire     UP Animateur

    Un témoignage pour répondre à la deuxième de tes questions :
    2ème question :
    Dans un circuit avec une batterie/coupe circuit proche de celle ci/ plusieurs consommateurs.
    Faut il adapter la section de câblage entre la batterie et le coupe circuit sur celle du plus « gros » consommateur comme par exemple le guindeau ?

    Ce qui est mon cas, sur le Voyage 12.50
    Batterie moteur 110 A -> 10m + 10m (AR) -> coupe circuit -> Guindeau 1000 w

    J’ai câblé en 70mm entre la batterie et le coupe circuit, et laissé l’excellent câblage d’origine de mon guindeau en 25 mm, sur 2m AR (1m + 1m), entre le coupe circuit et le moteur du guindeau. Ce qui n’a jamais posé de problème
    Comme le dit Robert, la chute de tension fait tomber la puissance du guindeau avant l’échauffement des câbles. Cela s’entend, si on tire de trop sur le guindeau. Là le bon sens commande de temporiser, et de reprendre quelques secondes plus tard.

    Par ailleurs, le coupe circuit commande aussi mon propulseur d’étrave, et là il faut être prudent. Ne jamais faire tourner ensemble guindeau et propulseur, et ne faire tourner le propulseur que quelques dizaines de secondes. Là il y a gros risque d’échauffement, le propulseur (2,4 kw) offrant peu de résistance au travail (j’espère ma faire comprendre, je ne suis pas expert), il prend tout son régime immédiatement, et rien pour le freiner
    Michel

    Répondre à ce message

  • 23 décembre 2011 12:45, par jean marie écrire     UP

    Ok....

    Merci à tout les deux pour ces réponses. Les 2 cumulées exemple parfaitement ma recherche du moment.
    Après avoir réalisé un schéma de puissance optimiser au max, je recherche maintenant à faire des économies.:’-(

    Pour Robert :

    J’ai cru lire un moment quelque part qu’une perte « acceptable » est de 1v dans en général...c’est ça ?
    On calcule donc la section de câble sans dépasser l’échauffement max obligatoirement, puis par rapport à la perte....qui ne doit pas dépasser ce seuil de 1v.

    En utilisant les calculs de Robert, les données dans son lien, le montage de Yoruk et si j’ai bien compris !?
    Dans un circuit avec plusieurs section de câble on additionne les résistances linéique des câbles.

    Guindeau de 1000W (83A)
    20 m de 70² +2 m de 25²
    5,44mili Ohm+1,56mili Ohm=7mili Ohm

    Pour 83A*7mili Ohm = perte de 581 mV soit 0,58 V

    Donc le montage est correcte et secu.
    Mais la perte en ligne correspond à un montage en 50² sur 22m.

    Si l’on compare l’achat de 20m de 70² à 22m de 50².....cela fait une bonne différence !

    Répondre à ce message

    • 23 décembre 2011 13:00, par Pil-Poil écrire     UP     Ce message répond à ...

      « une perte « acceptable » est de 1v dans en général »

      Cela dépend du contexte, en 12V on peut dire :

      • 1 volt est parfois inévitable -mais pas souhaitable- pour des très gros consommateurs comme un démarreur.
      • Pour un circuit classique lumière, pompe, instruments, pilote, acceptable serait plutôt 0.1 à 0.2 volts
      • Pour un circuit de charge de bonne qualité (souvent compensé en température), la perte acceptable de plutôt 0.05 volts si on veut des batteries chargées correctement.

      A propos d’échauffement, si on respecte ces faibles chutes de tension, l’échauffement n’est presque jamais un problème.

      Répondre à ce message

  • 23 décembre 2011 16:43, par jean marie écrire     UP

    Ok, je sors de ma tête le 1V pour mètre à la place le 0,1V

    J’avais bien vu aussi les remarques de Tilikum sur la dimension des câbles pour la charge, qu’il ne faut pas hésiter sur la section pour optimiser la recharge des batteries.

    Je vais refaire le tour des mes sections de câbles avec toutes ces infos...

    Merci encore Robert et Yoruk pour vos réponses.

    Jean marie.

    Répondre à ce message

    • 23 décembre 2011 17:07, par Pil-Poil écrire     UP     Ce message répond à ...

      Un détail souvent oublié :

      Un moteur comme le guindeau a un courant de blocage gigantesque. C’est dire que si on bloque la rotation le courant devient énorme, plusieurs fois le courant de la puissance nominale.

      Or si le câble est de section un peu faible, le guindeau sera sous alimenté en tension, et en cas d’effort important, il va se bloquer prématurément ... et le courant va donc augmenter à cause du blocage, diminuant encore davantage la tension vue par le moteur. On arrive ainsi à la catastrophe auto-entretenue s’il n’y a pas un fusible du bon calibre dans le circuit d’alimentation du guindeau.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales