image
image
image

Votre IP : 35.175.248.25
Dernier ajout : 22 mai
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Batteries > Parametrage moniteur Victron - BM 702 avec un parc déjà âgé.

Rubrique : Batteries

__________________________________________________________________________________________________________________

Parametrage moniteur Victron - BM 702 avec un parc déjà âgé.Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2018, (màj Novembre 2018) par : pacolarame   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,

Je sèche sur le paramétrage du moniteur. Je viens d’acheter un BM-702 en remplacement d’un Nasa hors d’usage.

Je dois rentrer la capacité totale de mes batteries de servitude . Facile, si elles sont neuves, je fais la somme des 3).

Mais les miennes ont 3 ans de bons services, certes jamais effondrées, mais utilisées 6 mois par an.
Elles sont chargées outre l’alternateur par éolienne et panneaux.
En moyenne , mes parcs servitude durent environ 5 ans.

Est ce que je dégrade la capacité totale neuve pour paramétrer ?
J’ai rentré la capacité neuve et je trouve le moniteur bien optimiste ( par rapport à mon expérience du Nasa).

Francois.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 15 novembre 2018 19:02, par yvesD écrire     UP Animateur

    Je ne pratique que le 602 (en fait même, le 600) mais je soupçonne qu’on y retrouve les mêmes fonctionalités de base.

    On y paramètre la capacité mais aussi le ’rendement’ qu’on fixe par défaut à 95% pour des batteries neuves, c.a.d que si on injecte 100 Ah dans cette batterie, on pourra récupérer 95 Ah.

    La capacité paramétrée est du coup toujours celle de l’étiquette des batteries, le rendement est celui du doigt mouillé ou de l’usine à gaz ci-dessous

    Avec l’age ce rendement baisse.

    Comment mesurer ce rendement, voici une suggestion assez usine à gaz :

    1. partant de batteries réputées pleines à ras bord
    2. tu les vide à I20 (I20 =capacité des batteries divisée par 20) jusqu’à tomber à une valeur inutilisable/innaceptable (11,5V pour certain, 10,5V pour être plus sur, à 9,5V le BMV dérape)
    3. sans attendre tu les recharge avec le chargeur du bord (tu l’as sans doute acheté I20 ou I10) jusqu’à ce qu’elles soient pleines (critère simple avec des OLA : ça commence à bouillonner ; avec d’autres techno la tension cesse de grimper pendant x minutes et l’intensité décroit comme il faut ..., relire l’article conjoint aikubu/yves)

    Comme tu a suivi tout le process avec ton BMV (indispensable) et que tu échantillonne méticuleusement l’intensité (de décharge puis de charge) toutes les heures, il te suffit de sommer ces échantillons horaires pour avoir le courant de décharge complète et le courant de recharge complète. Le rapport des deux te donne le facteur de ’rendement’

    Moi je me suis payé le cordon data (environ 100 €), du coup c’est excel qui me fait les sommes, y compris autour de 10,5 à 9,5 V quand ça s’écroule très vite

    PS : ce rendement est une coefficient différent du coefficient de Peukert, qu’en pratique on ne mesure pas/jamais sur nos bords.
    PS : ce rendement reflète la quantité de charges qui sont utilisées pour échauffer l’électrolyte au lieu de modifier la composition chimique des plaques de la batteries.

    Répondre à ce message

  • Merci.

    Ca s’éclaircit.

    Peut on mettre des balises hautes et basse au rendement ? Même approximatives.

    - neuve = 95 %

    - moyen= ?

    - batterie hors charge = 50 % au doigt mouillé . En pratique, lorsque nous savons d’expérience, que la batterie charge encore mais qu’il est temps , vraiment temps de racheter des batteries.

    Répondre à ce message

    • Il est expliqué, dans un article sur PTP et ailleurs aussi, comment dimensionner (= payer) son parc de batterie en fonction d’une consommation supposée et réaliste.
      Imaginons que la supposition porte sur 100 Ah et qu’on a acheté une 200 Ah parcequ’on envisage de la recharger chaque fois qu’elle tombe à 50 % de décharge (donc reste 100 Ah dans les plaques) - stratégie qui use peu la batterie - alors lorsque le rendement tombe à 60%, les 200 Ah ne sont plus que 120 Ah et on ne peut utiliser que 20 Ah avant de se trouver avec une batterie formellement déchargée à 50%.
      Bien sur avec le temps on peut alors changer de stratégie et décider qu’on rechargera chaque fois qu’on a déchargé 80%, c.a.d lorsque’il ne reste plus que 40 Ah dans les plaques. Donc notre batterie (usée, rendement à 60%) pourra restituer 120 (200 * 60 %) - 40 (déchargée à 80%) = 80 Ah (Ah ! on est déjà hors des clous avec ce 80 là où on consomme 100)

      Donc, là ou au départ on tirait 100 Ah utile en usant peu la batterie (on recharge à 50%, cool) on va maintenant tirer 80 Ah - ce qui est encore très acceptable - mais au prix d’un changement de stratégie conduisant à usure beaucoup plus rapide de la batterie. On pourait regretter mais comme de toute manière elle est en train de mourir ... on a tout le temps d’habituer le porte monaie à cette perspective

      Clair ?

      Je sais que je n’ai pas répondu à la question, j’ai juste essayé de préciser comment évaluer un rendement encore acceptable.

      Répondre à ce message

  • Si, les deux réponses de Yves ce complétant. Je trouve celà très clair. Merci.

    Verification de ma compréhension :

    - batterie neuve : Rendement 95%
    - batterie en fin de vie : Rendement 60%

    En dessous : il n’y a plus grand chose d’efficace.

    On pourrait donc très à la louche, appuyé par des considérations techniques avancées , proposer une sorte d’abaque liée à la stratégie d’usage des batteries , choisie en fonction d’une durée de vie estimée par l’expérience, avec un point intermédiaire , disons 75% au bout de 2 ans si on estime une durée de vie de 5 ans.

    Ce qui était en fait ma question initiale. Et me parait conforme à l’expérience .

    Francois.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales