image
image
image

Votre IP : 3.231.228.109
Dernier ajout : 19 octobre
Visiteurs connectés : 6

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Entretenir le bateau -forum- > Mesurer la viscosité de l’huile moteur usagée

Rubrique : Entretenir le bateau -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Mesurer la viscosité de l’huile moteur usagéeVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2011, (màj Avril 2012) par : Basile   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Pour comparer le taux de dilution au GO de son huile usagée, par rapport à l’huile neuve. J’avais lu une méthode pas bête. Prendre une éprouvette avec de l’huile neuve diluée à 10 % de GO (taux tolérable selon lui), et une autre éprouvette avec l’huile de vidange, les deux huiles à température égale. Faire descendre dans ces deux éprouvettes une bille de roulement. La bille de l’huile usagée ne doit pas arriver au fond avant celle de l’huile neuve.

Problème 1 : mon huile, même en 50 heures, est noire au point de ne pas voir la bille descendre.

Solution : incliner les éprouvettes de façon à voir rouler les billes contre les parois.

Problème 2 : le diamètre des deux éprouvettes doit être rigoureusement identique, sinon l’éprouvette ayant quelques centièmes de mm de diamètre de plus opposera moins de frein à la descente de la bille

Autre solution : percer un trou dans un récipient, le remplir avec une quantité précise d’huile (poids identique) et compter le nombre de gouttes à la minute. Faire de même avec l’autre huile.

Autre problème. Sur un moteur d’à peine 1.000 h, je trouve une dilution supérieure à 10 %, je ne suis donc pas sûr de la fiabilité de la méthode, et je préfère me rassurer en passant à autre chose.

Autre solution, si l’analyse d’huile est de l’ordre de 30 €, cela ne vaut pas la peine de se salir les mains.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

2 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 16 septembre 2011 16:46, par Négofol écrire     UP Animateur

    Je connaissais la méthode des billes, avec deux variantes :
    *- billes en verre et non en acier, ce qui donne un temps de descente plus long et plus facile à mesurer
    *- éprouvette graduée assez large pour ne pas influer sur la vitesse de la bille par l’effet de paroi.

    Addendum pour les petits curieux :
    La viscosité réelle de l’huile peut être calculée !

    outils : une bille en verre, une éprouvette graduée, une balance, un chrono et un pied à coulisse

    Viscosité = (200 x (densité de la bille - densité de l’huile) x g x r^2) / (9 x v)

    où :
    densité de l’huile et de la bille en g/cm^3
    g = 980 cm/s^2
    r = rayon de la bille en cm
    v = vitesse moyenne de descente de la bille (de préférence sur plusieurs mesures).

    La valeur trouvée est exprimée en centipoises, unité courante dans le domaine (système CGS : 1 cP = 0,001 Pa.s en système SI)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales