image
image
image

Votre IP : 52.205.167.104
Dernier ajout : 3 décembre
Visiteurs connectés : 11

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Batteries > Lithium lifePo4 Ultimatron France, l’alternative au plomb enfin possible ?

Rubrique : Batteries

__________________________________________________________________________________________________________________

Lithium lifePo4 Ultimatron France, l’alternative au plomb enfin possible ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 20 septembre, (màj 20 septembre) par : laurent74  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour a tous,

Ayant des soucis de revitalisation de mes batteries Electrolyte plomb, je cherche en parrallele une solution de remplacement sur de mon park batteries.
Le remplacement par les memes en neuf me couteraient 1000-1200€ pour (3x260Ah, dont 380Ah exploitable en restant a un Decharge max de 50%) et je decouvre sur le net une boite de la region de Montpellier qui propose des batteries Lifepo4 a des tarifs plutot attractifs il me semble soit 2200-2400€ pour (2x200Ah, dont 320Ah exploitable en restant a 80% de charge max). Certes c’est le double de la solution plomb, mais il y a 3-4ans je n’avais rien trouvé a moins de 3-4 fois le prix. (matos chinois non inclus dans mes recherches).

Or, avec les soucis recents de batteries au plomb, l’avantage de la vitesse de recharge du lithium, le non effet memoire qui n’oblige pas a remonter les batteries a 100% pour chaque charge, le poids ...la balance commence a etre presque equilibrée a mon gout.

Les modeles chez Ultimatron sont equipes de BMS integré (et gadget bluetooth),ce qui ne necessiterait du coup qu’en branchement a la place des anciennes et reparametrage des chargeurs.

Qu’en est il sur une utilisation en conditions reelle sur un voilier de ces batteries Lifepo4 ? Doit-on passer son temps a couper et allumer les chargeur pour eviter que les cycles defilent a toutes vitesses ? qu’en est-il quand on a une installation d’arbre d’helice qui tourne tout le temps a la voile et qui genere du courant controlé via un chargeur MPPT ?
Le BMS prend-il les commandes lui meme sur la charge ? decide-t’il lui meme de quand « ouvrir » le circuit a la charge et quand le « fermer » ?

Car pour exemple sur mon voilier, j’ai un mppt pour le solaire, un mppt pour l’arbre d’helice, un quattro Victron qui prend comme source le quai ou le groupe electrogene, le seul inconvenient de tout cela c’est qu’il n’y a rien pour decider de qui prend le dessus sur les autres et donc on ne peut pas vraiment controler ce qui se passe au niveau des charges.

Si vous avez des remarques ou un retour d’experience, je suis interressé de savoir comment vous gerer votre energie lors d’une vie a bord ?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

7 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Bonjour,
    - Tout d’abord il faut savoir quelle sera la composition du futur parc à batteries, par exemple, la batterie plomb du moteur est-elle conservée et dispose-t-elle d’un moyen de charge dédié ?.
    - Les batteries plomb n’ont pas d’effet mémoire, il est nécessaire de les recharger à 100% pour fermer la boucle électro-chimique correspondant aux cycles charge/décharge.
    - En matière de batteries Li, il est préférable, pour des raisons de sécurité, de donner priorité aux composants à base de LiFePO qui sont plus « paisibles » que celles employées en automobile par exemple.
    - Les spécialistes disent que cette technologie, sous réserve d’un bon équilibrage des cellules au départ, peut se passer de BMS. Lequel BMS serait à l’origine de la plupart des dysfonctionnements.
    - Mais quand on débute avec des batteries Li, on aime bien savoir ce qui se passe, donc BMS souhaité.
    - Le bon fonctionnement de ce moyen de contrôle et de la batterie doit être consultable sur un écran, le choix du Bluetooth permet d’éviter branchements et câblage avec risques de pannes et manque d’étanchéité. Accessoirement, il évite d’avoir à monter à bord pour contrôle des paramètres.(quelques mètres de portée).
    - Pour ce qui est du fonctionnement relatif du BMS et des régulateurs divers et variés, soit il faut paramétrer les valeurs de façon à ce que les régulateurs assurent le fonctionnement et le BMS assure la sécurité ultime, soit un signal du BMS assure la coupure de l’alimentation si les paramètres sont dépassés.
    - Dans votre cas, si le BMS est interne à la batterie, laquelle est scellée, il n’y a pas de câble de sortie pour le dit signal.
    - En général un système de gestion complet et automatique n’est présent que si l’ensemble des composants appartiennent à un même fournisseur.
    - Pour s’assurer que le BMS des batteries est bien « raccord » avec les paramètres des chargeurs, il faut connaitre le détail de son fonctionnement. Malheureusement, la fiche technique des batteries équipées se limite souvent à « BMS intégré » !
    - Enfin, attention aux courants de charge des batteries Li, elles sont capables de supporter un courant de charge élevé, mais la durée pendant laquelle un alternateur peut fournir ce courant sans chauffer exagérément est un autre problème.

    Répondre à ce message

  • Bonjour Peef, et merci pour ton retour.
    Voici des réponses et questions a la suite de ton intervention

    « - Tout d’abord il faut savoir quelle sera la composition du futur parc à batteries, par exemple, la batterie plomb du moteur est-elle conservée et dispose-t-elle d’un moyen de charge dédié ?. »

    La batterie moteur est conservée, elle est chargée par les mêmes moyens que les batteries de servitudes via l’intervention d’un Cyrix. le circuit de base de mon installation est faite sur le schémas présenté ici sur le forum par Pil Poil dans son article « schema 12v d’un voilier bien equipé »

    "En matière de batteries Li, il est préférable, pour des raisons de sécurité, de donner priorité aux composants à base de LiFePO qui sont plus « paisibles » que celles employées en automobile par exemple.
    - Les spécialistes disent que cette technologie, sous réserve d’un bon équilibrage des cellules au départ, peut se passer de BMS. Lequel BMS serait à l’origine de la plupart des dysfonctionnements.
    - Mais quand on débute avec des batteries Li, on aime bien savoir ce qui se passe, donc BMS souhaité.
    - Le bon fonctionnement de ce moyen de contrôle et de la batterie doit être consultable sur un écran, le choix du Bluetooth permet d’éviter branchements et câblage avec risques de pannes et manque d’étanchéité. Accessoirement, il évite d’avoir à monter à bord pour contrôle des paramètres.(quelques mètres de portée).« C’est le cas pour les batteries Ultimatron ou même les Victron qui sont des lifepo4 avec BMS intégré et avec affichage des informations via bluetooth ou connexion cables sur certains modèle. » Pour ce qui est du fonctionnement relatif du BMS et des régulateurs divers et variés, soit il faut paramétrer les valeurs de façon à ce que les régulateurs assurent le fonctionnement et le BMS assure la sécurité ultime, soit un signal du BMS assure la coupure de l’alimentation si les paramètres sont dépassés.
    - Dans votre cas, si le BMS est interne à la batterie, laquelle est scellée, il n’y a pas de câble de sortie pour le dit signal.
    - En général un système de gestion complet et automatique n’est présent que si l’ensemble des composants appartiennent à un même fournisseur.« D’après la lecture du mode d’emploi des batteries lifepo4 de chez Ultimatron, le BMS a la fonction de commutation si il relève une soustension a ses bornes et de commutation si il relève une surtensions en réduisant le courant de charge ou en arrêtant le processus de charge. Il commute en cas de température trop élevée et trop basse »Pour s’assurer que le BMS des batteries est bien « raccord » avec les paramètres des chargeurs, il faut connaitre le détail de son fonctionnement. Malheureusement, la fiche technique des batteries équipées se limite souvent à « BMS intégré » !« je vais demander la doc plus complète au fabriquant car le présent »mode d’emploi« se limite a des infos basiques. »Enfin, attention aux courants de charge des batteries Li, elles sont capables de supporter un courant de charge élevé, mais la durée pendant laquelle un alternateur peut fournir ce courant sans chauffer exagérément est un autre problème."

    Hormis l’alternateur du moteur qui n’a aucune gestion de charge en sortie, mes autres sources (solaire, arbre d’hélice, Quai ou générateur) passent par des chargeurs paramétrables sur les tensions de phase de charge et intensité etc ...

    Répondre à ce message

    • - Il faudrait en effet connaitre plus en détail les valeurs paramétrées dans le BMS , savoir s’il y a un programme d’équilibrage des cellules et de quel type (pendant la charge, en fin de charge, pendant la décharge, en fin de décharge ... etc). Par exemple si l’équilibrage se fait en fin de décharge et si cette plage de fonctionnement n’est jamais atteinte, l’équilibrage n’aura jamais lieu.
      - Pour mes besoins, j’ai assemblé des cellules de 66Ah (3P/16S) pour avoir du 48V, (propulsion électrique) monté un BMS indépendant et paramétré le tout avec l’aide de l’importateur (BMS Lifepower). Après avoir bidouillé les valeurs entrées dans le MPPT, je suis revenu à la position 7 du Victron 150/35 et tout marche bien depuis 3 ans. Les valeurs du régulateur sont plus sécuritaires que celles du BMS et ce dernier n’intervient qu’en dernier recours ;
      - Petite surprise annexe, et compte tenu des marges de sécurité relatives aux températures négatives et du positionnement des alarmes, j’ai dû ajouter des tapis chauffants (25w) sous les batteries (alimentation depuis le 220v).
      Mon (petit) bateau passe en effet l’hiver sur sa remorque et il peut geler. Je laisse les panneaux solaires en service, il y a en effet un cumul de petites consommations (auto-décharge des batteries, BMS, témoins divers, BMV, etc) qui déchargent les batteries 200Ah en 2 à 3 mois.

      Répondre à ce message

  • J’ai contacté le fabriquant avec tout un panel de question techniques relatives a la discussion de ce fil et des questions en rapport avec ma config et la mise en place de batteries de leur marques.
    La réponse est pour le moins surprenante 😅, surtout sur les réponses techniques...

    "Bonjour

    Vous pouvez garder la sélection batterie lihtium sur votre victon, et ca fonctionnera tout seul.

    Bonne journée
    Cordialement"

    Donc on entre pas dans les détails et on se jette les yeux fermés sur des batteries a 1200€ /unités ... 😂
    Je suis pas plus avancé !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales