image
image
image

Votre IP : 3.215.182.36
Dernier ajout : 11 décembre
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Grèce > Mouillages et ports en mer Egée > LES PASSES ÉTROITES D’ANTIPAROS

Rubrique : Mouillages et ports en mer Egée

__________________________________________________________________________________________________________________

LES PASSES ÉTROITES D’ANTIPAROS Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 3 mai, (màj 3 mai) par : pacolarame   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Cet article étant géolocalisé localement, validez OK ci-dessous convient.

Grèce/Mer Égée/Cyclades/Antiparos


LES PASSES ÉTROITES D’ANTIPAROS

Avertissement : cet article est un reportage. Il vous appartient de vérifier si votre bateau, vos compétences et la météo locale vous permettent d’entreprendre ce parcours. Dans cette région, les fonds sont changeants et la cartographie, souvent approximative

PNG - 54.9 ko
Steno Paros/Antiparos
PNG - 119.5 ko
Archipel Naxos/Paros/antiparos

- L’archipel Paros - Antiparos - Dhespotico

  • A lire certains guides nautiques , faire le tour d’AntiParos , au plus près de l’ile serait une gageure.
  • En fait, nous pensons, qu’avec un peu d’attention, un temps maniable , le tour d’Antiparos constitue une très belle sortie maritime, dans des paysages variés et parfois grandioses.
  • Il convient de noter que la prudence est particulièrement de mise dans le chenal de Paros
  • Antiparos ( Stenos Paros/Antiparos) ; Les vents y sont accélérés et peuvent lever un clapot à ne pas négliger fonction de son propre tirant d’eau et d’un pied de pilote raisonnable à conserver

- Le tour d’Antiparos


Le tour d’AntiParos, implique deux passes étroites et peu profondes , auxquelles s’ajoute un passage rendu délicat par la présence d’un haut fond affleurant très dangereux.
Nous envisagerons donc successivement , dans le cadre d’un tour dans le sens des aiguilles d’une montre ,

  1. la passe entre Paros et Antiparos
  2. le repérage de la dangereuse roche Petalida su cap éponyme, au sud d’Antiparos
  3. la passe ouest de Ormous Despotiko connu aussi sous le nom de Ormous Agyo Georgio, entre AntiParos et l’ile Despotiko.

- Recommandations de navigation en eaux peu profondes
Comme toujours, nous appliquerons deux règles

  • Les tempêtes modifient les fonds et on accordera aux cartes une attention méfiante . Nos données sont celles d’un passage en avril 2019
  • La navigation en eaux peu profondes, sauf à être un familier des lieux, est par principe une navigation de jour qui se fait à vue. Une attention permanente est notamment portée à la couleur de l’eau.
  • S’agissant de hauts fonds souvent mal cartographiés il est recommandé de s’y engager qu’avec une météo stable et favorable. Il faut noter en particulier que la hauteur des eaux est fortement influencée par le vent. A ce sujet :
    • Influence des Marées : faible et négligeable, ex pour Naxos le 06/05/2019, coef 90
      • marée haute + 10 cm
      • Marée basse + 1 cm
    • Par contre l’influence du vent est sensible, en fonction de sa force et de la durée de l’épisode, à Antiparos réf : Nicholas D.Ellias :
      • avec des vents de secteur nord, décote du niveau de la mer : - 30 cm
      • avec des vents de sud hausse du niveau + 50 cm
    • Se souvenir aussi que la pression atmosphérique joue : variation de 1 cm/hPa, en plus ou en moins, au dessus ou au dessous de 1013 hPa
  • Ainsi en été, avec un baromètre haut et des vents de nord logiques avec cette situation,on peut avec une pression de 1023 hPa perdre 10 cm, plus # 15 cm par le vent et avec « pas de chance, basse mer »... se retrouver avec une décote de 35 cm du niveau d’eau...

Les points délicats

La passe entre Paros et Antiparos


- Approche

  • Venant du mouillage ou de la marina de Paroika , l’entrée dans le chenal se fera facilement par le chenal Sud de Paros.
    • On se cale d’abord sur l’ilot Agyos Spyridon , marqué par une chapelle blanche pour éviter les roches Kaki Skala que l’on laissera sur tribord.
    • A ce niveau, on infléchira la route progressivement , jusqu’au 195 °, laissant l’ilot Ag Spyridon sur tribord, jusqu’à se diriger sur l’ilot plat Salagkto, marqué par une balise sur son sommet .
    • Cette direction permet, couplée à la protection par la ligne de sonde des 10 mètres de parer largement les roches basses de l’ilot Magrines
  • Arrivé à ce point, il convient de choisir de passer à l’ouest ou à l’est de l’ilot Revmatonisi.

-  Les passes

  • Nous étant renseignés au préalable, nous nous sommes fait dire que les fonds sableux évoluent avec les tempêtes d’hiver et que actuellement ( à contrario du guide de Rod Heikell - Greek waters pilot- Ed 2010 . ndlr : et de Nichollas D.Ellias qui recommande aussi la passe Est)
  • Fort de cet avis , mais aussi de l’observation des couleurs de l’eau, nous avons fait le choix -avril 2019), de passer à l’ouest.
  • En pratique , nous avons utilisé la carte pour nous positionner et porter notre trace. A aucun moment, nous ne nous sommes fiés aux sondes , leur préférant une veille à l’avant, le sondeur du bord et surtout la couleur de l’eau.
  • En restant bien au milieu entre l’ilot et Antiparos, puis le long du large fond affleurant “bien visible de couleur marron”, nous avons toujours pu rester dans une eau claire , bordée à bâbord ( coté ilot et haut fond) par la remontée couleur jaune des fonds, sur tribord par une remontée plus marron signant une sorte de fond hasard.
  • De temps à autre, nous croisons sans aucune remontée du sondeur, des plaques plus sombres d’un herbier de posidonies
    Lorsque nous retrouverons l’eau plus profonde, ce seront des couleurs bleues profonds ou noires qui signeront notre retour en eaux saines. Nous passons ainsi la partie la plus basse du chenal, sans à aucun moment trouver moins de 2,90 mètres d’eau sur quelques mètres.

Jusqu’à arriver à 90° de l’angle sud est du petit cap qui ferme au Nord Est la baie devant le village d’ANTIPAROS . Ici , nous pourrions logiquement continuer sur le même cap et arrondir vers les pointes du sud de l’ile. Mais, inquiétés , par un signe ( épave, roche ..?) sur la carte, par securité, nous avons, ayant retrouvé un peu plus de hauteur d’eau , de l’ordre de 3,50 mètres , nous préférons infléchir la route vers le 220° sur 2 à 300 mètres avant de retrouver notre route directe dans des profondeurs qui retrouvent rapidement les 10 mètres et plus.
On note entre le village d’Antiparos et le ponton de Pounda sur PAROS, un trafic traversier de bacs plats classiques en Grèce

La roche dangereuse de Petalida

Vue par les CM93 Vue par les Navionics Vue par Google Earth

  • Doubler le cap Petalida, ne présente pas de problème particulier .
  • Hors le fait de bien parer la très dangereuse roche Petalida , gros plateau rocheux affleurant , bordé à l’est de fonds de faible profondeur et malheureusement situé sur la route directe entre la sortie de la passe de Paros -Antiparos et la pointe Petalida un mille plus loin.
  • Même par temps maniable, la roche peut n’être que peu visible avant d’être à proximité.

ndlr :
Le haut fond affleurant (36 57 17 N 25 04 40 E) se trouve à 300 mètres au NE de l’îlot Petalidha Vrak, émergent à 200 m de la côte. La sécurité recommande de donner largement du tour à l’ensemble, ainsi qu’au sud, et qu’à l’ouest du cap Petalidha, lui aussi débordé de roches affleurantes.

La passe entre Antiparos et Despotico

Le mouillage entre Antiparos et Despotico est bien connu, l’approche se fait en général par l’Est, le chenal large et profond, sans danger est bordé à l’ouest par les hautes falaises de Ak Kourtsouras sur Despotiko et les falaises également élevées de Ak Mastichi sur Antiparos

  • La topographie de ce couloir renforce vent et rafales
  • Le mouillage magnifique, connu sous le toponyme de Ormous Despotiko , parfois Aghios Georgios, utilisé depuis l’Antiquité , s’élargit jusqu’ à la remontée des fonds inférieurs au mètre à son extrémité Ouest, vers les vastes plages qui bordent Antiparos.
  • Le passage entre Antiparos et Despotiko se resserre, vers NW, partagé en son milieu en deux passes Nord et Sud par l’îlot Tsimintiri
    • La passe Nord bien que la plus profonde est inutilisable , car barrée à l’est par une remontée sableuse à 1 mètre ( les fonds lagoneux , jaunes sont très visibles).
    • La passe Sud , large de 0,1 mille environ , autorise un étroit passage , en son milieu, que nous avons relevé au plus bas à 2,3 mètres. Ce passage, est utilisé par les petits chalutiers locaux.

  • Cette passe évite le tour de Despotiko , autorisant un gain de 10 milles sur la remontée vers Paroika par l’Ouest d’Antiparos. Nous déconseillons formellement de l’emprunter autrement que par mer calme, et surtout pas par vent de secteur ouest soutenu. ( A fortiori arrivant par le large ) En effet, si coté lagon, le risque n’est que de toucher du sable vasard , coté mer , les fonds remontent brutalement des grandes profondeurs., formant un véritable talus,
  • Nous avons noté 34 mètres à une centaine de mètres de la passe, 6 mètres au seuil , puis 2,3 au plus bas avant de retrouver 2,5 à 3, 5 mètres dans le lagon
  • Pourt rouver l’axe de la passe :
    • on se placera sur un alignement entre la pointe plate NE de Despotiko (celle qui ferme la passe ), et le « V » assez aplati des hauteurs de Serifos.
    • Arrivé à 50 mètres de la passe , on se recale vers le centre de celle ci , en se fiant aux couleurs de l’eau plus profonde et des remontées jeunes sableuses de chaque coté.
    • La passe est longue d’une centaine de mètres, et on se retrouve d’un coup en eau profonde et saine, une fois passé le seuil

L’ouest d’Antiparos et la passe sud de Paros

La cote ouest d’Antipaos ne présente pas de difficulté particulière , toujours en respectant la ligne des 50 mètres. Antiparos n’est pas une grande ile et on rejoindra rapidement, l’entrée sud du canal de Paroika entre l’ile Aghios Spyridon, signalée par sa très visible chapelle banche sur bâbord et sur tribord la haute roche déchirée Kokkinos Tourlos


La roche Kokkino ( roche rouge) vue du sud ouest


Passe Sud de Paros : l’ilot Agio Spyridon vu du Sud Ouest et la chapelle remarquable

Credit Photo : Julie GIACOMINO
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 3 mai 09:47, par lysigee écrire     UP  image Animateur

    Très bel article de navigation.avec de très sages conseils. Merci François.
    En 2015, venant de Schoinoussa, j’avais envisagé d’y passer. Mais sur la route, le petit vent de N du départ s’est transformé en un bon Meltem. J’étais presque arrivé au cap Mavros au sud de Paros, et j’ai compris que ce ne serait pas possible. Même le passage entre Paros et Naxos devenait difficile et je suis allé me réfugier à Ormos Alyko sur Naxos. En 9 heures de près serré, j’avais progressé de 8 milles :-))

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales