image
image
image

Votre IP : 54.166.207.223
Dernier ajout : 15 octobre
Visiteurs connectés : 27

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Sporades du NE > Ile de Lesbos/Mytilène

Rubrique : Mouillages et ports Sporades du NE

__________________________________________________________________________________________________________________

Ile de Lesbos/MytilèneVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juillet 2013, (màj Juillet 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Mytilène Lesbos Sporades de l’Est Égée Grèce

Imray-Rod-Heikell / Grèce Sporades de l’Est/Ile de Lesbos/Mytilène

Edition française 2002
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Aucune erreur constatée
  • Lacunes de mise à jour :
    • Nouvelles marina au sud de la rade
    • Règles strictes de clearance

Approche

  • Sans danger, deux passes donnant sur une immense rade qui permettra de mettre le bateau en ordre
    • la passe principale au sud/sud-est, profonde, large, c’est la passe utilisée par les cargos et les ferries. On aura intérêt à surveiller les mouvements dans la rade, mais aussi en approche. De grands bateaux peuvent manœuvrer. Une veille et appel sur le 16 seront les bienvenus
    • Moins profonde (5 m d’eau quand même) et moins large, elle donne directement accès aux passes nord de la nouvelle marina. C’est l’entrée recommandée en cas de trafic en rade

Nouvelle Marina (voir le plan, image Google mai 2011)

    • Reprise fin 2012 par le groupe turc Setur, en partenariat avec une entreprise grecque, elle offre tous les avantages d’une marina moderne, aux standards turcs
    • Assistance à l’accostage, mouillage sur pendilles (on peut aussi demander à se mettre alongside)
    • Eau, électricité, douches et toilettes modernes et bien entretenues. Eau et électricité payantes. Lavage du linge sur demande, petite épicerie en dépannage et super marché SPAR à 300m en direction du centre ville
    • Mise à sec par camion grue, un travel lift est prévu à terme
    • Réparation et entretien : ceux d’une ville active et industrieuse. On y trouvera de tout, il faudra juste chercher un peu
    • calme assuré, mais, loin de tout. La ville est à 1 km

Vieux port

    • aucune place de libre alongside sur quai Est, occupé par les locaux
    • On se met arrière ou étrave au quai sur la quai nord.
    • Contrairement à ce qu’écrit Rod Heikell, les fonds tiennent bien. On mouille long par 5 m de fond sur une vase semblant de bonne tenue. Ecartez le bateau du quai, les vagues d’étrave des navires marchands manœuvrant dans la rade, peuvent lever un clapot dangereux.
    • Nombreux anneaux d’amarrage au quai, quelques bornes payantes pour de l’eau et l’électricité. Elles fonctionnent à partir de tickets qu’on achète en ville. Pas de douches, pas de toilettes, on doit s’arranger avec les nombreux bistrots en toute proximité… ce qui donne aussi l’occasion de négocier un code Wifi !!!
    • sale, bruyante, malodorante… mais… d’un charme fou. Vous êtes rue de la sardine, en méditerranée orientale.

Règles de clearance
Lesbos est malheureusement un lieu de passage du trafic d’immigration clandestine vers l’Europe. Turcs et grecs tentent de contrôler une côte extrêmement difficile à surveiller. Dans ce cadre, on vérifiera vos papiers à l’arrivée. Si vous entrez dans la marina, la clearance s’y fera, sur rendez vous. Vous n’aurez pas à vous déplacer. Si vous entrez dans le vieux port, dans tous les cas, un douanier vous interpellera à l’entrée du vieux port (voir le plan joint).Deux cas de figure :

  • Vous naviguez sur un bateau de la communauté européenne, et arrivez de l’espace Schengen
    • Les douaniers relèveront le nom du bateau, sans que vous ayez à accoster. Ils vous indiqueront que vous aurez à vous présenter au ‘’port office’’ sur le quai Est, au deuxième étage d’un immeuble marqué d’un immense pavillon grec (on ne peut pas le manquer)
    • Documents pré requis :
      • Acte de francisation
      • Papiers d’identité (passeport ou carte d’identité à jour)
      • Liste d’équipage
      • Assurance valide
      • DEPKA (transitlog grec à faire tamponner deux fois, à l’arrivée et au départ. On vous demandera votre ‘’last port of call’’ (dernier port ou vous avez séjourné). Si votre DEPKA, n’est pas à jour (cas extrêmement fréquent) déclarer n’importe quel port pas trop éloigné, et dépourvu de Harbour master. Si votre DEPKA comporte une visite portuaire récente, déclarez là, si elle comporte quelques ‘’blancs’’ depuis votre arrivée, expliquez que vous avez glandé en mouillage forain… On vous demandera aussi le port suivant, là faites comme tout le monde, dites n’importe quoi, mais, surtout, en Grèce…
      • Cela vous coûtera 5 euros par jour, il faudra aller faire tamponner le DEPKA pour le départ, la veille au soir ou le matin du départ. Pour une journée, il est courant que départ et arrivée soit traités ensembles. On vous demandera de vous annoncer sur le 16 pour le départ. Faites le c’est de la politesse
  • Vous naviguez sur un bateau de la communauté européenne arrivez hors espace Schengen ‘’généralement’’ la Turquie
    • Généralement, personne n’arrive officiellement de Turquie, vous aurez changé de pavillon de courtoisie auparavant. Dans ce cas de figure songez à circuler avec un double jeu de papiers d’identités (carte et passeport) et évitez de les confondre à la présentation.
    • Vous êtes légaliste et faites les choses en ordre
      • Faites une sortie officielle de Turquie, et conservez les documents, que vous aurez à présenter à l’arrivée en Grèce
      • Arrivez avec le pavillon de clearance (jaune) dans les barres de flèche bâbord), annoncez vous à la VHF, et filez directement au quai de la douane. Suivez les instructions, pour un parcours classique (police des frontières, immigration, douane, santé, Harbour master qui vous délivrera le fameux DEPKA (environ 50 euros)
      • Gagnez le mouillage, puis allez au Port Office (Port Police), comme indiqué plus haut

Vous êtes sous pavillon hors CEE

  • Vous aurez à répondre aux règles de visa de votre pavillon, plus toutes les démarches indiquées plus haut. Il n’est pas inintéressant dans ce cadre de s’adresser à une agence en douane ; C’est ce que font les très nombreux bateaux turcs en visite ici.

Règles de bienséance
Vous n’êtes pas chez vous, le peuple grec vous accueille. Abordez les sans apriori, et si leurs coutumes administratives vous agacent, songez qu’ils vous accordent de l’importance, et que ce faisant ils crédibilisent leur fonction. Vous n’êtes pas obligé de les croire, vous n’êtes surtout pas obligé de le montrer.
Là vous verrez qu’en respectant la forme… ici, ça se passe très bien

Michel Laorana juillet 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • La 11ème édition (2011) anglaise montre la marina sur le plan, sans préciser les dernières évolutions
    Michel

    Répondre à ce message

  • C’est tentant, on se trouve au nord du bassin de navigation des Sporades du NE et du Dodécanèse. On peut laisser passer la saison du Meltem et des fortes chaleurs, l’île est desservie par un aéroport international, puis revenir un peu plus tard avec moins de vent et un climat plus clément.
    La marina est très bien positionnée de ce point de vue. Cependant exposés en grand aux vents dominants, certains pontons et quais peuvent être dangereux.
    En aout et septembre 2013, quand nous y sommes passés, les pendilles, et les équipements des pontons sous le vent étaient pour beaucoup en cours d’équipement. Les pontons au vent sont carrément casse gueule.
    Le quai SE, où nous étions alongside, n’offre aucune protection. Les défenses doivent rapidement s’y user. Il est possible d’écarter le bateau du quai grâce aux pendilles, mais les réglages sont délicats.
    Le groupe turc Setur, qui a repris la gestion de la marine, est réputé pour son sérieux et son professionnalisme. Lorsque nous y étions, ils travaillaient à la remise à niveau de la marina… Il faudra vérifier, qu’ils ont bien été capables de la sécuriser, ce qui n’était pas totalement le cas l’été dernier…
    Michel, à Finike, novembre 2013

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Le ship qui se trouvait encore l’année dernière au vieux port, derrière la station de bus, a déménagé. Il se trouve maintenant comme indiqué sur le plan, à mi route entre la marina et le vieux port, non loin du grand super marché

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • On aura toujours le même problème, choisir entre l’ambiance chaude, bruyante, malodorante mais, combien vivante du vieux port. Avec quelques observations

    • On mouille sur ancre, arrière au quai, on peut s’écarter du quai quand les ferries entrant dans l’avant-port génèrent du clapot. Mais la tenue est très mauvaise (lit de vase molle) au centre du quai, juste à côté de l’arrêt du bus
    • On mouille alongside, là, pas de problème de tenue d’ancre, mais, on rague contre ce quai quand il y a du clapot, on bouffe 3 places, et… c’est vite intenable si du vent de sud se lève

    La petite marina se peuple un peu, la direction fait des efforts tarifaires. Mises à jour :

    • Annoncez-vous sur le canal 71, on vous demandera quelques renseignements et en particulier si vous venez de Turquie. Sauf si vous avez un problème réglementaire, n’annoncez jamais votre venue de Turquie. Vous venez comme tout le monde du petit mouillage d’à côté, à Skala Loutra. Et on vous foutra une paix royale
    • Les prix sont doux, environ 25 euros en juillet, pour 40 pieds, négociables (rabais pour les adhérents STW ou les contrats turcs SETUR). Je paie en fait 18 euros/jour
    • les pannes sont étroites et les cat way (pas de pendille) calculés pour des bateau de 35 pieds maximum. La tenue du bateau au vent dominant (nord en été) est problématique
    • Les quais rugueux poseront les mêmes problèmes d’exposition au vent
    • Par fort vent on bénéficie d’une assistance sur l’eau
    • Eau et électricité au quai, Wifi faiblarde, bonne réception 3G (Cosmote dans mon cas), douches et toilettes très rustiques
    • Mini Market offrant le minimum, avec le sourire
    • Petit ship très limité
    • Aucun service technique, et mise au sec très aléatoire à mon avis : sortie par camion grue et petite zone terreuse mal remblayée. Je n’y laisserai pas mon bateau au sec
    • Accueil francophone très sympathique et efficace

    Sinon, j’ai trouvé un ship convenablement équipé… C’est surtout un magasin d’outillage spécialisé marine, mais on peut se dépanner. Il se trouve dans la rue Ermou, au fond à gauche d’une impasse. Voir le plan joint

    Michel Mythilène, juillet 2014

    PNG

    Répondre à ce message

  • Marina de Mithilène mise au point aout 2014

    Reprise à 50/50 par le groupe turc Setur et le grec FF, mal pensée dès sa construction, la marina souffre d’une mise en place très difficile. Le savoir-faire de Setur est un avantage, mais il reste à faire.

    • Ce qui est très réussi :
      • la qualité de l’accueil, la gentillesse et le dynamisme d’Anastasia qui gère le secrétariat très professionnellement. Cerise sur le gâteau, elle est parfaitement francophone
      • Le savoir-faire des marineros, à l’accueil sur les pontons, et/ou sur un dinghy.
      • L’enthousiasme, la volonté de bien faire et de rendre service, de la petite épicerie de la marina
      • Le calme et l’ambiance familiale tranquille de la marina. Le fait en particulier, que les familles grecques en fassent le soir un but de promenade, dans la tradition méditerranéenne des passeggiata.
      • La propreté et la bonne tenue du site
      • Le gardiennage bon enfant de la marina

     

    • Ce qui est réussi
      • L’adaptation des pontons et des catways, pourtant difficiles à gérer techniquement, trop rapprochés initialement, à l’exception de la jetée NW qui elle a pu être équipée de pendilles
      • Les bornes d’eau et d’électricités nombreuses et de qualité
      • La présence d’un petit shipchandler, peu accastillé mais attentif à vos besoins
      • Le cadre qui n’a pas été dénaturé, on est presque en pleine mer.
      • L’impression d’espace, partout : à terre comme sur l’eau

     

    • Ce qui pose encore problème
      • L’éloignement des commerces
      • L’absence de services techniques
      • L’absence de pompe pour le carburant, et le fait qu’il faille se déplacer en tête de la jetée NW pour faire venir un petit camion-citerne, pas totalement bien équipé pour vous servir
      • La faible longueur des catways sur les 3 pontons centraux, posant vite un problème d’amarrage pour les bateaux de plus de 35 pieds
      • L’exposition aux vents des quais où l’on se met alongside, nécessitant la mise en place de très sérieuses protections de pare battages… A l’exception notoire du seul quai équipé de pendilles
      • Les toilettes vétustes
      • Un minimum d’animation commerciale (pas de restaurant, pas de café)
      • Wifi anorexique… mais comme partout ailleurs. Par contre excellente réception 3G

     

    • Ce qui pose un très gros problème
      • Pas de hard standing à l’intérieur de la marina
      • Pas de lift, il faut gruter
      • Le savoir-faire limité des grutiers. J’ai vu sortir un Pogo 850, sans croisillon, et calé dangereusement (c’est ce calage qui est montré en incrustation)
      • Le terre-plein certainement mal stabilisé

    Michel aout 2014

    NB sur le collage photos ci-joint : un collage des différents points de mouillage de la marina, un exemple inquiétant des techniques de calage et… le cadeau de bienvenu : deux petites mignonettes d’ouzo et un petit pot de basilic (merci Anastasia)

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales