image
image
image

Votre IP : 54.226.33.117
Dernier ajout : 20 février
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports en Mer de Marmara > Côte turque, Mer de Marmara-sud, presqu’île de Kapidag

Rubrique : Mouillages et ports en Mer de Marmara

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte turque, Mer de Marmara-sud, presqu’île de KapidagVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2014, (màj Décembre 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie, Mer de Marmara-sud, presqu’île de Kapidag

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Mer de Marmara/Kapidag

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreurs.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : obsolète
    • Edition 2013 : Lacunes de mise à jour mise à jour des nouveaux ports
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Conditions de navigation généralement rencontrées en été
  • Claire, mais on aura à contrôler la mise à jour des cartes, c’est une des région où les fonds ont bougé après le tremblement de terre d’Izmit en 1999. La cartographie est à considérer avec précaution.
  • La direction des vents dominants sera également difficile à prévoir, en effet
    • Si les vents dominants,en été viendront du NE, ils seront notablement perturbés par la topographie particulière de la presqu’île
    • Mais aussi par des orages difficiles à pronostiquer.

Instabilité atmosphérique sur les sommets de Kapidag

JPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

Les ports et les mouillages

  • Sur le côte SW
    • Quelques mouillages uniquement de beau temps
    • Deux abris sommaires
      • Narlikoy et Ocalar
    • Un bon port tout SW : Erdek
    • Un autre très bon port, port de pêche : Ilhankoy au NW
  • Sur la façade Nord
    • Un série de mouillage de temps établi (on peut y trouver des abris sommaires avec les vents dominants de NE)
      • La baie de Buyukova, peu d’abris et exposée
      • Doganlar : le meilleur abri. On peut y passer une nuit par beau temps bien établi
      • Turan Köy, moins bon, malgré la jetée récente au SW de la baie
      • Ormanli, mouillage de beau temps
    • Deux ports de pêches récents, proches l’un de l’autre, et mal (voire pas du tout) décrits dans les guides. Exposés aux vents dominants, les accès aux passes doivent se soigner.
      • Cayagzi : le plus urbanisé (disons le moins sauvage...)
      • Kestanelik : brut de décoffrage, mais accueil hors normes
  • Sur la côte SE
    • Deux ports de pêche
      • Cakilköy, le plus au nord, grand port, occupé par de très grands chalutiers, bondé la plus part du temps, mais on vous fera de la place. On peut mouiller dans l’avant port, avec de fonds de mauvaise tenue
      • Un peu plus au sud Karsiyaka, plus petit, mais aussi bondé
  • Tout au SE et aux pieds de l’isthme
    • quelques mouillages de très beau temps
    • Et le grand port de commerce de Bandirma, où un voilier de passage aura du mal à trouver de la place
    • Un nouveau port est en construction un peu dans l’Est, en toute proximité, sans qu’on sache s’il sera dédié à la plaisance ou à la pêche

Tous ces ports et mouillages sont traités en annexe

Ambiance

  • Très peu fréquenté par les yachts, les ports de pêches offrent tous à défaut du confort habituel des marinas, une qualité d’accueil hors normes. Vous étonnerez, et on viendra vous poser des questions... en vous offrant le thé traditionnel. dans certains de ces ports, on sortira les nappes pour vous l’offrir !!!

 

Clearance

  • Rien ici, seul port d’entrée proche : Bandirma. Pas certain qu’ils soient bien équipés pour recevoir des plaisancier. On aura le même problème avec Istanbul.Une autre solution est de d’aller à Cannakale...

Général

  • Très peu de ressources sauf Erdek et Bandirma
  • Il faut avoir prévu de l’avitaillement, les points d’approvisionnement sont de part et d’autre de l’isthme !!!

Michel, Laorana, décembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales