image
image
image

Votre IP : 54.224.108.85
Dernier ajout : 24 mai
Visiteurs connectés : 12

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports en Mer de Marmara > Côte turque, Mer de Marmara-sud, Marmara Adasi côte SE

Rubrique : Mouillages et ports en Mer de Marmara

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte turque, Mer de Marmara-sud, Marmara Adasi côte SEVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2013, (màj Mai 2017) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie, Mer de Marmara-sud, côte SE de Marmara Adasi

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Mer de Marmara

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreurs.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : obsolète
    • Edition 2013 : Lacunes de mise à jour mise à jour des ports
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Conditions de navigation généralement rencontrées en été
  • Claire, mais on aura à contrôler la mise à jour des cartes, c’est une des région où les fonds ont bougé après le tremblement de terre d’Izmit en 1999. La cartographie est à considérer avec précaution.
  • La direction des vents dominants sera également difficile à prévoir, en effet
    • Si les vents dominants,en été viendront du NE, ils seront notablement perturbés par la topographie particulière de cette partie de l’île (voir la copie d’écran 3D ci contre)
    • Éléments perturbateur notoires, la zone des carrières de marbre au NE de l’île : 14 km² de marbre blanc chauffé à blanc dans l’après midi. les effets des thermiques ne peuvent pas être neutres (merci YvesD, d’avoir noté cette particularité)
    • Autre élément perturbante, le flux de courant d’eau froide, issu du Bosphore et longeant la Faille Nord Anatolienne.

Le mouillage de Dundogdu

  • Mouillage de beau temps, à deux milles dans le SE du port de Marmara. Exposé aux rafales, tombant des hauteurs de l’île, une veille attentive est recommandée..
  • Très fréquenté par les bateaux d’excursion, on peut avoir du mal à trouver les bons fonds.
  • Le meilleur mouillage se trouvera dans la partie la plus orientale de la baie

 

Topagaç

  • Deux jetées rustiques se refermant sur une anses, permettent un peu d’abri du Meltem
  • Au débouché d’une plaine adossée à la crête dominant l’île, le port offre peu de place. On maquera très vite d’eau dans l’ouest.
  • Une petite cale au NE, offre quelques places, probablement vite prises.
  • On peut mouiller en rade, mais être amené à déménager pour l’arrivée du ferry

 

Asmalikoy

  • Petit port, vite plein, à l’extrémité Sud-Est de l’île de Marmara. On manquera d’eau au nord du port
  • On accoste alongside sur la jetée déportée du môle sud.
  • On peut aussi y mouiller en passant des amarres à terre
  • On peut trouver de l’eau et de l’électricité, en tirant de longs fils.

 

Ambiance

  • Très peu fréquenté par les yachts, on est loin de tout... Dans une ambiance de solitude et d’abandon...

 

Clearance

  • Rien ici, seul port d’entrée proche : Bandirma. Pas certain qu’ils soient bien équipés pour recevoir des plaisancier. On aura le même problème avec Istanbul.Une autre solution est de d’aller à Cannakale...

Général

  • Quelques ressources sur place
  • Il faut avoir prévu de l’avitaillement, le point d’approvisionnement suivant sera loin : Bandirma à près de 30 milles.

Michel, Laorana, décembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales