image
image
image

Votre IP : 54.82.73.21
Dernier ajout : 17 novembre
Visiteurs connectés : 29

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports en Mer de Marmara > Côte turque, Mer de Marmara-Est, Esenkoy

Rubrique : Mouillages et ports en Mer de Marmara

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte turque, Mer de Marmara-Est, EsenkoyVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2014, (màj Juin 2014) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Cet article est géolocalisé.

Turquie, Mer de Marmara-Est, Esenkoy

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Mer de Marmara/Esenkoy

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreurs.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : obsolète
    • Edition 2013 : quelques lacunes sans gravité
      • Description sommaire, bâclée
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Conditions de navigation généralement rencontrées en été
  • Très claire, mais on aura à contrôler la mise à jour des cartes, c’est une des région où les fonds ont bougé après le tremblement de terre d’Izmit en 1999. La cartographie est à considérer avec précaution.
  • Il faudra parer un haut émergent, à terre, balisé d’un immense drapeau turc

Esenkoy, ou Katirli

  • Bâti sur la roche saine de la péninsule de Bozburun Yarimadasi, la ville et le port n’ont pas souffert du séisme meurtrier qui en 1999 a détruit Izmit, Yalova et Cinarcik. Cinarcik pourtant proche de 8 milles
  • Bien protégé tout temps, le petit port offre de bonne hauteurs d’eau à l’intérieur du môle NW
    • On se met alongside à ce môle, ou sur ancre et amarres à terre dans l’angle nord, sans gêner l’approche du ferry omnibus d’Istanbul
    • Un autre ferry (catamaran rapide) se met à l’extrémité SW du môle
  • On serrera le môle Ouest, où on trouvera de l’eau. La rive orientale du port manque d’eau et est occupée par les barques locales.
  • Veiller à ne pas gêner les manœuvres des ferries... ils ont peu de place
JPEG

Ambiance

  • C’est une quintessence de petite ville active turque. Bonne enfant et accueillante. si... vous respectez leurs coutumes.
  • Plusieurs ferries assurent journellement des liaisons vers Istanbul, toute proche (moins d’un heure avec le cata rapide). L’arrivée du ferry est un spectacle à ne pas manquer
  • Tous les mardi, monumental marché, sur le port !!!
    Cerises, framboises, fraises et... petits champigons blancs... {JPEG}Olives, huile d'olive faite maison et embouteillée comme on peut... {JPEG}Magie turque : des fleurs, des fleurs et le port... {JPEG}de bric et de broc, autre magie turque : des tomates séchées et le port {JPEG}Des poivrons comme ci, des poivrons comme çà, des citrons, des haricots vert {JPEG}
    des cerises, des framboises, des tomates, des fraises... et ... une main gourmandes !!! {JPEG}des fraises ; des cerises, du raisin et des brugnons... {JPEG}du raisin... {JPEG}Gambos et citrons... {JPEG}Montagne de tout... fraises, cerises, citrons, framboises, etc... {JPEG}

Clearance

  • Rien ici, il faudra aller à Bandirma, et pas certain qu’ils soient bien équipés pour recevoir des plaisanciers. On aura le même problème avec Istanbul.Une autre solution est de d’aller à Canakkale, mais çà commence à faire loin...

Général

  • Il faudra payer une petite redevance. Mais, pour ce prix, vous bénéficierez d’une excellente protection, pour aller visiter, sans soucis, Istanbul
  • Certains propriétaires laissent leurs bateaux, ici, pour rentrer quelques temps en Europe. Tamer, le responsable du port (il l’était encore en 2011) assurera le gardiennage et l’entretien... Tarifs à négocier...
  • Toutes facilités d’approvisionnement en proximité. Vous ferez vos emplettes en caddy !!!
  • Eau, électricité au quai, mais avec de longs fils !!!
  • On peut se faire livrer du carburant par mini camion.
  • Sanitaires tout proches mais payants, comme souvent en Turquie

Lien vers les marchés turcs
Lien vers la FNA, faille sismique responsable du séisme d’Izmit

Michel, Laorana, janvier 2014

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales