image
image
image

Votre IP : 3.231.228.109
Dernier ajout : 19 octobre
Visiteurs connectés : 5

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > 12 v au travers de la coque !

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

12 v au travers de la coque !Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Avril 2013, (màj Mars 2015) par : jean marie   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour...

Gros problème pour moi aujourd’hui.

Pour faire le plus clair possible.

Je suis un un voilier en acier.

1 batterie moteur/un coupe circuit bipolaire/un moteur volvo MD2040 (unipolaire)
1parc servitude/un coupe circuit bipolaire/un tableau de distribution bipolaire aussi.
J’ai une barre de cuivre qui me sert de moins commun pour les batteries, un chargeur de quai, un répartiteur de charge.

aujourd’hui tester :

au niveau du moteur.
Coupe circuit ouvert. 2,5 Volt entre le + de la batterie et la coque.
Coupe circuit fermé. 12,7 volt entre le + de la batterir et la coque.

au niveau de la servitude.
Coupe circuit ouvet. 0Volt entre le + de la batterie et la coque.
Coupe circuit fermé. 12,9 Volt entre le + de la batterie et la coque.

Bref !!! c’est la galère ! J’ai du courant partout !

J’ai pour l’instant supposé une fuite par le moteur. J’ai donc déconnecté mon cable de - entre mon moteur et ma barre de cuivre (moins commun) et j’ai refait mes mesures.
Même résultats trouvés.

Je continue mes recherches....si vous avez des suggestions...

Jean marie.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

50 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 26 avril 2013 20:08, par jean marie écrire     UP

    Étape 2 :

    Il y a évidement plusieurs pannes en même temps.

    J’ai commencé par tout déconnecter de ma barre de - pour isoler servitude et moteur.

    Coté servitude c’est redevenu normal.
    Le fautif était un testeur de fuite, le comble !
    je m’occuperai de lui plus tard.

    Coté moteur.
    Il va valoir que je me penche sérieusement sur la question d’isolement.

    Mais j’ai aussi peut être mon coupe batterie dans le sac.
    C’est un Sodorep Ecans bipolaire.

    Je n’ai laisser dessus que la connexion batterie, coupe batterie ouvert.
    entre le + et la coque 0,08V
    Pour les mesures suivantes J’ai remis les cables + un à un sur la 2ème borne +, toujours avec le coupe batterie ouvert.
    Le voltage monte avec chaque élément pour arriver à 2,5V....

    Mon coupe batterie est il mort ?...

    Merci.
    Jean marie

    Répondre à ce message

  • 28 avril 2013 20:27, par Pil-Poil écrire     UP

    Si la mise en route du chargeur provoque ce qui ressemble à une fuite, c’est peut-être parce que le chargeur est aux normes US qui impose que le « - » soit mis à la masse métallique du bord et du secteur par le chargeur.

    C’est peut-être de ce côté là qu’il faut chercher.

    Répondre à ce message

    • C’est un chargeur Sterling Pro N. Je n’ai pas relier la carcasse du chargeur à la coque.
      Il fonctionne en ce moment (j’en profite pour charger) avec les cables - moteur et répartiteur déconnecté.

      00.0 au multimetre.

      J’ai aussi fait des mesures avec les cables - connectés,chargeur éteins.

      03.6 au multimètre service on.
      00.0 service Off.

      Je n’ai pas fais de mesure avec la prise de quai débranchée.

      Répondre à ce message

      • Bonjour,

        Recherches du matin.

        J’ai commencé par mettre la carcasse de mon chargeur de quai à la coque.Il y a une vis « DC grounding » dessus.
        J’ai remis mon couplage de - (cable 105 sur le schéma).
        Sans allumer le chargeur.multimètre sur 200mA, cable rouge (avec lampe 5W) sur la borne 10A.
        Toujours 03.7 mesuré entre le + batterie et la coque.
        Prise de quai déconnectée aussi.

        J’ai donc complétement déconnecté successivement le chargeur, le répartiteur, le testeur de fuite et refais la mesure à chaque étape. Toujours le même résultat.

        Il ne reste que le tableau de distribution et le shunt connecté à la servitude.

        J’ai déconnecté le câble - (105) du moins commun...tout et ok.
        Je viens de faire des mesures sur le moteur. (toujours câble - déconnecté)
        Je retrouve 03.6 entre le + batterie moteur et l’arbre d’hélice.

        Je sais que mon moteur n’est pas isolé de ma coque.
        Quand je le met sous tension, je récupère la tension de ma batterie entre le + de la batterie et la coque.

        Question peut être bête,désolé, j’ai la tête qui fume : Le multimètre ne deviendrai t’il pas un consommateur dans mes mesures ???

        Je pars au boulot...

        Jean marie

        Répondre à ce message

        • "Sans allumer le chargeur.multimètre sur 200mA, cable rouge (avec lampe 5W) sur la borne 10A.
          Toujours 03.7 mesuré entre le + batterie et la coque. "

          Lorsqu’on veut utiliser le calibre 10A avec le câble dans la borne 10A, il faut également mettre le calibre 10A sur le commutateur du multimètre ... sauf si c’est un modèle automatique :-/

          Cela expliquerait l’incohérence que Tilikum a indiquée : on ne peut pas mesurer 3.7A avec une ampoule de 5W en série.

          JPEG

          Répondre à ce message

          • Bonjour,

            Après des heures de recherche, accusant tour à tour chacun des éléments de mon circuit. Ayant tout débranché, risquant régulièrement la mort de mon multimètre (au moins 6 fusibles déjà)... Je retrouve toujours des tensions et des intensités variablent suivant les moment de mesure.

            J’arrive à isoler ma servitude, mais dès que je rebranche un négatif au moteur les problèmes reviennent.
            Et j’ai vraiment l’impression qu’une grosse intensité traverse ma coque dans ces moments là.

            Ce que je n’ai pas fait sur mon bateau c’est de relier le moins de mes batteries à la coque.
            Je vais essayer ça cet après midi, mais j’aimerai avoir un avis avant de couper un bout de câble de grosse section.

            Merci,
            Jean marie.

            Répondre à ce message

  • 7 mai 2013 12:43, par jp écrire     UP

    Désolé, mais je ne vois pas où est le problème quand on trouve la tension de la batterie avec un multimètre relié au + batterie et à la coque, elle mème reliée au - batterie
    J’ai sauté un chapitre ?

    cordialement

    Répondre à ce message

    • Bonjour JP.

      Le soucis est que je mesure aussi des intensités.

      Par exemple en ce moment : batterie moteur débranchée à ses bornes, batterie service avec disjoncteur bipolaire ouvert.
      je mesure 1.20 A entre mon circuit de moins et la coque ?

      Pour l’instant le moins de mes batteries n’est relié à la coque que par mon moteur unipolaire et non isolé. Je trouve des résistances + ou - faibles entre eux.
      Mais je n’ai pas établit pour l’instant de contact franc (cable de grosse section)

      PS : Depuis le début de mes recherches je n’ai pas changé de place de port ? dois je aussi soupçonner mes voisins ?:-P

      Répondre à ce message

      • Je n’arrive pas à saisir la logique des séquences de mesure qui indiquent 1.2A, ni la raison de la fusion de 6 fusibles :-/

        A propos des fusibles, comme l’a dit Tilikum, avec l’ampoule de 5W il faut mettre le multimètre sur 1A (ou 10A si on n’a pas de calibre 1A). Et dans ce cas on ne peut pas avoir un courant mesuré de plus de 0.4A ...

        Répondre à ce message

        • Malheureusement, je ne trouve pas non plus de logique dans les mesures...Trouvant même du courant avec les coupes circuits ouvert !!
          On a passé une aprèm avec un ami électro (alternatif) il s’est s’est arraché les cheveux.

          Je les fait maintenant avec un multimètre automatique et sans lampe en série. J’ai grillé les fusibles à chaque fois que j’ai voulut mesurer une intensité entre ma batterie moteur et ma coque une fois le moteur mis sous tension.

          Répondre à ce message

          • « Je les fait maintenant avec un multimètre automatique et sans lampe en série. J’ai grillé les fusibles à chaque fois que j’ai voulut mesurer une intensité entre ma batterie moteur et ma coque une fois le moteur mis sous tension. »

            Quel est l’intérêt de procéder ainsi sans lampe en série , à part détruire éventuellement le multimètre ? Si la méthode de l’ampoule est préconisée (ce n’est pas mon invention !) il y a de bonnes raisons :-O

            • Tout étant débranché à part le moteur branché à la fois au « - » et au « + » de la batterie, en faisant les mesures avec la lampe en série (SVP ... :-/ ) :
              - 
              • Si il n’y a pas de courant entre le « + » batterie et la carène et pas de courant entre le « - » batterie et la carène cela signifie que le moteur est isolé de la carène.
                - 
              • S’il y a un courant entre le « + » batterie et la carène alors :
                • Si n’y a pas de courant entre le « - » de la batterie et la carène, cela signifie que la carcasse du moteur électriquement lié à la carène
                • S’il y a également un courant entre le « - » de la batterie et la carène cela signifie que la carcasse du moteur n’est pas électriquement relié à la carène, mais que c’est un élément électrique annexe du moteur qui n’est pas bien isolé en bipolaire et a une fuite.

            Répondre à ce message

          • On a poster en même temps....ma réponse n’en est pas une.
            Je fais les mesures correspondant à ta chronologie dès que possible.

            En fait je crois que je ne comprend pas le système de mesure.

            Tant que je reste sur mon circuit servitude totalement isolé de la coque, je trouve des tensions variables suivant les jours des mesures mais toujours rien au niveau intensité.
            Cette partie là est donc ok pour moi.

            C’est du côté moteur que cela se complique pour moi. J’ai une continuité électrique entre mon moteur, mon arbre et ma coque.
            Au niveau tension, je retrouve aussi des Voltages fluctuant suivant les jours, des intensités aussi, même avec mon coupe circuit ouvert.
            Si je ferme mon coupe circuit, je retrouve la tension de ma batterie entre le + et la coque, normal.

            Si j’essais de mesurer une intensité je retrouve toujours ce 03.6 avec la lampe en série.
            Si j’essais de mesurer sans la lampe, le fusible se grille.

            Répondre à ce message

            • « Si j’essais de mesurer une intensité je retrouve toujours ce 03.6 avec la lampe en série. »

              Ce n’est pas possible : le courant avec l’ampoule de 5W ne peut pas dépasser 0.4A.

              Si le courant est de 3.6A alors :

              • soit l’ampoule fait 45 W
              • soit le multimètre est naze et la lecture est fausse
              • soit les fiches ne sont pas mises au bon endroit dans le multimètre et la lecture est fausse

              Répondre à ce message

  • 7 mai 2013 18:11, par jp écrire     UP

    Il y a forcément une fuite, un shunt ou un retour quelque part......

    Es tu bien sûr que le bipolaire servitude coupe bien TOUS les circuits ?

    Quand tu nous dis que la « servitude » est totalement isolée de la coque, c’est un voeux pieux ? ou une certitude vérifiée ?
    Car elle peut être reliée à la coque par le circuit moteur si le montage possède une liaison insoupçonnée

    En général, la pompe de cale électrique est avant le coupe circuit pour assurer la sécurité quand tout est coupé et comme elle baigne parfois dans l’eau de mer qui est conductrice

    Il arrive aussi que le circuit moteur est relié à la servitude par le tableau de bord si des instruments ont été rajoutés de manière hasardeuse

    Peut être une piste ?

    Il faudrait tester la complète isolation entre les 2 circuits « servitude » et « moteur »

    Répondre à ce message

    • Salut JP.

      J’ai refais (il y a 6 mois) entièrement la partie servitude du bateau. Tout est bipolaire du début à la fin.
      J’ai fait le choix d’isoler complètement mes batteries. La pompe de cale est donc au tableau de distribution.
      Seul un shunt est branché avant le sectionneur de la servitude. Un petit schéma est plus haut dans la discussion.

      Dans les mesures cotés servitudes seulement cela me parait correct au niveau électrique.

      Pour pouvoir recharger ma servitude depuis l’alternateur du moteur, j’ai aussi un répartiteur et un cable négatif entre le - servitude et le - moteur.

      Ayant des fuites électriques au niveau du moteur, quand ce câble négatif et/ou la masse du répartiteur est connecté je répercute alors celles ci dans la partie servitude.

      Voici les mesures faites aujourd’hui :

      Elle sont encore différentes de celles faites précédemment mais me paraissent plus compréhensible.

      Mesures faites avec multimètre automatique, lampe 5W en série sur le cable +
      Dans toute les mesures le moins du multimètre est connecté à la coque.
      J’ai une continuité électrique entre la coque, le moteur, l’arbre d’hélice et le moins relié au moteur.
      Prise de quai débranché
      Câble couplage de – débranché (105 sur plan)
      Répartiteur – (109 )et + (108 et 204) débranchés

      Servitude
      tout les postes allumés, sauf VHF :

      V : plus 9 /moins - .890
      A : plus 0,01 / moins 0,01

      J’ai une fuite qui vient d’apparaitre avec l’antenne VHF, les vents ont tournés depuis les dernières mesures.

      Moteur
      Batterie connectée coupe circuit ouvert.

      V:plus 1,65 / moins - .550
      A:plus 0/ moins 0

      Batterie connecté coupe circuit fermé

      V : plus 12,84/ moins 0
      A : plus 383.9 / moins 0 tableau contrôle moteur éteint et -0.13 tableau contrôle allumé

      La batterie moteur est à 12,84 V .
      12,84V*0,384A = 4,93W soit les 5W de ma lampe qui s’allume.

      Deuxième série de mesures :
      J’ai juste rebranché les câbles + (108 et 204)du répartiteur (pas le -)

      Servitude (batterie complétement chargé)

      V : plus - .176/ moins -13
      A : plus 0 / moins -0.25

      Moteur (avec servitude sur on)

      Coupe circuit ouvert.
      V : plus 1.76 / moins - .56
      A : plus 0 /moins 0

      Au bornes du coupe circuit (ouvert) coté moteur.

      V : plus 0,43 / moins 0
      A : plus 0/ moins 0.06 (ce matin) 0.02 cet après midi

      Coupe circuit fermé
      V : plus 12,82/ moins 0
      A : plus 383.8 / moins 0.06 (ce matin) , 0.02 cet après midi tableau éteint, 0.12 tableau allumé.
      Entre ce matin et cet après midi, j’ai juste nettoyé les connections de mon alternateur.

      Donc, si je ne me trompe pas.

      La valeur que je mesure de 383.9 serai bien des mA et correspondrait à la conso de ma lampe 5W en série.

      J’ai un défaut au niveau de mon tableau et peut être aussi au niveau de l’alternateur (je comptais le faire contrôler en préventif de toute façon).

      Je compte aussi rajouter un sectionneur sur le câble négatif et y relier la masse du répartiteur (105 et 109). Cela me permettra d’isoler complétement les deux parties quand je ne me sert pas du moteur.

      Répondre à ce message

      • 8 mai 2013 19:19, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Attention à l’antenne VHF : dans beaucoup d’émetteurs, le blindage du coax est relié au -12V, de sorte que, si l’antenne n’est pas isolée, le - 12 V se trouve relié à la coque via le support d’antenne, le mat et le gréement. En plus, ça crée une connexion résistive et aléatoire !
        On peut vérifier celà en débranchant la prise coax au niveau de la VHF.
        j’avais signalé le pb dans mon article :
        http://www.plaisance-pratique.com/l...
        Si c’est le problème, on peut intercaler un isolateur galvanique entre l’émetteur et l’antenne, plus facile qu’isoler l’embase de l’antenne du mat avec le brouillard salin. Par exemple :
        http://www.protectiongroup.com/Mark...
        qui assure en plus une protection parafoudre de la VHF

        Répondre à ce message

        • 10 mai 2013 13:17, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Ah flute, j’ai loupé ces dernières contributions alors que j’étais à bord. Encore une occasion perdue d’alimenter mon inquiétude naturelle ;-)
          Tant pis, je rajoute à la ever growing to do list
          Pour l’antenne VHF, cet isolateur là, c’est vendu ailleurs que chez « tout pour le CdG », cher ?

          Répondre à ce message

        • J’ai ces trucs depuis longtemps pour mes deux antennes VHF, dans l’espoir de me protéger de la foudre...

          Pour les négatifs et la carcasse des moteurs propulsion et GE dont les alternateurs, démarreurs et les sondes ne sont pas isolés, tout est relié à la coque acier depuis... 45 ans ! ;-)

          Toute l’installation électrique est bien bifilaire, pas de retours par la coque.

          _/)

          Répondre à ce message

          • Pour la vhf je fais trouver une solution...surement un isolateur et aussi faire un tour en haut du mat vu que ce n’est pas une panne franche.

            Que pensez vous de mes mesures concernant le moteur ? (courant entre le moins et la coque avec tableau de contrôle du moteur en fonction)

            J’ai fais aussi un test avec le moteur en route..cela fait monter les mA entre la coque est le négatif des parcs de batteries (je répercute la connexion du moins de la batterie moteur à la servitude en les reliant par mon couplage de masse)

            Est ce que je considère que c’est acceptable sur juste la durée d’utilisation du moteur, si j’isole complètement la servitude le reste du temps ?

            Enfin, dois je rajouter un câble entre le négatif de ma batterie moteur et la coque ?

            Merci
            Jean marie

            Répondre à ce message

  • 11 mai 2013 02:50, par tilikum écrire     UP

    Que pensez vous de mes mesures concernant le moteur ? (courant entre le moins et la coque avec tableau de contrôle du moteur en fonction)

    N’ayant pas fait les mesures moi-même, je n’en pense rien... !

    Dans ce domaine particulier, il y a quelques années que j’ai décidé de ne rapporter que mes expériences personnelles, et de ne surtout pas donner des conseils qui invariablement seront sujets à polémiques !

    Autrement dit et partant du principe que sur les pontons c’est généralement le dernier qui a parlé qui a raison :

    • Je dis que mon expérience est ceci... bla-bla-bla...
    • Pour le reste et en pratique, vous faites comme vous le sentez ! |-)

    _/)

    Répondre à ce message

  • 14 mai 2013 08:43, par ernestpt écrire     UP  image

    Bon, sans vouloir en rajouter trop derrière tous ces avis avisés et compétents, et si tu n’avais pas un peu trop de trucs, que je ne n’oserais appeler gadgets, de branchés, comme le testeur de fuite, par exemple ? D’ici que ça te crée des capacités que tu décharge avec ton multimètre, ça n’est pas impossible.
    Perso, j’ai déconnecté le relai qui fait passer de « batterie moteur + servitude » à « batterie servitude » quand le moteur s’arrête ; seulement je descends et coupe la batterie moteur à la main. Ces machins ont tous, y compris les indispensables, à devenir des tas de rouille au bout de quelques années en atmosphère bateau ... Le relai dont je parle avait réussi sur le bateau de copains à vider les 2 batteries. Pour un bateau au mouillage l’hiver, c’est ballot.

    Répondre à ce message

    • 14 mai 2013 09:41, par jp écrire     UP     Ce message répond à ...

      Bonjour ,
      j’ai aussi un multimètre de ce genre
      Mesure de ma belle batterie 12 v : 15,7 volts
      Après installation d’une pile neuve dans le multimètre, tension de la même batterie : 12,97 volts

      Cherchez l’erreur....
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Je vais répondre dans l’ordre :

        Pour Robert et JP :

        .Le multimètre indique bien 0 mA et 0 V entre les deux bornes et 0 ohm aussi même en secouant un peu le tout.

        . Tout était bien débranché. Batteries et prise de quai.

        .Un problème de piles sur le multimètre c’est probable, cela est déjà arrivé. Je vais réessayé avec des piles neuves.

        . Le bateau est à l’eau avec ses anodes, le soucis c’est que sur chaque série de mesure je recommence toujours de la même manière. En partant de rien de branché et en rebranchant les éléments 1 par 1.
        Sur les mesures faites le 8 mai je n’avais pas de courant entre coque et moins batterie. Celle ci étant débranchée ou branchée.

        Pour ernestpt.

        Lors de ces mesures il n’y a aucun lien entre les deux parcs de batteries (et cela depuis deux semaines). Sur le moteur il n’y avait plus d’alternateur et tout le faisceau électrique déposé.

        Depuis deux jours, Il y a 3 personnes qui m’ont parlé de courant parasites venant des pontons ou des bateaux voisin ?
        Ça vous parle ?

        Jean marie.

        Répondre à ce message

        • S le bateau n’a pas de lien électrique avec le quai, il ne peut pas y avoir de courant venant du quai. Idem pour un courant venant d’autres bateaux.

          Avec tout débranché (comme actuellement) , il faudrait faire une mesure de potentiel (avec un patch d’électrocardiogramme) entre la mer et le moteur et un autre entre la mer et la carène. C’est décrit ceci : http://www.plaisance-pratique.com/m...

          En tout cas, ce n’est pas banal ...

          Répondre à ce message

          • Ok. Je vais essayer ça.
            Il fallait que je le fasse de toute façon.J’espère que cela ne lancera pas une discussion avec des mesures aussi étranges que celles ci.

            Volvo prépare aussi un devis, sondes de pression d’huile et de température, pour ne plus utiliser la carcasse moteur comme négatif pendant le fonctionnement. J’attends la réponse, mais comme d’habitude les premiers tarifs annoncés sont eux aussi hors du commun. :’-(

            Jean Marie.

            Répondre à ce message

            • Ces accessoires se trouvent aussi chez les grossistes « dieselistes » hors plaisance car ce ne sont pas des objet spécifiques à une marque.

              P.ex. un alternateur Perkins (en fait un Prestolite ou Lucas ré-étiqueté) coûte 1/4 du prix « Perkins » chez le dieseliste de ma ville ...

              Dans google, « electro diesel » donne de bonnes adresse partout.

              Répondre à ce message

            • Un point : la carcasse moteur sert obligatoirement de négatif durant le démarrage pour le fonctionnement du préchauffage. Dans mon cas, c’est simplement un gros relai qui met le moteur au « - » durant la phase de préchauffage-démarrage, puis il coupe la liaison dès que le moteur a démarré.

              Répondre à ce message

            • Petite digression à propos des capteurs et surtout des sondes, qui peut peut-être aider à identifier ta fuite

              Sur un moteur il y a à la fois des capteurs (de température, de pression) et des sondes (d’alarme température haute, pression basse).

              Les sondes (d’alarme) sont des contacteurs, mécaniques le plus souvent, qui se ferment lorsque le seuil (d’alarme de température, de pression basse) est atteint. Le courant qui peut alors passer par ce circuit permet d’allumer le voyant rouge, faire sonner le buzzer ...
              Les capteurs sont généralement bifilaires (deux pôles, bien visibles sur le boitier du capteur) et un pôle est mis en contact avec l’autre lorsque le seuil est atteint. Ils semblent qu’ils puissent être uni-polaire et dans ce cas le pôle est en contact avec le bloc moteur lorsque le seuil est atteint. Dans ce dernier cas c’est bien par le moteur que s’effectuera le retour de courant du voyant/buzzer (fuite possible si contact fermé par ex pour pression basse moteur arrêté)
              Ca se teste aisément avec la sonde de température en la déposant : hors alarme le contact doit être ouvert (non passant) et lorsque le seuil est atteint, il se ferme (sonde dans une casserole d’eau qui chauffe). Pour la pression, qui passe de fermé à ouvert lorsque la pression monte, je sais pas faire.
              Un pôle débranché ouvre le circuit et coupe une fuite possible ...Enfin, un contact au tournevis sur les deux pôles renseigne aussi.

              Les capteurs sont grosso-modo des résistances variables avec la grandeur mesurée, ton afficheur (température, pression) affichant en fait le courant qui arrive à passer à travers cette résistance. Je les connais surtout en bipolaire. Je les titille en débranchant un pôle et observant les cadrans.

              En bi-polaire, je m’attend à ce que sondes et capteurs soient isolés électriquement du bloc moteur, c.a.d jamais de contact entre un pôle quelconque et le châssis, mais en mécanique tout est possible, diversité aidant. Cet aspect bi-polaire devrait éliminer une source de fuite via le moteur.

              Une sonde est definie à la fois par son nombre de pôle, sa valeur de consigne, généralement gravée sur son chassis (ex : 85 - 95 °C qui se ferme à 95 °C et se re-ouvre à 85 °C) et aussi par sa forme géomètrique : pas du filetage, enfoncement du capteur à l’intérieur du bloc moteur, et je crois que c’est tout. Ceci doit aider à trouver des pièces de remplacement abordables.

              En espérant avoir clarifié un point sans avoir écrit trop d’ânerie.

              Répondre à ce message

              • Mon moteur est (normalement) assez simple niveau élec.
                Une sonde de pression d’huile et une de température. Elle sont toutes deux alimenté en + par le dessus et en - par la carcasse du moteur. Je dois juste changer ça pour ne plus avoir à utiliser le moteur comme négatif.
                Électriquement l’isolement et bon pour les deux. J’ai aussi fait tourner le moteur sans les connecter, mes soucis ne viennent pas d’elles malheureusement.

                Pour le préchauffage et le démarrage je passerai effectivement quand même par la carcasse. Montage par un relais ou un sectionneur manuel.
                Pour l’alternateur, il est déjà bipolaire et sort de révision.

                Je vais regarder du coté des diésélistes pour les sondes. Mon moteur est une base Perkins.

                Répondre à ce message

  • 15 mai 2013 20:41, par yvesD écrire     UP Animateur

    J’ai aussi fait tourner le moteur sans les connecter, mes soucis ne viennent pas d’elles malheureusement.

    Effectivement il n’y a pas de risque à faire tourner le moteur sans les sondes d’alarmes, au pire le voyant de pression d’huile ne s’éteindra jamais et le témoin d’eau trop chaude ne s’allumera jamais même le moteur bout.
    Mais pour tes recherches de fuite il est utile de débrancher l’unique pole de la sonde de pression d’huile qui, moteur arrêté permet au courant de passer des batteries vers le moteur et peut-être ensuite vers la coque. Ca serait balot de passer à coté de cette fuite là ;-)
    C’était le sens de mon topo.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales